S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Makoto Ojiro
Scénariste : Makoto Ojiro
Éditeur :
Soleil Manga

Collection : Seinen
Genre : Tranche de vie
Public : + 14 ans
Contenu : 160 pages
Sortie : 28 novembre 2018
Prix : 7,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Gen décide de quitter son cocon familial et d’intégrer un lycée à la campagne où il a vécu étant tout petit. Il retrouve sa grand-mère et s’installe dans le vieux temple où vit déjà Chion, une jeune femme d’une vingtaine d’année. Cette cousine éloignée a pris la succession de la grand-mère et garde un excellent souvenir de Gen, enfant. Leur complicité enfantine aurait-elle survécu à toutes ces années ? »

Notre critique

C’est avec une grande joie que l’on retrouve Gen et Chion dans ce tome 2 de « La fille du temple aux chats ». Comme dans le tome précédent, la vie au temple est toujours aussi douce et calme, même si le travail ne manque pas

C’est le jour de la rentrée pour Gen. IL va découvrir un nouvel environnement et de nouveaux camarades de classe. Il retrouve Hiruma, avec qui la relation est toujours tendue. Ses nouveaux camarades sont drôles, mais aussi assez désespérants quand leurs hormones les travaillent. Ce sont les premiers émois d’adolescents. Il fait également la connaissance de Monsieur Sasuga, son professeur principal, ancien moine bouddhiste. Son frère aide parfois la Grand-mère de Chion lors de cérémonies. Et ce dernier ne semble pas insensible aux charmes de le jeune Chion…

De son côté, Chion gère toujours le temple et son quotidien. Elle décide également de se remettre à la calligraphie, qu’elle exerçait avec son grand-père. Ensembles, Chion et Gen vont renouer avec un passé oublié par notre jeune héros et se rapprocher un peu…

Les chats sont toujours bien présents : on les voit très souvent, soit dormant ou s’étirant, et parfois dans des positions insolites mais typiquement félines. Ils ont l’air réel, prêts à bondir des pages pour ronronner à nos pieds. Une explication quant à leurs noms, parfois étranges, nous est donnée par Chion. Mais il n’y a pas que les chats qui sont présents : Ten, le chien, a également une grand présence dans le manga. Et un invité surprise créera quelques frayeurs au fil des dernières pages…

La qualité du dessin est constante. Il y a pleins de détails et les décors dans lesquels évoluent les personnages sont toujours aussi beaux et précis. Certains dessins sont de vraies cartes postales. Malheureusement, comme dans le premier tome, l’auteur a tendance à insister fortement sur les formes rebondies de Chion, allant même faire tenir des propos un peu lourds dans la bouche des camarades de Gen à son encontre…

Notre critique du tome 2 de La Fille du Temple aux Chats

Ce manga reste une chouette lecture, apaisante et pleine de bons sentiments. Un peu de calme dans ce monde trépident, ne fait de mal à personne ! Espérons que l’auteur se lassera des vues plongeantes sur l’anatomie de Chion…

Scénario95%
Dessin95%
Edition95%
Originalité95%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Les chats!
  • La constance du trait
On a moins aimé
  • Les allusions aux formes de Chion
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.