S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Haji
Scénariste : Haji
Éditeur : Boy’s Love IDP
Collection : Hana Collection
Genre : Yaoi
Public : + 16 ans
Contenu : 176 pages
Sortie : 17 janvier 2019
Prix : 7,95€
Statut de la série : Terminée en 2 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

« Calen, devenu shinigami dans les Limbes, passe ses journées à protéger le monde des morts en compagnie de Makoto, son amant, et de leurs amis. Mais un beau jour, Seishin, le père de Makoto, est désigné pour être réincarné. Malheureusement, les âmes du père et du fils, qui n’est plus qu’un pantin de boue, sont étroitement liées et le départ de Seishin ne signifierait qu’une seule chose pour Makoto : la disparition pure et simple de son âme. Bien décidé à sauver l’amour de sa vie (ou de sa mort),Calen est prêt à braver tous les dangers, et même la Volonté Divine s’il le faut… à ses risques et périls ! »

Notre critique

Le deuxième et dernier tome de Calendula of Limbo vient clore l’histoire de Calen et Makoto, habitants des Limbes. Un peu de temps s’est écoulé depuis la fin du premier volume et Calen s’est habitué à son travail de shinigami et à sa vie de couple avec Makoto. Ils écoulent tous deux des jours paisibles dans ce monde entre la vie et la mort.

Mais bien entendu, les choses ne restent pas aussi tranquilles qu’ils l’espéraient. En effet, la trame de ce volume va être centrée autour de Makoto, alias « Golem », et son père. Ce dernier étant proche de l’heure de sa réincarnation mais refusant de sauter le pas, il s’affaiblit de plus en plus et risque de disparaître totalement. Cependant, il craint qu’en se réincarnant, Makoto disparaisse totalement, puisqu’il n’est qu’un être fait d’argile auquel il avait rattaché l’âme de son défunt fils.

L’histoire de ce deuxième tome va être très intéressante puisqu’elle va s’attarder non seulement sur le passé de Makoto et son père, mais également sur l’avenir, car Calen est bien décidé à tout faire pour trouver un moyen d’empêcher son amant de disparaître. L’univers créé par l’auteure Haji se dévoile encore davantage également, avec des éclaircissements sur les anges et sur les Limbes, entre autres, et c’est un véritable plaisir de le découvrir petit à petit, avec ses créatures fabuleuses et ses mystères.

Pour peu, on oublierait qu’il s’agit d’un manga yaoi tant l’histoire et l’univers sont développés, mais à la différence du tome 1 où la relation entre Calen et Makoto avançait doucement, dans ce volume leur couple est bien établi : ils vivent ensemble, partagent leur quotidien et de nombreux moments d’intimité. On a ici un bon équilibre entre développement scénaristique et scènes romantiques ou érotiques.

À la fin du tome, les problèmes présentés seront résolus et, bien que l’univers garde un aspect assez énigmatique, on ne reste pas sur notre faim au niveau de l’histoire. L’auteure aura donc bien réussi en deux tomes à nous livrer une histoire intéressante s’achevant de manière très satisfaisante. Comme avec ses autres œuvres, les décors sont incroyablement bien fournis et chaque page est dessinée avec application : l’ensemble est véritablement beau et très varié.

Notre critique du tome 2 de Calendula of Limbo

Calendula of Limbo est certainement l’histoire de Haji, parmi celles publiées à ce jour en France, avec le meilleur développement romantique et émotionnel entre les personnages. Son histoire intéressante et son univers très travaillé couplés à de superbes dessins en font un titre à ne pas rater.

Scénario90%
Dessin85%
Edition90%
Originalité90%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • L'histoire de Makoto et son père
  • L'univers fantastique très travaillé
  • La romance plus présente que dans le tome 1
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.