S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Nakajima Michitsune
Scénariste : Nakajima Michitsune
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Drame, Action, Historique
Public : + 14 ans
Contenu : 212 pages
Sortie : 15 novembre 2019
Prix : 6,95€
Statut : En cours, 12+ tomes au Japon

Acheter Site officiel

Résumé

« La cavalerie menée par Baltzar parvient à mettre en déroute les manifestants. Cependant, les journaux dépeignent cette intervention comme un massacre de civils orchestré par un prince perverti par l’Empire et un conseiller militaire démoniaque. Baltzar et August décident donc d’entrer dans cette bataille d’opinion publique en rendant justice à l’acte héroïque dont les cadets de l’école militaire ont fait preuve. « 

Notre critique

Après un début plutôt réussi des deux premiers volumes, Baltzar nous propose un troisième volume qui va enrichir un peu plus l’intrigue en se concentrant pas mal sur les enjeux politiques et les stratégies à mettre en place pour parvenir à ses fins. On retrouve ainsi Baltzar et sa classe qui, à peine rentrés de leur sortie pour mettre fin à la manifestation, se retrouvent face aux critiques de la presse à cause des manigances de Rudolf von Liebknecht, ce mystérieux personnage qui s’impose décidément comme le « rival » et surtout ennemi de Baltzar dans cette histoire.

Pour regagner la confiance du peuple du Baselland, mais également pour protéger l’alliance entre ce pays et le Weissen d’où est originaire Baltzar, notre jeune commandant va devoir aller au-delà de son rôle de professeur et réfléchir à quelle stratégie adopter. On découvre par ailleurs dans ce volume une image un peu plus large de la situation au Baselland : l’aîné des princes héritier, qui tient à suivre obstinément les traditions et les mœurs d’autrefois, est en oppositions avec son frère cadet, qui lui serait plutôt partisan de la modernisation du pays. Ce dernier, qui avait fait pourtant une assez mauvaise impression dans le premier tome en apparaissant comme un professeur trop strict, va finalement proposer à Baltzar de s’associer à lui… On ignore encore ce que va donner cette alliance, mais cela promet d’être plutôt intéressant pour la suite.

Bien que ce tome soit plutôt axé discussions politiques, nous avons tout de même droit à une bonne part d’action pour faire passer tout ça ! Les élèves, qui étaient un peu laissés de côté dans la première moitié du tome, vont ainsi apporter un peu de fraîcheur et une dynamique bien appréciable. On découvre ainsi, entre autres, une course à cheval dans la ville lors de laquelle Baltzar, assisté par Helmut – ce jeune cavalier qui cache à tout le monde qu’il est en réalité une fille – va tenter de prouver que la cavalerie est « dépassée » à cette époque.

C’est par ailleurs quelque chose de très intéressant qui est particulièrement mis en avant dans ce volume : la période à laquelle l’histoire se déroule est clairement une période de transition, de nouvelles technologies commencent à apparaître, et chaque pays doit alors décider s’il doit se moderniser et s’allier aux autres, ou bien maintenir les traditions. Le fait qu’il s’agisse d’un univers fictif donne un côté encore plus intéressant à cela, puisque l’on ignore totalement les décisions qui vont être prises par ce pays de Baselland et ses dirigeants ; on ne peut donc pas savoir la tournure que les choses vont prendre.

En conclusion, on a encore un tome très intéressant qui apporte de nouveaux enjeux et de nouveaux défis pour notre jeune commandant et ses élèves. Une fois de plus, les pages bonus en fin de tome apportent pas mal d’informations sur l’univers et les technologies de l’époque, ce qui rend l’immersion encore plus prononcée !

Notre critique du tome 3 de Baltzar : La guerre dans le sang

Avec ce troisième volume les enjeux de l’histoire se révèlent un peu plus, tandis que l’on continue de suivre les personnages qui vont devoir faire face à de nouveaux challenges.

Scénario90%
Dessin85%
Edition90%
Originalité95%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Les enjeux qui deviennent plus sérieux
  • Encore un bon dosage de l'action
  • L'univers décidément très travaillé
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.