S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Critique Manga, Hunt, Loup Garou, Manga,

Critique Manga, Hunt, Loup Garou, Manga, Dessinateur : Koudo
Scénariste : Ryo Kawakami
Éditeur : Soleil Manga
Collection : Seinen
Genre : Survival, Horreur, Suspense
Public : Averti
Contenu : 160 pages
Sortie : 25 janvier 2017
Prix : 7,99€
Statut de la série : Terminée en 3 tomes

Ce troisième (et dernier) opus de la série débute avec la confrontation entre Airi et Konomi sur laquelle s’était terminé le tome 2. Lors de cette discussion, Konomi replonge dans ses souvenirs, et le lecteur découvre alors la source de l’animosité de la jeune fille envers Airi.
Une nouvelle nuit passe et, comme chaque matin depuis le début de leur macabre aventure, le jour qui se lève apporte avec lui la nouvelle de la mort d’un autre condisciple. Les tensions déjà révélées lors des deux tomes précédents refont alors surface, et l’atmosphère se révèle plus pesante que jamais, tandis que les relations entre les protagonistes se détériorent encore un peu plus. Toujours préoccupée par l’attitude de Konomi, Airi décide d’aller trouver cette dernière dans sa chambre afin de discuter à cœur ouvert. Mais lors de ce face-à-face, la jeune fille découvrira dans cette chambre un terrible indice, qui l’amènera à prendre une décision radicale lors du vote à venir : en effet, pour la première fois depuis le début de ce jeu macabre, Airi décidera de voter sciemment contre l’un des autres étudiants.
Si le raisonnement d’Airi conforte le lecteur dans l’impression que les étudiants prennent la bonne décision, le vote et l’exécution de la sentence se révèlent néanmoins particulièrement pénibles pour tous les témoins de la scène, personnages et lecteurs confondus… De plus, le jeu ne prenant pas fin, le verdict est clair : Il reste encore au moins un loup-garou parmi les quatre protagonistes encore en lice. Et, des trois lycéens qui survivront à cette douloureuse journée, le meurtrier a plus que jamais ses chances de remporter la victoire. Entre amour, amitié, haine et autres sentiments, les derniers villageois devront se montrer particulièrement vigilants s’ils veulent sortir indemne des griffes du loup-garou.
Enfin, si le dernier chapitre lève le voile sur le dénouement final du jeu, les toutes dernières pages apportent toutefois une ultime révélation, qui pourraient bien en surprendre plus d’un.
Cet ultime volet de Hunt : Le Jeu du Loup Garou dévoile les derniers éléments du sinistre jeu dont Airi est prisonnière. On regrettera toutefois que, parmi les réponses apportées, le développement des différents personnages n’ait pas pris une place plus importante. Si ces derniers sont suffisamment construits que pour permettre au lecteur de s’attacher à eux et redouter leur mort autant que les protagonistes de l’histoire, certains pourront regretter l’absence de développement plus poussé pour la plupart des personnages, surtout dans la mesure où l’histoire prend fin avec ce tome.
Le genre Survival, de par sa nature puzzle, permet ce genre de lacunes dans les premiers temps d’une série, lorsque l’histoire (ainsi que ses personnages) ne se révèle que par indices à relier entre eux. Mais parvenu au terme de la saga, une histoire avec autant de zones d’ombres laisse comme un goût de trop peu.
En définitive, l’énigme entourant l’identité des deux loups-garou ne résiste pas longtemps à un lecteur attentif, qui aura su glaner les informations pertinentes tout au long de l’aventure. Ce sentiment se renforce d’ailleurs une fois le premier loup démasqué, le nombre de survivants permettant de faire converger les indices assez rapidement. Un développement plus poussé des personnages aurait permit une analyse plus nuancée de ces derniers, avec pour résultat une issue moins prévisible.
Toutefois, les toutes dernières pages achèvent l’histoire de manière assez surprenante, ce qui apporte un final étonnant, en raccord avec le genre.
Points forts :
  • Lecture aisée et fluide (dessin au service de l’histoire)
  • Scénario élaboré
  • Personnages attachants
  • Dénouement final surprenant

Points faibles :
  • Personnages parfois stéréotypés, peu profonds
  • Scénario global plutôt prévisible

La saga présente une bonne adaptation du jeu du Loup Garou. L’histoire se laisse lire sans problème, et représente un passe-temps plaisant pour ceux qui aiment se divertir en réfléchissant.



Verdict final : Un bon manga dans l’ensemble !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.