S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Romain Lemaire
Scénariste : Romain Lemaire
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Aventure
Public : + 12 ans
Contenu : 200 pages
Sortie : 3 juillet 2019
Prix : 7,50€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Neer essaie d’en savoir plus sur la petite fille survivante de l’île de Soria qui a maintenant retrouvé sa taille adulte. Elle se présente sous le nom de Rhianon et elle dit venir d’une contrée inconnue de Neer, qui a pourtant parcours une bonne partie du monde, et d’avoir pour but de se rendre à Solaris afin de chercher quelqu’un. Neer trouve tout cela louche mais cachant lui-même quelques secrets, il ne peut pas vraiment le reprocher à Rhianon. Le vaisseau de la Reine du ciel se dirige vers les terres vertes pour aller rejoindre le peuple de Spiriters dont notamment le père de Milo, et à partir de là Rhianon reprendra la route vers Solaris. De son côté Ramus Liune ne se remet pas de sa défaite contre le Séraphin et d’avoir perdu tant d’hommes. Il sait que les troupes de Solaris ne sont pas en mesure de battre ces créatures et lui non plus. Il ne se sent pas digne de protéger Millenia et compte bien y remédier. Toujours en route pour les terres vertes, le voyage de Neer et ses compagnons est compromis par une attaque de Cinders au port de Greenwall. Milo et Rhianon se lancent alors dans le combat aux côté d’Agastya membre de l’équipage de la reine du ciel.

Notre critique

C’est Milo qui est mis à l’honneur dans ce 3ème tome de Everdark empiétant un peu sur les plates-bandes de Neer qui était le héros principal jusque-là. Le jeune Spiriters nous en dévoile plus sur ses pouvoirs magiques mais également sur sa vie en général. Nous apprenons ainsi qu’il est parti à l’aventure sans avoir terminé sa formation et qu’il est le fils du grand maître des Spiriters. Toute la petite équipe se rendra dans son village, nous permettant ainsi d’en apprendre plus sur le monde et la maison dans lesquels Milo a grandi. Quant à Neer et Rhianon, dont nous connaissons enfin le nom, de nombreux mystères planent toujours sur ces personnages et ils ne font que s’épaissir. Alors qu’on l’a connu très combatifs dans les précédents tomes, Neer se met en retrait des combats ce qui nous permet de voir Milo, Rhianon et Agastya en action.

Le récit essaie de refléter un peu d’humour avec notamment des visages aux expressions difformes et très exagérées mais le texte lié à ces dessins est très long et l’humour y est difficilement palpable. Les interventions sexistes de Chaco le crâne volant de Milo, se veulent également drôles mais elles sont simplement lourdes et redondantes.

Beaucoup de nouveaux termes, comme des noms de peuples, sont cités encore une fois dans ce tome. Des noms que nous ne rencontrerons certainement jamais plus dans la suite du récit et dont le mot vient juste augmenter la liste de vocabulaire qui est déjà longue et compliquée et cela n’apporte pas grand-chose au récit. Il aurait été intéressant d’avoir, en début de tome, un récapitulatif sur les personnages principaux et les termes importants à retenir pour aider le lecteur à se remémorer qui est qui depuis la sortie du tome précédent 6 mois plus tôt et l’aider également tout au long du récit.

Le chara-design est parfois très sombre donnant l’impression qu’il n’est pas toujours fini ou qu’il est vraiment trop chargé. La différence homme-femme n’est toujours pas visible surtout pour Millenia qui reste très virile. Les personnages présentent parfois trop de détails avec des arrière-plans très chargés qui donne un rendu peu agréable à voir.

Notre critique du tome 3 de Everdark
En conclusion, pas grand-chose de neuf avec ce 3ème tome de Everdark.
Scénario40%
Dessin40%
Édition75%
Originalité50%
Mise en scène40%
Intérêt sur la durée30%
On a aimé
  • Néant
On a moins aimé
  • Dessins trop chargés
  • Manque d'équilibre entre les pages avec et sans dialogue
  • Manque de rythme
50%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.