S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Niyama
Scénariste : Niyama
Éditeur : Boy’s Love IDP
Collection : Hana Collection
Genre : Yaoi
Public : + 16 ans
Contenu : 196 pages
Sortie : 5 novembre 2019
Prix : 7,95€
Statut de la série : En cours

Acheter Site officiel

Résumé

« Les saisons passent, et une histoire d’amour se met en place entre deux hommes. Après dix ans passés à cacher ses sentiments, Shin emménage enfin avec l’homme de ses rêves et son désir pour lui crève le plafond. Mais entre son caratère trop gentil et ses difficultés à exprimer ce qu’il pense, il n’est pas sorti de l’auberge… Pendant ce temps, Seji, qui est resté célibataire des années, commence à se demander s’il sera vraiment capable de satisfaire Shin…? »

Notre critique

Le premier tome de My Pretty Policeman s’était démarqué en nous présentant une histoire plutôt originale entre deux adultes avec une petite différence d’âge, qui entamaient une relation non sans son lot de problème, mais décidément très touchante.

Le second volume nous plonge un peu plus dans la vie quotidienne de Seiji et Shin, qui vivent désormais ensemble et partagent une vie de couple tranquille. Toutefois cette tranquillité va être quelque peu troublée par des inquiétudes du côté des deux personnages vis-à-vis des attentes de l’autre et de leur futur ensemble.

Thème abordé de manière assez amusante dans le premier tome, la difficulté première provient encore de leurs ébats au lit. Seiji, plus très jeune, se sent coupable de ne pas satisfaire Shin comme il pense que son petit-ami le voudrait, tandis que Shin, surprenant une conversation par hasard, se demande s’il ne met pas trop la pression à Seiji en lui en demandant trop. Le problème s’avèrera toutefois assez passager et ce second volume ne se limite pas sur les scènes érotiques, encore plus nombreuses que dans le premier.

Cela nous ramène néanmoins à ce qui est intéressant dans cette série, c’est-à-dire la différence d’âge entre les personnages et la vie de couple entre deux hommes adultes qu’une dizaine d’années sépare, avec des désirs, besoins et aspirations de vie différentes, mais qui s’aiment malgré tout tendrement et veulent partager la vie de l’autre.

On a également droit à un peu de suspense et d’action avec un chapitre durant lequel Seiji, alité suite à un mauvais rhume, se retrouve impuissant face à un cambrioleur. Un épisode qui va également servir de prétexte à une discussion à cœur ouvert entre Shin et Seiji sur leurs doutes et leur permettre de se rapprocher davantage.

Même si l’histoire aurait facilement pu être contenue en un seul volume, ce second tome est tout à fait bienvenu, apportant de nouveaux développements et encore une bonne dose d’humour. Pour l’instant, on ne s’en lasse pas.

Notre critique du tome 2 de My Pretty Policeman

Un second tome tout aussi bon que le premier où on découvre un peu plus la nouvelle vie de couple de Shin et Seiji.

Scénario90%
Dessin85%
Edition80%
Originalité80%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Les complications réalistes de la différence d'âge
  • Romance entre adultes toujours très touchante
  • Bonne dose d'humour
On a moins aimé
  • Des termes japonais gardés sans raison
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.