S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Black Butler, Critique Manga, Dark Kana, Kana, Manga, Yana Toboso,

Black Butler, Critique Manga, Dark Kana, Kana, Manga, Yana Toboso,

Mangaka dessinateur : Yana Toboso
Mangaka scénariste : Yana Toboso
Editeur : Kana
Collection : Dark Kana
Genre : Seinen
Public : Averti
Site officiel : Kana
Sortie : 6 juin 2014
Prix : 6,85€
Statut de la série au Japon : En cours avec dix-neuf tomes à ce jour

Ciel constate combien il lui est difficile d’obtenir des informations sur Derek Arden sans éveiller les soupçons. De son côté, Sebastian se heurte également à un mur de silence. Une seule certitude se fait jour pour les deux compères : le principal du Weston College est au coeur de cette disparition qui pourrait bien concerner plusieurs élèves. Mais comment rencontrer cet homme alors que seuls les préfets en ont le privilège ? Ciel commence à penser que sa manière d’aborder la mission n’est peut-être pas la meilleure quand une idée lui vient suite à une conversation avec ses camarades : le très renommé tournoi de Cricket du college, auquel participa Vincent Phantomhive, va avoir lieu et le principal y assistera. S’il fait gagner son équipe et sait attirer l’attention du bonhomme, Ciel pourrait enfin pouvoir l’approcher et résoudre l’énigmatique disparition d’élèves. Mais il lui faudra franchir un obstacle de taille : Ciel est nul en sport !

Black Butler, Critique Manga, Dark Kana, Kana, Manga, Yana Toboso,
L’énigmatique Vincent, père de Ciel

Le décalage entre ton sérieux et délirant qui caractérise cette série est définitivement installé et devenu franchement séduisant à mesure que Ciel remplit ses missions pour la couronne. Depuis qu’il a intégré le Weston College, Ciel mûrit au contact de jeunes garçons de son âge, gagne en autonomie et sociabilité sans se départir de son sérieux un rien tragique. La complexité de ce jeune héros est de plus en plus dense et fidélise le lectorat.
L’accent mis volontiers sur une vision très anglaise, un rien « Harry Potter », de l’atmosphère et du fonctionnement de l’école rend cet épisode amusant, réaliste et divertissant à souhait. Le grand nombre de personnages flamboie littéralement, égaie un récit qui, sinon, serait très sombre mais participe à la mise en place d’un suspense centré sur le secret de la présence de Ciel dans l’école. Tout le monde ou presque est suspect… et personne ou presque ne doit savoir quel est son but… La présence opportune de Sebastian est une constante même si on le voie peu dans ce tome.
Il est plaisant que Yana Toboso introduise un nouvel élément du passé des Phantomhive, Vincent ayant été élève du Weston College. Ce père disparu sur lequel on sait peu de choses est devenu un personnage attachant bien que mystérieux, sans doute au coeur de la tragédie subit par les siens, drame que Ciel doit porter sur ses frêles épaules depuis qu’il y a survécu grâce au pacte malin qui le lie à Sebastian. Toujours porté entre sourire, secrets et action, le lecteur parcourt ce 16e tome avec plaisir. Evidemment, les mille et une péripéties rencontrées par Ciel retardent soigneusement le dénouement de la présente enquête, rallongeant le récit et la série, habile procédé bien connu du monde du manga mais qui peut lasser des lecteurs moins fans.
Rien à redire sur un traitement graphique impeccable, élégant, qui, s’il est presque trop maniéré et beau pour une histoire seinen, renforce encore la qualité de Black Butler. Le dynamisme de la mise en page et l’usage minutieux des trames et aplats restent également des atouts précieux et reconnus.
Associant une qualité éditoriale sans faille à un rythme de parution régulier, Kana fait honneur au succès de cette série devenu un de ses titres phares.

Points forts :

  • Décalage humour – sérieux
  • Récit d’enquête bien ficelé
  • Dessin
  • Développement des personnages, surtout Ciel



Points faibles :

  • Un dénouement de l’enquête présente qui tarde un peu… (il faudra attendre le prochain tome, au moins)
Verdict : Un très bon tome !!!

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.