S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Suzuki Nakaba
Scénariste : Suzuki Nakaba
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Magie, Action
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 11 avril 2018
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Transportés trois mille ans en arrière sous les traits de Gloxinia et Dolor, King et Diane doivent accomplir une épreuve pour pouvoir regagner leur époque. Ils arrivent au beau milieu de la Guerre sainte qui oppose Stigma (l’alliance des fées, géants et déesses) aux Ten Commandments. Pour se venger des archanges qui ont tué leurs semblables, Derrierie et Monspiet se sont transformés en Indura. Mais la déesse Elizabeth est bien décidée à utiliser ses prodigieux pouvoirs pour les sauver ! »

Notre critique

Dans le tome précédent, Suzuki Nakaba avait décidé de surprendre les lecteurs en dévoilant la raison pour laquelle les Ten Commandments souhaitent exterminer les humains, ce qui avait permis de générer de l’empathie et de les rendre moins maléfiques. L’auteur de Seven Deadly Sins poursuit dans sa lancée tout d’abord en faisant entrer en scène le véritable Gowther, qui se révèle être totalement pacifique, et ensuite en mettant en scène un groupe d’humains massacrant des fées et géants innocents pour venger des humains massacrés quelques années auparavant par des membres de Stigma simplement parce qu’ils avaient pris soin d’un jeune démon blessé ! La situation est donc ambiguë, il est difficile de discerner quel est réellement le camp des méchants puisque des atrocités ont été commises du côté des fées, géants, déesses, humains et démons.

Comme vous l’avez compris, ce volume n’est pas vraiment axé sur les combats : son objectif est le développement de l’atmosphère générale qui subit un changement radical qui aura des répercutions bien au-delà de l’époque dans laquelle ont été propulsés King et Diane puisqu’ils ont été témoins des agissements des différents camps, et donc leur témoignage lorsqu’ils seront de retour à leur époque pourrait bien calmer les hardeurs des membres des Seven Deadly Sins et Ten Commandments.

Mais ce n’est pas tout ! Nous en apprenons également un peu plus au sujet de Low et Gerharde, par contre leur développement assez dérangeant parce qu’en plus d’être le sosie de Ban, Low entretient une relation avec Gerharde presque identique à celle de Ban et Elaine… ce qui laisse un désagréable goût de déjà vu.

Notre critique du tome 26 de Seven Deadly Sins

Le tome 26 figure parmi les meilleurs volumes de Seven Deadly Sins, espérons simplement que la relation entre Low et Gerharde n'en restera pas là et qu'elle parviendra à offrir quelque-chose d'original.

Scénario95%
Dessin85%
Édition80%
Originalité100%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé :
  • Les Ten Commandments perdent leur statut de méchants sans background
  • Le flashback de Gowther fort émouvant
On a moins aimé :
  • La relation entre Low et Gerharde laisse un désagréable goût de déjà vu
89%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.