S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Kohei Nagashii
Scénariste : Kohei Nagashii
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shônen
Genre : Comédie
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 16 août 2018
Prix : 6,95€
Statut de la série : Terminée en 13 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

Alors que les trois compères continuent les entraînements sur le maquillage, Hoshino est sur le point d’être découverte sans fioriture par ses amis. Sauvée in extremis par Kobayakawa, leur petit secret n’est pas dévoilé. Cependant, les amis d’Hoshino se posent de plus en plus de questions sur les absences répétées de la lycéenne et en la voyant régulièrement avec Kobayakawa, ils pensent immédiatement qu’ils sont en couple. La jeune fille se fait alors embarquer par sa bande de copains et Kobayakawa ainsi que sa camarade Matsukata, doivent alors suivre discrètement Hoshino pour refaire son maquillage au besoin. Le lycéen n’est pas très apprécié des amis d’Hoshino et alors qu’il se cache d’eux, il va se retrouver en mauvaise posture aux côtés de la lycéenne. De retour à l’école, Kobayakawa continue d’étudier le maquillage, ne comprenant pas pourquoi il arrive à faire des merveilles avec les produits de beauté sur Matsukata ou encore lui-même mais jamais sur Hoshino et il s’en veut car il a fait à cette dernière la promesse de la maquiller. Il demande alors des conseils à son professeur d’art et Hoshino viendra également encourager le jeune homme lui réitérant une nouvelle fois sa confiance en ses capacités. Mais Kobayakawa ne croit pas en lui et son passé douloureux l’empêche de changer et d’avancer. Cependant, les pestes de l’école reviennent après avoir été exclues un moment et elle s’en prennent une nouvelle fois à Matsukata. Hoshino a bien l’intention d’intervenir cette fois encore car la jeune fille s’est déjà retrouvée à la place des persécutés. Pour cela, elle doit retirer son maquillage et elle met tous ses espoirs en Kobayakawa pour la remaquiller avant que ses amis ne la reconnaissent ainsi. Arrivera-t-il enfin à surmonter son blocage psychologique, en comprenant mieux Hoshino, pour enfin réussir à la maquiller correctement?

Notre critique

Le 2ème tome de Make me up ! ressemble beaucoup au 1er volume. L’histoire reste principalement centrée sur le maquillage d’Hoshino. La jeune fille pour qui être vue maquillée est important, ne fait toujours pas attention et elle l’efface à tout bout de champs. Les méchantes du 1er tome viennent également en remettre une couche et on a lors une réplique du 1er combat. Il y a beaucoup de redondances dans ce volume qui perd ainsi de son intérêt.

L’histoire semble cependant tendre à un nouveau thème sur le passé de nos héros. L’auteur nous livre quelques informations sur le vécu de Kobayakawa et Hoshino mais le tout reste très flou. Le thème n’est que survolé, ne nous dévoilant qu’un bref résumé sur ce qui a rendu le lycéen si amer vis-à-vis de ses pairs, et nous signalant brièvement pourquoi Hoshino vient en aide à tous sans pour autant nous donner plus d’explications.

Nos nous sentons alors un peu frustré par ce peu d’informations et nous restons sur notre faim. On ne peut qu’attendre les prochains tomes et espérer que le passé de nos héros nous soient expliquer plus en détail. La série comprenant tout de même 13 tomes, le lecteur se lassera très vite si on n’aborde que le maquillage tout au long de l’histoire.

Le thème de l’amitié est très présent avec la bande d’amis d’Hoshino qui se font du souci pour elle quand elle disparaît subitement, faute d’avoir effacer son maquillage. Kobayakawa qui n’a pas d’amis et qui ne voit pas le bien que ça pourrait lui apporter, ne comprend pas leur attitude quand ils cherchent la lycéenne partout dans un parc, sans relâche pendant des heures, quitte à finir égratigné et plein de boue. Sans vraiment s’en rendre compte, Kobayakawa va se mêler un peu plus aux autres élèves par la force des choses en côtoyant Hoshino. Il se découvrira sous un nouveau jour, luttant contre ses démons intérieurs. Il sera intéressant de suivre le parcours du lycéen sur l’apprentissage et la découverte de ce qu’est réellement l’amitié.

Un nouveau personnage, Saeko Saejima, viendra renforcer ce thème de l’amitié en cherchant à se faire accepter par les filles de son club de basket et retrouver ainsi son amie. De plus, c’est aussi aux côtés de Saejima que nous aborderons un nouveau chapitre très humoristique de l’histoire, avec l’arrivée de la légende de « la fille en jogging ». A force de changer d’apparence et d’enfiler son jogging pour ne pas être reconnue quand elle aide les gens et puis de disparaître tout aussi rapidement, Hoshino a créé une véritable légende urbaine. Tous les lycéens se posent des questions sur cette fille mystérieuse qui apparaît toujours pour venir en aide aux plus faibles. Saejima a compris que Kobayakawa connaissant cette « fille en jogging » puisqu’ils ont disparu ensemble devant tout le lycée, pour que Hoshino puisse être remaquillée discrètement. La basketteuse va alors demander son aide à cette mystérieuse sauveuse pour le grand match de réconciliation. Toute cette partie de l’histoire est très amusante car en plus de la situation cocasse, Hoshino s’amuse de son nouveau titre comme si elle était devenue une  super héroïne. Mais à force de changer aussi souvent d’apparence, elle a plus de chance d’être découverte par ses amis et comment réagiront-ils en découvrant la vérité. A voir dans les prochains tomes.

Le chara-design est assez simple et les visages des personnages ont pour ainsi dire tous la même forme et ils se ressemblent beaucoup tant garçons que filles. Hoshino quant à elle, étant le personnage principale, et pour marquer d’une manière plus flagrante la différence physique quand elle est maquillée ou non, a reçu une attention toute particulière principalement sur le visage et les yeux qui sont très détaillés nous montrant ainsi le travail d’art de Kobayakawa.

Les arrière-plans sont pour la plupart épurés. Seules les scènes d’actions nous offrent en fond des lignes de vitesse montrant la rapidité et la force d’Hoshino. Quelques scènes en extérieure nous permettent également de voir le travail minutieux de Kôhei Nagashii sur des bâtiments ou sur la végétation et les allées d’un parc.

Notre critique du tome 2 de Make me up !

En conclusion, ce 2ème tome de Make me up ! tourne un peu en rond avec son thème du maquillage. Par chance l'arrivée d'un nouveau personnage apportera un peu de fraîcheur et de nouveaux thèmes comme l'amitié et le passé de nos héros. Le caractère décalé d'Hoshino donnera la touche d'humour au récit avec l'apparition de la légende de "la fille en jogging" qui risque de faire encore beaucoup parler d'elle et donc de poser de nombreux problèmes aux deux protagonistes.

Scénario68%
Dessin65%
Édition80%
Originalité67%
Mise en scène68%
Intérêt sur la durée60%
On a aimé
  • Humour
On a moins aimé
  • Redondances
  • Dessins simplistes
  • Résolution un peu trop rapide des problèmes
68%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.