S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Atsuo Ueda
Scénariste : Hiro Mashima
Éditeur : Pika Édition
Collection : Shonen
Genre : Aventure, Fantastique
Public : + 8 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 18 septembre 2019
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site Officiel

Résumé

Suijin, trop affaibli, a perdu le contrôle et a repris sa forme de dragon. Le village qu’il aime tant est maintenant en danger sous le coup de ses attaques et l’équipe de Fairy Tail n’a d’autre choix que de l’arrêter. Mais Suijin est un dragon divin et le combat contre lui ne sera pas aussi simple que Natsu le pensait. Mais alors que tout semble perdu, un dragon de feu, qui a la même odeur qu’Ignir, qui a élevé Natsu,  fait son apparition. Il s’agit d’Ignia, le dragon divin des flammes qui n’est autre que le fils légitime d’Ignir. Ce dernier souhaite rendre Natsu plus fort afin de se battre contre lui. Mais ce combat n’est pas encore à l’ordre du jour puisque Ignia trouve le mage un peu trop faible à son goût. Après avoir déversé ses flammes pour que Natsu les mange et gagne ainsi en puissance, il s’en va aussitôt. Natsu, remonté à bloc et avec une force décuplée, est prêt pour affronter Suijin mais pas sans ses amis. Le combat fut rude mais ensemble ils sont parvenus à arrêter Suijin. Elefseria ressent immédiatement la disparition d’un dragon divin et il pense alors avoir enfin trouvé des personnes capables d’accomplir la quête de 100 ans. Mais ce combat ne fut pas sans conséquences puisque Natsu a perdu le contrôle après avoir mangé les flammes d’Ignia. Le quête des aventuriers de Fairy Tail ne fait que commencer puisque les 4 dragons divins restant sont bien plus puissants que Suijin. Natsu et ses amis continuent leur mission et ils partent maintenant à la recherche de Aldron Mokushin, le dragon du bois. Pendant ce temps, à Magnolia, les membres de Saber Tooth sont venus rendre visite à la guilde de Fairy Tail mais à leur grande surprise, le bâtiment est vide. Touka, le mange blanc y a teinté tout le monde de blanc et tous manquent maintenant à l’appel.

Notre critique

Le combat contre Suijin s’intensifie dans ce 3ème tome de Fairy Tail – 100 years quest. Vaincre un dragon divin n’est pas une chose aisée et d’après les dires de Suijin, il était le plus faible d’entre eux. On rencontrera d’ailleurs le dragon divin du boit dont une ville repose sur chacune de ses mains. Combattre cette immense créature risque d’être difficile pour notre équipe de mages et on ne peut qu’avoir hâte de voir les prochains affrontements dans les tomes suivants.

Nous avons également eux un aperçu du dragon divin des flammes, Ignia. Ce dernier semble redoutable mais ce n’est pas sa force qui est la plus intrigante. Ignia se révèle être le fils légitime d’Ignir en opposition avec Natsu qui est son fils adoptif. La rencontre entre les deux est électrique puisque Natsu a profité de l’amour d’un père qu’Ignia n’a jamais connu et on peut se demander comment le dragon divin a vécu ce rejet. De plus, Natsu a vaincu Acnologia que les dragons divins ont dû fuir en leur temps, ce qui reste également en travers de la gorge d’Ignia. Une certaine rancœur semble envahir le cœur de ce dernier qui cache cette souffrance par une démonstration de puissance. Le combat inévitable entre les deux fils d’Ignir sera sans nul doute très épique et fabuleux. A voir dans la suite de leurs aventures.

Le côté « famille » et solidarité est très présent dans ce volume avec d’une part, comme toujours, les membres de Fairy Tail qui s’entraident dans les combats difficiles. D’une autre part, on a Suijin et les habitants d’Ermina qui se soutiennent les uns les autres. Le dragon divin de l’eau tente le tout pour le tout en voulant protéger son peuple et les villageois aiment par-dessus tout leur protecteur qu’ils veulent sauver à tout prix. Et enfin, la guilde de Fairy Nail, qui est composée de tous les sosies de la 1ère guilde de Fiore et qui forme tout comme eux une vrai famille.

La guilde miroir de Fairy Tail, qui regroupe toutes des stars, nous permettra de voir les relations que l’on imagine tous entre les personnages comme les couples Grey-Jubia, Gajil-Reby ou encore Natsu-Lucy. Cette guilde sosie apportera également beaucoup d’humour car nous verrons les héros sous un nouveau jour. Mais le côté humoristique ne s’arrête pas à eux puis que nous retrouverons Natsu et ses amis dans les frasques que nous leur connaissons comme quand le chasseur de dragon bafoue impunément l’intimité de Lucy en soulevant son t-shirt.

Les personnages sont toujours aussi bien travaillés avec des visages très expressifs. Suijin et Ignia, sous leur forme animale, sont magnifiquement détaillés nous montrant à la perfection chacune de leurs écailles. Et même en humain, aucun détail n’est laissé au hasard. La couverture couleur nous permet de découvrir les couleurs rougeoyantes qui ornent le corps d’Ignia ainsi que le bleu océan du dragon de l’eau.

Les héros étant souvent mis en avant, il y a peu de place pour des arrière-plans. Les nombreuses scènes de combat sont agrémentées de lignes de vitesse, d’onomatopées et d’explosions qui nous emmènent complètement dans l’ambiance de la scène.

Notre critique du tome 3 de Fairy Tail - 100 Years Quest

En conclusion, la quête de 100 ans continue pour nos amis de Fairy Tail. Après Suijin et la rencontre éclaire avec Ignia, c'est au tour de Aldron Mokushin de faire la rencontre de Natsu et ses amis. Mais leur mission n'est pas leur seule préoccupation après la mise en garde de Jubia sur le mage blanc, avant qu'elle perde connaissance.

Scénario85%
Dessin90%
Édition90%
Originalité85%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Combats
  • Dessins
  • Humour
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.