S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Fumi Minato
Scénariste : Project Itoh
Éditeur : Pika Édition
Collection : Seinen
Genre : Science-Fiction, Suspens
Public : + 14 ans
Contenu : 208 pages
Sortie : 18 septembre 2019
Prix : 7,50€
Statut de la série : Terminée en 3 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

Cian, une jeune fille dans la fleur de l’âge, s’est suicidée, comme des milliers de personnes au même moment de par le monde. Tuan se joint à l’enquête afin de découvrir l’origine de ce suicide collectif, qui a emporté son amie. Celle-ci progresse assez bien, mais Tuan se trouve confrontée à un ultimatum : une voix venue d’outre-tombe menace le monde. Chaque citoyen a une semaine pour tuer une autre personne, sinon, il sera exécuté sans autre forme de procès. L’harmonie entre les différentes nations se brise lentement, plus personne n’a confiance.

Notre critique

Tuan poursuit son enquête sur la vague de suicide qui a emporté son amie. De file en aiguille, ses découvertes sont de plus en plus glaçantes : un groupuscule menace l’humanité. Par l’intermédiaire de Watchme, qui veille sur la santé et le bien-être des citoyens, il est devenu possible de contrôler les gens et de les pousser à commettre des suicides, notamment. Ce scénario nous fait prendre conscience que même si l’homme fait ce qu’il faut pour avoir la vie la plus parfaite possible, avec la meilleure des santés et dans un cadre de vie des plus agréables, tout peut vite sombrer dans le chaos. Car ce qui permet ce « bien-être » peut aussi amener sa destruction. Que ce monde aseptisé n’est peut-être pas non plus ce qu’il convient le mieux à l’être humain. Et que la meilleure des technologies, à la base, peut se retourner contre l’humanité. Entre de mauvaises mains, toute invention créée dans le but de rendre la vie la plus agréable, peut devenir la pire des choses qui soit. Dans ce cas-ci, ce qui contrôle la santé physique et mentale des citoyens, peut les amener à se donner la mort… et ce, sans pouvoir s’opposer à cette injonction. Le cerveau des citoyens alors est pris en otage.

On garde la même façon de faire qu’au premier tome : les souvenirs de Tuan nous sont toujours présentés comme des fichiers informatiques. Le scénario passe du passé au présent, sans que cela n’altère l’histoire et son avancée. C’est un grand plaisir de lire ce récit, et on peut regretter que la série ne fasse que trois tomes. Le trait est agréable, clair et tout en finesse. Les héroïnes ont une grande présence et les décors futuristes sont peu présents. La jaquette reste basée sur le style de la précédente : sur fond blanc, une des trois héroïnes, Cian, habillée de vert, semble apaisée.

Notre critique du tome 2 de Harmony

En résumé, une série qui vaut le détour grâce aux thèmes abordés et à une héroïne charismatique, qui ne se laisse pas dicter sa conduite, même par ses supérieurs hiérarchiques. L’enquête se corse, suite à l’ultimatum lancé par « l’ennemi » ! Project Itoh sait nous immerger dans ce récit d’anticipation !

Scénario95%
Dessin90%
Edition90%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Un scénario très addictif !
On a moins aimé
  • Néant
95%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.