S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Pact, Manga, Critique Manga, Shinnosuke Kuji, Pika Édition,

Pact, Manga, Critique Manga, Shinnosuke Kuji, Pika Édition, Dessinateur : Shinnosuke Kuji
Scénariste : Shinnosuke Kuji
Éditeur : Pika Édition
Collection : Seinen
Genre : Science-Fiction
Public : Tout public
Nombre de pages : 204 pages
Sortie : 5 avril 2017
Prix : 8,05€
Statut de la série : Terminée en 5 tomes

Les événements reprennent dans le sous-marin qui abrite la deuxième bombe à azote se trouvant à proximité du Japon. Le groupe de démineurs y découvre une réplique du quartier général de l’EOD, ils décident de s’y rendre en pensant que la bombe est là-bas mais plusieurs terroristes lourdement armés font irruption et font de nombreuses victimes parmi les compagnons de Nagi. Lui-même est au seuil de la mort, il parvient à se relever grâce aux injections de stimulant qu’il lui reste. Une fois entré dans le bâtiment, il s’aperçoit que l’intérieur est également identique à l’original, ce qui signifie qu’il y a un traitre qui collabore avec l’ennemi. 
Près de la moitié du tome est consacré à Nagi et Machi. Nous découvrons que Nagi avait une petite sœur qui est décédée à cause d’une bombe datant de la seconde guerre mondiale, c’est la raison pour laquelle il a décidé de devenir démineur. Par contre il n’a pas fait ce choix dans le but de sauver des vies et d’éviter que d’autres horreurs similaires se produisent. Depuis cet incident, ce n’est plus qu’une coquille vide. Une petite flamme s’est rallumée lorsqu’il a rencontré Machi mais elle s’est éteinte le jour de son décès lors du désamorçage de la première bombe à azote. Aujourd’hui la mort de ses compagnons lui importe peu, il n’a plus qu’un seul objectif : tenir la promesse faite à Machi en désamorçant les trois bombes pour pouvoir la regarder dans les yeux lorsqu’il l’aura rejoint dans l’au-delà.
Ce volume est dans la continuité du précédent, beaucoup de personnages sont introduits mais ils meurent tous sans que l’on ait eu de s’attacher à eux, ce qui fait que le lecteur accorde peu d’importance à leur survie. Un seul personnage secondaire a bénéficié d’un flashback, cela concerne sa petite fille qui attend impatiemment son retour pour jouer avec lui sur la plage. Ce qui est triste puisqu’il ne reviendra jamais. La série reste donc vraiment centrée sur les deux personnages principaux et l’organisation terroriste. Une révélation est justement apportée au sujet de Machi. Elle était sensée être morte mais finalement cela n’est pas le cas et il semblerait qu’elle soit dans le camp adverse. Ce retournement de situation est vraiment décevant parce qu’une fillette douée en informatique et disposant de la même peluche que Machi était apparue de dos dans le tome 1, elle avait aidée les terroristes à pirater les missiles de la marine russe afin de les retourner contre eux. C’était trop évident, la révélation n’a pas eu l’effet escompté.

Points forts : 

  • Le flashback concernant Nagi et Machi 
  • Des environnements toujours aussi détaillés



Points faibles :

  • Beaucoup de personnages peu attachants
  • La révélation fort prévisible au sujet de la mort de Machi



Verdict : Un bon tome

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.