S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Junichi Nojo
Scénariste: Issei Eifuku
Oeuvre originale: Kazutoshi Hando
Supervision: Hidetaka Shiba
Editeur: Delcourt /Tonkam

Collection: Seinen
Genre: Historique
Public: + 14 ans
Contenu: 228 pages
Sortie: 5 février 2020
Prix: 7,99 euros
Statut de la série: En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

« Mis en images pour célébrer les 30 ans de la mort de l’empereur Hirohito, ce manga est la première adaptation du plus long règne d’un empereur japonais, soit 62 ans. Intrigues politiques et familiales, accompagnent ce récit poignant. En l’an 37 de l’ère Meiji, soit en 1904, le jeune Hirohito tente de trouver sa place. De son apprentissage, sa régence, au début de son long règne, jusqu’aux événements qui ont conduit le Japon à la seconde guerre mondiale, ce merveilleux manga, très documenté, lève le voile sur la vie et l’enfance méconnues du prince Hirohito, ou empereur Shôwa de son nom de règne »

Notre avis

Ce volume retrace les événements liés à l’éducation du prince Michi, le futur empereur Hirohito entre les années 1915 et 1918. Au début du tome, le prince entre dans l’adolescence. Cette étape est symbolisée par le fait que sa nourrice accepte un mariage et quitte ses fonctions. Cela représente cette transition entre l’enfance et l’adolescence du prince.

Deux événements sont mis en avant dans ce volume: la cérémonie d’investiture du prince héritier (3 novembre de l’an 5 de l’ère Taishô (1916)) et le choix de la future épouse ainsi que les fiançailles du prince Michi durant l’été 1918.

Comme dans le premier volume, les événements ne sont relatés que du point de vue du prince et de son entourage direct. La première guerre mondiale est évoquée mais comme le prince n’y a pas pris part, à cause de son jeune âge, on ne s’y attarde pas. Cette manière de présenter les choses est aussi une volonté de la part des auteurs afin de montrer que le prince continue son éducation dans un endroit clos, presque isolé. Heureusement, certains de ses professeurs vont s’atteler, de manière subtile à le faire sortir de son palais pour lui faire découvrir la réalité du monde.

Ce qui est intéressant est que les deux événements les plus marquants ne sont pas vus directement par le principal intéressé. En effet, pour son investiture, cela est vu au travers des yeux de son ancienne nourrice, Taka qui y assistera depuis la foule, ayant refusé que son époux lui obtienne le droit d’y assister du palais.

Pour ses fiançailles, plusieurs protagonistes entrent en scène, notamment la noblesse japonaise cherchant à placer ses pions au travers des princesses à marier. Cependant, c’est au travers des yeux de la princesse Nakano que le lecteur pourra vivre sa rencontre avec l’impératrice puis avec le prince lui-même. Le fait de mettre le prince en arrière-plan montre qu’il n’avait aucune mainmise sur ces événements qui allaient pourtant impacter le reste de sa vie.

L’adolescence est souvent vue comme une période de rébellion et de questionnements. Dans ce cas, le prince semble prendre conscience du rôle qui sera le sien et s’applique à en être le plus digne possible. Si le début du volume marque la fin de son enfance, la fin amorce le passage à l’âge adulte, notamment au travers de ses fiançailles. Plus qu’une alliance politique, elles symbolisent également l’entrée dans l’âge adulte et la pérennisation de la lignée impériale.

Le récit est toujours servi par un dessin juste et précis permettant de  rendre reconnaissables plusieurs personnages historiques du Japon de cette époque. Le seul bémol est son côté fort statique. Par moment, la mise en page pourrait faire penser à un roman-photo tellement les personnages sont figés. Néanmoins, les événements sont bien expliqués et faciles à suivre. Ce qui permet à un public peu coutumier des coutumes du Japon d’en prendre connaissance.

Cette série s’adresse à des passionnés d’histoire mais aussi à tout ceux qui souhaitent en savoir plus sur la politique et l’éducation impériale. Cette série historique est très intéressante et bien construite. Les personnages sont bien présentés et certains passages mériteraient d’être présentés lors de cours d’histoire afin de pouvoir comparer les points de vue de différents pays par rapport à certains événements majeurs du vingtième siècle.

Notre critique du tome 2 de Empereur du Japon - L'Histoire de l'Empereur Hirohito

L'adolescence du prince Michi, futur empereur Hirohito. Il est temps de prendre sa place dans le monde.

Scénario90%
Dessin95%
Edition90%
Originalité90%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Le point de vue original par rapport à l'histoire du monde.
  • Les explications claires sur les événements et les personnages.
On a moins aimé
  • Le côté statique des personnages.
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.