S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Atsuo Ueda
Scénariste : Hiro Mashima
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 8 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 19 juin 2019
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

La guilde Diabolos veut s’emparer de Suijin, le dragon, et pour cela, ils ont envoyé de puissants mages pour le dévorer. Cependant, l’équipe de Fairy Tail ne va pas rester là sans rien faire puisque Suijin est aussi l’une de leur cible. Un combat acharné entre les deux guildes débute alors et Diabolos prend rapidement l’avantage. Fairy Tail vaincue et Suijin gravement blessé, qui dès lors n’intéresse plus Diabolos suite à la perte de ses pouvoirs, la guilde de Dragon Eaters reprend la mer en emportant Wendy et Natsu, car ce sont des chasseurs de dragons, et Erza dont Kiria a « coupé » la force, la réduisant ainsi au statut d’animal de compagnie. Lucy, laissée derrière, part à leur poursuite pour retrouver et sauver ses amis, en compagnie de Carla et Happy. En chemin, elle tombe par hasard sur Brandish, ancienne membre des Spriggan Twelve d’Arbaless qui avaient attaqués Magnolia sous les ordres de Zeleph. La magicienne, qui peut changer les masses, est venue en aide à Grey qui dérivait après son combat contre le Dragon Eater  squelette et ses cendres. Après avoir prévenue Lucy que la clé d’Aquarius se trouvait dans le coin, Brandish reprend sa route et aide une dernière fois Fairy Tail avant de disparaître. L’heure de la contre-attaque a sonné pour Erza, Wendy et Natsu, libérés de leurs chaînes et du sort de Kiria. Pendant ce temps à Magnolia, Gerald retrouve Touka, le mage blanc. Il souhaite l’emmener avec lui, la pensant dangereuse, mais la jeune fille feint l’ignorance de ses accusations. Luxus s’interpose alors déclarant que Touka fait partie de Fairy Tail et donc de sa famille. Cependant, Luxus n’est pas dupe et il a très bien compris que la jeune fille cachait quelque chose. De son côté, Gajil aussi continue de se méfier de la nouvelle recrue. Qui est vraiment Touka, elle qui semble avoir deux personnalités?

Notre critique

Les aventures de Natsu, Grey, Erza, Lucy, Wendy, Carla et Happy continue dans ce 2ème tome de Fairy Tail- 100 years quest. Après avoir pris le temps de connaître Suijin, l’une de leur cible, la bande d’amis ne veut plus l’éliminer. Il est vrai qu’on a l’habitude de voir dans les aventures de la guilde beaucoup de combats mais dans toute la série, il n’y a que très peu de morts malgré les nombreux ennemis. On est un peu dérouté alors que la mission de 100 ans soit en fait l’assassinat des 5 dieux dragons. Mais Fairy Tail ne déroge pas à sa réputation puisque Natsu et ses amis décident rapidement de venir en aide à Suijin au lieu de le tuer.

Cependant, la mission sera ardue puisque les Dragon Eaters de Diabolos veulent dévorer Suijin. Ce nouvel ennemi est très puissant et met rapidement à mal les membres de la guilde n°1 de Fiore. Cependant, l’amitié est leur force et leur permet de se battre pour leurs convictions et leurs amis. Étant tombé très bas dans ce 2ème tome, nous avons l’occasion de voir Natsu et son équipe se relever de plus belle. Nous pourrons voir leur détermination à protéger leurs compagnons, dont Suijin fait maintenant partie. Nous pouvons ressentir la force de leurs liens et la confiance aveugle qu’ils mettent dans leurs partenaires, ce qui peut même donner des frissons aux lecteurs par moment.

Mais les membres de Diabolos ne sont pas les seuls ennemis de cette histoire. Touka, la nouvelle recrue de Fairy Tail, porte en elle le mage blanc qui est d’une puissance et d’une dangerosité sans pareil. Les deux esprits partageant le même corps, il est difficile de faire la part des choses entre la gentille Touka et le mage blanc. Toute la guide de Fairy Tail et Gerald en feront d’ailleurs les frais. Le personnage est entouré de mystère puisqu’on ne sait pas réellement qui elle est et le pourquoi de ses agissements. De plus comment la jeune fille en est venue à partager son corps avec le mage blanc? Peut-elle le contrôler? En quoi consiste son monde « teinté de blanc »? Beaucoup d’intrigues sont posées par ce seul personnage dans ce 2ème tome.

Une ancienne protagoniste fera également une apparition éclaire. Brandish, une ex-ennemie, viendra en aide au petit groupe de Fairy Tail avant de continuer sa route. Avec elle, nous apprenons que la clé d’Aquarius a refait surface et il est fort probable que la quête de nos héros les mettra également sur sa piste. Nous apprendrons également l’actualité des anciens Spriggan Twelves et le royaume d’Arbaless après la disparition de Zeleph. Il est intéressant de voir ce qu’ils sont devenus après la grande guerre et nous avons l’impression d’avoir ainsi des nouvelles de vieux amis perdus de vue.

Même si il y a beaucoup de combats dans ce volume, l’humour y est toujours présent même si ce n’est que par petites touches. Cela donne un peu de légèreté entre deux combats ce qui est très agréable.

Que serait un Fairy Tail sans fan-service? Pas d’inquiétude, il est bien présent. Les tenues et les positions des personnages féminins sont plus que suggestives, qu’elles soient amies ou ennemies. La puissance des flammes de Natsu ira même cette fois jusqu’à faire fondre les vêtements de nos héroïnes. A croire que les habits des garçons sont, quand à eux, tous ignifugés.

Les personnages sont toujours aussi bien travaillés. Chapeau à Atsuo Ueda qui dessine très bien les héros de Fairy Tail, car sans savoir qu’il a repris le flambeau, on peut tout à fait croire que le dessinateur n’a pas changé par rapport à l’œuvre principale. Les visages sont très détaillés avec des héros aux grands yeux qui traduisent très bien leurs émotions et leurs ressentis. Très beau travail sur le personnage de Touka lors de ses changements de personnalité puisqu’en un regard, on sait à qui on a à faire.

Les arrière-plans sont très détaillés que ce soit en ville, sur terre ou encore sur le bateau de Diabolos. Le tome regorge de combats plus intenses les uns que les autres qui sont agrémentés de ligne de vitesse et d’onomatopées qui permettent au lecteur de vivre pleinement l’action.

Notre critique du tome 2 de Fairy Tail - 100 years quest

En conclusion, combats, intrigues, amitié, … tous les éléments sont réunis pour passer un bon moment avec nos amis de Fairy Tail que l'on a toujours plaisir à retrouver.

Scénario90%
Dessin95%
Édition95%
Originalité90%
Mise en scène95%
Intérêt sur la durée100%
On a aimé
  • Dessin ++
  • Intrigues
  • Actualité d'anciens ennemis
On a moins aimé
  • Fan-service
95%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.