S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Konami Kanata
Scénariste : Konami Kanata
Éditeur : Nobi Nobi !
Collection : Kawaï
Genre : Comédie, Animaux
Public : + 6 ans
Contenu : 128 pages
Sortie : 4 mars 2020
Prix : 10,50€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Maintenant, Taï et Mamie Sue sont habitués l’un à l’autre. Surtout Sue, qui a vu son quotidien bouleversé par l’arrivée du turbulent chaton. La vieille chate fait de son mieux pour guider le jeune Taï dans son apprentissage félin, mais elle se retrouve souvent embarquée dans les bêtises du chaton…

Notre avis

On retrouve, pour un deuxième tome pleins de joies et bêtises, notre duo pour jeunes lecteurs : Taï et Sue! On continue de suivre le quotidien de l’intrépide chaton, qui apprend, grâce à Sue, les codes du monde félin. Cette dernière fait ce qu’elle peut pour guider Taï, mais il a tendance, comme tout jeune chaton, à n’en faire qu’à sa tête. Et quand il applique les conseils de la sage Sue, il ne le fait pas sans maladresse… Ainsi, il apprend que les chats, qui circulent sur le territoire d’un autre chat, se signalent ou encore, qu’il faut bien cacher ses jeux, sinon, Natsuki les range… ou même, les jette, quand il s’agit de boulettes de papier. Taï découvre sa première neige, avec son côté glacial, mais si rigolo, quand on y met la patte. Et puis, le petit Taï a tendance à squatter les meilleures places, celles qui avant son arrivée, n’appartenaient qu’à Sue : les genoux de Natsuki, le coussin qui tient chaud ou encore la couette de leur compagnon humain. Mais Mamie Sue n’en veut pas à Taï, car ce dernier est trop adorable quand il dort paisiblement…

Le dessin est régulier d’un tome à l’autre, avec un trait qui lui est propre : un dessin rond, naïf et fin, avec de la couleur à chaque page. On reconnait au premier coup d’oeil le dessin de Konami Kanata, également autrice de « Chi, une vie de chat« . Tout est prévu pour permettre aux jeunes lecteurs, à qui est destiné ce titre, de prendre plaisir à la lecture et au manga, en général : un sens de lecture occidental, un format légèrement plus grand, une certaine qualité de papier et de petits dialogues. Ceux-ci sont la traduction en langage humain des « Mii » émis par les félins. En bonus, en fin d’ouvrage, on trouve les conseils de la SPA pour vivre en harmonie avec son chat, ainsi que la suite des papertoys de nos héros, à collectionner! Sur la jaquette, on aperçoit la sage Sue, imperturbable, devant les péripéties de son jeune ami, Taï.

Notre critique du tome 2 de Les Chaventures de Taï et Mamie Sue

En résumé, une chouette série à destination des jeunes lecteurs, qui leur donnera le goût de la lecture, c'est certain! Les bêtises du jeune Taï plairont à tous! A glisser entre toutes les pattes, peu importe l'âge!

Scénario85%
Dessin85%
Édition90%
Originalité80%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Le duo Sue et Taï qui fonctionne à merveille
  • Les conseils de la SPA et Bien adapté aux lecteurs débutants
  • Les papertoys à collectionner
On a moins aimé
  • Trop court!
85%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.