S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kashiwa Miyako
Scénariste : Harawata Saizou
Éditeur :
Doki-Doki
Collection : Shônen
Genre : Fantastique, Action
Public : + 14 ans
Contenu : 240 pages
Sortie : 28 novembre 2018
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Devenus les cobayes d’une mystérieuse organisation, Akira et ses compagnons d’infortune doivent désormais suivre des voies différentes. Au bout du chemin, ils découvrent un grand champ de bataille où trois forces concurrentes se mènent une guerre totale grâce à leurs pouvoirs aussi surprenants que dévastateurs. Les trois camps ont des philosophies très différentes, et des méthodes parfois expéditives… Dans quelle équipe Akira s’engagera-t-il ? Une fois intégré, pourra-t-il lui faire confiance ? Lever de rideau sur cette troisième manche totalement imprévisible ! »

Notre critique

Derrière ses couvertures assez basiques et son synopsis trop mystérieux pour nous laisser vraiment comprendre à quoi s’attendre, Battle Game in 5 Seconds est décidément le genre de manga qu’il faudrait lire soi-même pour s’en faire une idée. Dans cette histoire où des gens ordinaires se retrouvent dotés de pouvoirs mystérieux et forcés à s’affronter par une étrange organisation, ce qui intéresse le lecteur n’est en effet pas tant les prouesses que réalisent les personnages grâce à leurs pouvoirs que les stratégies qu’ils vont concevoir afin de les utiliser de manière optimale… et difficile d’expliquer cela sans dévoiler tous les secrets de l’intrigue et gâcher la surprise de les découvrir !

Frôlant de près la frontière entre héros et antihéros, le jeune lycéen surdoué Akira, qui a obtenu un pouvoir bien particulier, est certainement le personnage le plus intéressant du manga. Dans les deux premiers tomes, la particularité de son pouvoir a eu pour inconvénient de ne pas lui laisser beaucoup d’occasions d’impressionner le lecteur ; bien que ce pouvoir puisse potentiellement être utilisé de bien des façons, Akira n’a pour l’instant toujours eu recours qu’à la même technique, ce qui pouvait laisser un petit goût de déception.

On comprend toutefois dans ce troisième tome que notre petit génie n’est pas resté sans réfléchir tout ce temps, et que ses combats précédents lui ont permis de tester correctement ce pouvoir afin de bien comprendre les conditions requises pour l’utiliser. Comprenons bien qu’on est ici en présence d’une histoire avec un principe de pouvoirs qui rappelle un peu celui du manga Hunter x Hunter : faire appel à ces pouvoirs nécessite des conditions bien précises, et leur utilisation peut être très variée selon ce que l’utilisateur décide d’en faire.

En fin de compte, plus que le pouvoir lui-même, ce sont donc les réflexions et les stratégies d’Akira qui en font un protagoniste très intéressant. Pour lui, toute la situation est comme un jeu qu’il tente de gagner de manière réfléchie, et on se demande parfois s’il ne manque pas d’empathie. Dans ce troisième volume, il se rapproche notamment de la jeune Yûri et va former une sorte de tandem avec elle, ce qui va leur permettre entre autres d’apprendre à mieux se connaître. Ils forment un duo plutôt attachant, mais on ne peut s’empêcher de se demander si Akira la considère comme une amie ou s’il n’agit que dans son intérêt, parce qu’il a besoin d’alliés pour gagner. En un sens, sa personnalité est à l’opposé de celle de Yûri, qui agit impulsivement et cherche toujours à aider son prochain.

En outre, c’est un retournement assez surprenant qui nous attend dans ce tome. Jusqu’à présent, on n’assistait qu’à des combats singuliers, mais le troisième programme qui attend les participants va changer la donne du tout au tout. Là, plus questions de combats dans les règles : les participants se retrouvent livrés à eux-mêmes dans un grand espace de nature, et ils doivent participer à des quêtes pour gagner des points – points qu’ils peuvent échanger contre des objets ou des informations. Ce changement est le bienvenue puisqu’il évite de se lasser des combats et va permettre à beaucoup d’autres personnages d’entrer en scène, tout en redonnant un petit coup de fouet à l’intrigue.

On ne peut pas vraiment savoir ce que va donner la suite à ce stade, d’autant plus que cette nouvelle épreuve à laquelle font face les personnages nous éloigne un peu du principe de « combats au bout de 5 secondes ». Mais jusqu’à présent, les personnages principaux de l’histoire – un héros calculateur et une héroïne franche et attachante – parviennent à maintenir notre intérêt pour le scénario et donnent envie de continuer.

Notre critique du tome 3 de Battle Game in 5 Seconds

On évite de tomber dans le répétitif avec ce troisième tome qui vient raviver notre intérêt de lecteur avec un tout nouveau défi, de nouveaux personnages, et un héros qui commence à réellement utiliser le pouvoir complexe dont il dispose.

Scénario85%
Dessin70%
Edition90%
Originalité75%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé
  • Akira et Yûri et leurs caractères opposés
  • La nouvelle épreuve qui change des combats solo
  • Akira commence à savoir utiliser son pouvoir
On a moins aimé
  • Néant
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.