S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kei Ichikawa
Scénariste : Kei Ichikawa
Éditeur : Boy’s Love IDP
Collection : Hana Collection
Genre : Yaoi
Public : + 16 ans
Contenu : 176 pages
Sortie : 5 novembre 2018
Prix : 7,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Après tout ce temps passé ensemble, Narasaki et Terashima se comprennent de mieux en mieux sans avoir besoin de se parler. Mais qui dit dernière année de lycée dit grandes décisions à venir. Que faire à la rentrée ? Quelle université choisir ? Narasaki sait qu’il veut rester aux côtés de Terashima et lui propose d’emménager avec lui en septembre… malheureusement la réponse qu’il reçoit n’est pas celle qu’il espérait ! »

Notre critique

L’aventure continue pour nos deux tourtereaux Narasaki et Terashima, qui arrivent à présent au terme de leurs années de lycée. Et même s’ils sont en couple depuis un bon moment, tout n’est pas rose dans leur histoire et les changements qui s’annoncent dans leur vie vont bien sûr avoir un grand impact sur leur relation.

Comme dans les tomes précédents, nos deux héros vont faire face ici à des sentiments très complexes et nouveaux, qu’ils ne sauront pas forcément comment gérer. Narasaki voudrait que Terashima vienne emménager avec lui après le lycée, mais celui-ci ne peut se résoudre à laisser sa mère vivre seule. Cette situation va créer un froid entre les deux personnages, et cela va également attiser la jalousie de Narasaki qui se sent délaissé.

Cette relation amoureuse compliquée (et très réaliste) va ainsi continuer de se développer peu à peu, avec des tensions et des moments plus plats, mais elle ne tourne pas en rond pour autant et on assiste à une réelle progression depuis le début de l’histoire. On sent grandir l’amour qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, et on trouve dans ce tome plusieurs scènes très émouvantes durant lesquelles ils parviendront à communiquer leurs sentiments, que ce soit par des mots ou par des petits gestes affectueux.

Les temps de silence sont toujours assez nombreux dans ce manga, avec plusieurs passages durant lesquels les personnages ne parleront pas beaucoup, leurs émotions transparaissant sur leur visage ou dans leurs gestes. C’est une ambiance très douce qui se dégage dans ce tome, mais également quelque peu amère parfois, lorsque les personnages souffrent de leurs sentiments chacun de leur côté sans réussir à en parler.

En outre, ce volume marque véritablement un changement dans l’histoire puisque Narasaki et Terashima vont devoir quitter la bulle de l’adolescence et qu’ils devront commencer à réfléchir d’eux-mêmes à leur futur et au genre de vie qu’ils veulent mener. C’est une période très compliquée pour eux deux, au niveau personnel et familial également, car ils vont se retrouver brusquement face à de grandes responsabilités vis-à-vis de leurs proches. Le passage à l’âge adulte est remarquablement bien représenté ici, avec la part d’inquiétudes et d’angoisses qu’il apporte, et découvrir comment leur relation amoureuse va évoluer en conséquence s’avèrera très intéressant.

En les faisant quitter le monde du lycée dès le troisième volume, Kei Ichikawa évite également de tomber dans la redondance et offre une perspective originale et fort sympathique, celle d’une relation qui évolue en même temps que ses personnages, hors d’un cadre fixe.

Notre critique du tome 3 de Blue Sky Complex

Nos deux héros quittent progressivement le monde du lycée pour entrer dans celui des adultes, et les responsabilités et choix qui accompagnent ce passage délicat ne vont pas faciliter leur relation déjà assez compliquée. Beaucoup d’amour et de tendresse dans ce tome ; un vrai régal.

Scénario95%
Dessin85%
Edition90%
Originalité85%
Mise en scène95%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Le passage à l'âge adulte
  • L'évolution des sentiments
  • La relation complexe et réaliste
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.