S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : IsII
Scénariste : Reki Kawahara
Éditeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Science-Fiction
Public : Tout public
Contenu : 208 pages
Sortie : 22 février 2019
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« C’est désormais une certitude : d’anciens boss de SAO apparaissent dans Ordinal Scale, le jeu de Réalité Augmentée qui passionne les joueurs au point qu’ils désertent les plateformes de Réalité Virtuelle. Ce n’est pas le cas de Kirito qui trouve les évènements étranges, notamment l’apparition de ces fantômes liés à SAO. Pour sa part, Asuna s’amuse beaucoup à participer aux combats et rencontre le joueur numéro deux de ce nouveau jeu, elle pense même reconnaître en lui un ancien de SAO, membre de la Guilde des Knights of the Blood à laquelle elle appartenait… »

Notre critique

Une fois est de coutume, les choses se corsent pour Asuna dans ce tome 2. Bien que les fans soient habitués, on peut regretter que notre héroïne, bien qu’épéiste de talent dans la réalité virtuelle, se retrouve sans cesse en situation désespérée (exception faite pour le moment de SAO Progressive) au point que seul son chevalier servant et amoureux soit en mesure de la sauver.

Asuna prend donc un grand plaisir à jouer à Ordinal Scale avec ses amies. Elle en remarque à peine l’absence soudaine et injustifiée de Klein qui a été attaqué en traître pendant le dernier combat par le mystérieux numéro 2 d’Ordinal Scale. A la place, elle reproche un peu à Kirito son manque d’enthousiasme vis-à-vis de ce nouveau jeu et répète que cela est peut-être dû au fait que son amoureux se débrouille moins bien dans la Réalité Augmentée que dans un le corps d’un avatar… Un rien insensible à cette critique, Kirito préfère enquêter de son côté sur Ordinal Scale et son support. La question des fantômes commence bientôt à enfler et même la petite Yui trouve certaines correspondances troublantes. Kirito croise même un autre genre de fantôme que les boss de SAO, une jeune fille qui semble chercher à lui dire quelque chose…

Mais la mésaventure de la trop candide Asuna va débuter : au cours d’un nouveau combat les choses tournent mal : Silica est personnellement visée par un boss comme surgit de SAO et Asuna prend un mauvais coup en la protégeant. L’incident paraît anodin, Réalité Augmentée oblige, mais quelques jours après, notre héroïne constate de bien tragiques conséquences sur sa mémoire… ! Le nœud se resserre autour de notre couple préféré, orchestré par un homme de l’ombre dont le fameux numéro deux, identifié par Asuna comme étant Eiji alias Nautilus, serait le bras armé.

Semblant vouer une rancœur farouche à Kirito, il commence donc par éliminer son entourage ou du moins tous ceux qui étaient des pointures dans SAO.

De nombreux secrets demeurent, ce qui nous encourage à lire la suite malgré la redondance scénaristique d’une Asuna à secourir !

Côté dessin, on apprécie que les tenues coordonnées dans Ordinal Scale ne soient pas dévolues au couple vedette mais à l’ensemble de l’équipe qu’il forme avec Silica et Lisbeth. Le reste du chara-design reprend les codes de la saga mais le point fort réside dans la mise en scène très dynamique et fluide associée à une mise en cases équilibrée.

Même si l’originalité première portée par le contexte de Réalité Augmentée retombe déjà, le plaisir de retrouver nos personnages fétiches au sein d’un complot mystérieux demeure.

Notre critique du tome 2 de Sword Art Online - Ordinal Scale

Ce sont bien les anciens Boss de SAO qui apparaissent dans Ordinal Scale mais pourquoi? Et que sont ces fantômes dont on entend parler? Kirito est perplexe...

Scénario75%
Dessin80%
Edition85%
Originalité75%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé :
  • Personnages sympathiques
  • Rythme dynamique
  • Alliance narration/dessin
On a moins aimé :
  • Redondance narrative de la saga
75%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.