S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Naoki Serizawa
Scénariste: Naoki Serizawa
Editeur: Pika Édition
Collection: Seinen
Genre: Aventure, Suspens
Public: + 14 ans
Contenu: 216 pages
Sortie: le 26 juin 2019
Prix: 8,20 €
Statut de la série: Terminée en 4 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

Ayant réussi à échapper à l’emprise de Miki Hôjô, Mirai arrive, grâce à sa carte, à la retrouver. Cette dernière lui avoue qu’elle n’a pas agit de sa propre initiative. En effet, quelque part ailleurs, un homme nommé Noboru Kageyama tire les ficelles et a visiblement décidé de tuer Mirai, suite au fait qu’il cherche à comprendre pourquoi son père est mort. Subissant les pressions de Kageyama, Miki se révèle être une alliée providentielle pour Mirai. Entretemps, d’autres porteurs de cartes dotés de redoutables pouvoirs font leur apparition.

Notre critique

Le deuxième volume démarre sur les chapeaux de roue et la filature pour retrouver Miki montre que Mirai commence à bien maîtriser sa psycho card. En effet, il est tellement déterminé à faire la lumière sur la mort de son père qu’il ne compte pas à la dépense et il est prêt à utiliser sa carte autant de fois qu’il le faudra, ce qui montre bien sa détermination. Malgré cela, il garde la tête sur les épaules et continue de prendre le temps de réfléchir à la meilleure façon possible de mener ses actions. Même s’il est omnibulé par sa quête de vérité, il prend le temps d’écouter Miki Hôjô et, même s’il refuse de lui pardonner à cause de ses actions passées, il se rend compte qu’elle est dans la même galère que lui et qu’elle peut devenir une potentielle alliée.

De nouveaux personnages font leur apparition dans ce volume et le lecteur découvre ainsi d’autres pouvoirs, dont un pouvoir de pyrokinésie très puissant. Les autres détenteurs de pouvoirs semblent tous sous les ordres de Kageyama. Le soucis est que très peu de choses sont révélées sur ce fameux personnage qui semble être le principal adversaire de Mirai. Les seules choses qui apparaissent, c’est qu’il semble immunisé à ces fameux pouvoirs et qu’il dirige une entreprise pharmaceutique.

Un jeune garçon accompagnant Kageyama fait également son apparition. De lui, on ne sait rien si ce n’est qu’il a une carte qui lui permet d’activer un pouvoir de précognition et qu’il a un regard fixe assez particulier. Pour finir avec les nouveaux personnages, l’officier de police Aoyagi fait son entrée également. Ce personnage est à part dans le sens où il n’a pas de psycho card. Il cherchait un pyromane qui était en réalité le détenteur de la carte de pyrokinésie. Est-ce que son rôle s’arrête là où est-ce qu’on le verra réapparaître par la suite? Le lecteur le découvrira dans le tome suivant. En attendant, sous ses airs d’agent un peu à côté de la plaque, il possède un excellent sens de l’observation et une excellente capacité de raisonnement et de déduction.

Au niveau de la construction scénaristique, le rythme est haletant et donne envie de connaître la suite, surtout que le death game ne se déroule pas comme le premier volume le laissait prévoir, ce qui est une bonne surprise. En espérant que la suite du récit réserve d’autres bonnes surprises de ce genre-là.

Le dessin est fin et presque réaliste. Les jeux d’ombres sont bien fait et rendent bien l’ambiance des différentes scènes. Surtout que la majorité des évènement se passent pendant la nuit. La finesse du trait et le réalisme des dessins fait par moment penser à un roman-photo. Les gros plans sur les visages et surtout les yeux dans les moments cruciaux ajoutent à ce réalisme et permet de voir l’état d’esprit des personnages.

L’histoire étant finie en 4 volumes, c’est à se demander comment l’auteur va s’arranger pour faire évoluer son histoire et la terminer sans donner l’impression d’une fin bâclée. En attendant, ce volume est bien construit et donne envie de connaître la suite. Il est presque regrettable que la série se termine en si peu de chapitres.

Notre critique du Tome 2 de Psycho Bank
Une alliée providentielle mais de nouveaux ennemis.
Scénario90%
Dessin95%
Edition90%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • La découverte de nouveaux pouvoirs
  • Le dessin détaillé
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.