S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Kurono
Scénariste : Hiroaki Nagashima
Éditeur : Ototo Manga
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 198 pages
Sortie : 31 janvier 2020
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Dran est la réincarnation d’un ancien dragon très puissant. Avec son amie Serina, une Lamia, il décide de se rendre dans la forêt qui entoure leur village, car les créatures qui y vivent en sortent et attaquent les êtres humains. Avec l’aide d’une grande épéiste, en la personne de Christine, nos deux amis vont faire une découverte à glacer le sang : des portails permettent l’arrivée de démons, bien décidés à chasser tous les êtres vivants.

Notre critique

Voici un deuxième tome qui démarre fort : Dran, Serina et Christine tombent sur une créature qui ne leur veut pas que du bien. Ils viendront en aide à une fée, Merle, mais se feront encerclés par une troupe d’elfes. Heureusement, les elfes, d’abord méfiants, vont se joindre à Dran et ses amies, afin de sauver leur monde de l’arrivée de démons.

Dans ce volume aussi, on rencontre quelques personnages forts, issus de cet univers créé par l’auteur : Merle, une fée toute mignonne et très gentille ; Gio, elfe plutôt méfiant ; Fio, sa sœur ; Diadra, Esprit des roses de la forêt d’Ente, notamment. Mais il n’y a pas que les gentils, on découvre quelques démons : Raflasia, Geren ou encore Geo et ainsi que leur but.

Dans ce volume, il y a beaucoup d’action et pas mal de scènes de combats. Dran révèle une partie de sa puissance afin de protéger ses amis, et cela ne passe pas spécialement inaperçu. Il a également des paroles envers Serina qui peuvent prêter à confusion : est-il séduit par le charme de la Lamia ? Ou ne la voit-il que comme une amie ? Sérina de son côté, ne veut plus hésiter face au danger, et elle désire se surpasser et affronter le danger, même si pour cela, elle doit ôter la vie à des démons, ce qui illustre bien le type de manga dans lequel nous sommes. Les scènes où les combats font rages sont plutôt réussies et il y a pas mal de lignes de mouvement qui nous aide à leur compréhension. Le scénario est rythmé, dynamique et ne fait pas détours inutiles. On découvre d’autres créatures peuplant l’univers déjà très riche de ce manga. Le dessin est très classique pour un shonen, et la personnalité des personnages se reflète sur leurs visages. Il y a  peu de décors dans ce tome, car une grande part du scénario fait la part belle aux combats menés par Dran, ses amies et les elfes, contre les démons et leurs immondes créatures. Dran fait la couverture de la jaquette, avec, en arrière-plan, un des démons.

Notre critique du tome 2 de Goodbye Dragon Life

Un deuxième tome assez réussi, pleins d’action et de rebondissements. Un univers qui continue de s’enrichir avec de nouveaux personnages et de nouvelles créatures. Série à suivre de près !

Scénario90%
Dessin91%
Édition90%
Originalité85%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Un univers bien présenté et varié
  • Un scénario dynamique et pleins d’action
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.