S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Shinobu Ôtaka
Scénariste: Shinobu Ôtaka
Éditeur: Pika Édition
Collection: Shônen
Genre: Combat
Public: + 10 ans
Sortie: 3 juin 2020
Prix: 7,20 euros
Statut de la série: En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Alors qu’ils s’apprêtaient à vaincre leur premier oni, Musashi et Kôjiro se font doubler au dernier moment par le clan Takeda, qui leur ravit la victoire ! Musashi enrage, mais n’a pas dit son dernier mot : il compte bien prendre un jour sa revanche sur leur chef ! Celui-ci, malgré tout beau joueur, offre aux garçons un étrange artefact afin de les aider dans leur quête. Ainsi équipés, les deux amis partent sans plus tarder à la chasse aux oni, hors de leur village natal. Malheureusement, le monde extérieur, qui leur est complètement inconnu, est loin d’être aussi clément qu’escompté envers de jeunes bushi… »

Notre critique

Ce volume s’ouvre sur la fin du combat qui oppose le clan Takeda à l’oni qui avait la mainmise sur le village de Musashi et Kôjiro. Ces derniers assistent impuissants à la victoire du clan Takeda et au vol de leur trophée par ces derniers. Cependant malgré la colère et l’amertume, les deux garçons tireront les leçons de ce combat et décideront de partir sur les routes afin d’améliorer leurs techniques et d’accomplir le destin des bushis.

Bien mieux construit scénaristiquement que le premier volume, ce tome annonce la finalité de l’histoire: vaincre les onis et unifier le pays. Le lecteur connaît maintenant le but des personnages. Il va maintenant pouvoir les suivre tout au long du long et dangereux parcours qui les attend.

Le début de leur périple permet d’encore mieux cerner les caractères des deux garçons: Musashi est impétueux et irréfléchi. De plus, comme il a été formé comme mineur et qu’il a passé son temps libre à s’entraîner au maniement du sabre, il n’a aucun sens pratique. Kôjiro est plus calme et plus posé. Il a passé son enfance en retrait. Il a appris à se débrouiller et a développé un sens de l’observation très aiguisé. Bien que leurs caractère soient diamétralement opposés, ils sont complémentaires. C’est un tandem très soudé.

Dans ce volume va apparaître un nouveau personnage: Tsugumi Hattori, membre du clan Kosameda. A ce stade de l’histoire, on ne sait pas encore si elle deviendra une alliée mais les lecteurs comprennent vite qu’elle est complètement prisonnière de l’emprise psychologique de son chef de clan. Sa rencontre avec les deux garçons va lui permettre d’ouvrir les yeux sur sa réalité.

Le récit commence vraiment lorsque les deux garçons quittent le village pour se mettre en quête des onis à affronter. Ce qui venait avant n’était qu’une mise en situation et une introduction. Bien qu’elle soit un peu longue, elle permet de bien comprendre la situation dans laquelle les personnages évoluent.

Le reste du récit semble s’inscrire dans une structure classique de shônen: les personnages vont faire des rencontres (alliés et adversaires) et affronter des ennemis de plus en plus forts.

Suite à leur rencontre avec Tsugumi, ils sont accueillis dans le clan Kosameda. S’ils pensaient avoir trouvé un havre de paix, l’illusion va vite se fissurer avec les révélations de la jeune fille et ils vont se rendre compte que certains chefs de clans sont prêts à utiliser des méthodes inhumaines pour combattre les onis. Ces chapitres sont intéressants car ils mettent en avant la naïveté du duo. Comme ces derniers ont vécus en vase clos dans leur village, ils ne savent pas ce qui les attends ailleurs. Cela permet au lecteur de se rendre compte du chemin qu’ils ont à parcourir, que ce soit pour perfectionner leurs techniques de combat ou pour devenir des adultes matures et réfléchis.

Même si le scénario reste classique, le rythme de l’histoire est agréable. Le récit est parsemé de touches d’humours et les personnages sont attachants.

Le dessin est, par moment, fort épuré et semble un peu vieillot par rapport aux autre séries du même type. Cependant, un soin particulier est apporté aux tenues et aux bâtiments alors que les décors naturels et les paysages semblent fort sommaires.

Pour cette série Pika Édition propose de belles illustrations de couvertures avec des éléments en surbrillance.

Cette série s’adresse à un lectorat amateurs de combats et d’action.

Notre critique du tome 2 de Orient - Samourai Quest
Le monde est immense et dangereux, comme la route des bushi...
Scénario80%
Dessin75%
Édition80%
Originalité80%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • Les personnages.
  • Le scénario mieux construit.
  • Les touches d'humour.
On a moins aimé
  • L'introduction fort longue.
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.