S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Ogeretsu Tanaka
Scénariste : Ogeretsu Tanaka
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : yaoi, romance
Public : public averti
Site officiel : Taifu
Sortie : 28 mars 2019
Prix : 8,99
Statut de la série au Japon : en cours

Acheter Site officiel

Résumé

« Pensant s’être inscrit au club photo de son nouveau lycée, Tônô se voit obligé de fréquenter le Yarichin Bitch Club dont la seule (pré)occupation est le sexe ! Les ayant rejoints également suite au même quiproquo, Kashima est attiré par Tônô, mais ce dernier a un faible pour Yaguchi, le membre le plus populaire du club de foot. C’est aussi un cousin de Kashima. Ils s’étaient perdus de vue depuis des années au point que Yaguchi a nourri une certaine jalousie envers Kashima. C’est dans ce contexte que survient le fameux week-end de la sortie scolaire en forêt… »

Notre critique

Bonne chose ou non pour les fans de la mangaka ou du genre, le côté délirant très sexe du premier tome retombe un peu dans cette suite. Que les fans de beaux garçons en rut ne se découragent pas, il y a tout de même de quoi s’émoustiller dans ce tome 2 mais les relations entre les différents protagonistes prennent le dessus et leur complexité est tout aussi prenante.

Evidemment, le stratagème narratif du protagoniste à double visage, aimant charmer son public sous ses airs de bon camarade mais cachant sa véritable personnalité purement égocentrique et malheureuse, n’est pas une nouveauté mais la mangaka en use bien. Yaguchi est le prototype du mec envieux qui a préféré copier son modèle, Kashima, plutôt que développer – et corriger – ce lui-même que, secrètement, il déteste au moins autant que ses semblables. Son plan est simple : se venger de ce cousin si parfait qu’il en a toujours retiré l’impression d’être un moins que rien en lui volant le mec qui l’attire. C’est décidé, le week-end en forêt sera l’occasion à ne pas manquer pour faire tomber Tônô dans ses filets. D’autant que Yaguchi a très vite compris que les deux nouvelles recrues faisaient semblant d’être en couple pour échapper au dépucelage obligatoire du club ! Mais la gentillesse sincère de Tônô va peu à peu désarmer ces mauvaises intentions et, qui sait, faire que Yaguchi pourrait nourrir un vrai sentiment amoureux pour sa proie. En tout cas, il va en perdre son superbe masque de perfection… Mais cette sortie scolaire sera aussi la bienvenue pour d’autres couples et triangles amoureux : Itome reste farouchement amoureux de Keiichi et ignore les regards languissants de Shikatani, Tamura s’abandonne aux ébats tous azimuts pour combler son attirance non réciproque envers Yaguchi tandis que l’insatiable Yuri s’amuse du timide Fujisaki. Chacun profite de cette escapade scolaire à sa manière mais la mangaka nous offre plus cette fois-ci que des ébats des membres du club entre eux ou avec d’autres lycéens. On apprend à mieux connaître ces personnages très variés, à comprendre les liens qui les unissent et les font souffrir et ce, même si l’accent reste mis sur Tônô et Kashima. Quels seront les devenirs de ces couples qui n’en sont pas réellement ? Que cherchent ces garçons dans leur abandon total au sexe ? Les questions se posent et peut-être Ogeretsu Tanaka nous éclairera-t-elle dans les prochains tomes…
Le trait de la mangaka est fidèle à ce que l’on connaît et que l’on aime : de beaux chara-design très expressifs, adaptés aux personnalités définies, soignés tant habillés que déshabillés… La sensualité n’est cependant pas où on l’attend, préférant les cadres précis dans des situations banales à une exposition excessive lors des scènes chaudes qui en apparaissent presque mécaniques. La mise en cases colle au récit.

Si l’obsession pour le sexe passe au second plan dans ce tome, elle n’est jamais loin. Néanmoins, le lecteur assidu appréciera le développement narratif axé sur les sentiments des personnages, au-delà de leur étrange relation aux plaisirs de la chair !

Notre critique du tome 2 de Yarichin Bitch Club
Yaguchi est décidé : il va séduire Tônô avant Kashima et la sortie en forêt sera le cadre parfait!
Scénario80%
Dessin85%
Edition90%
Originalité75%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé :
  • Personnages sympathiques
  • Evolution narrative mesurée mais là
  • Ensemble graphique réussi
On a moins aimé :
  • La débauche à tous les étages...
80%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.