S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Sora Inoue
Scénariste : Sora Inoue
Editeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Sport, humour, ecchi
Public : Tout public
Contenu : N/C
Sortie : 21 juin 2019
Prix : 6,99 €
Statut de la série au Japon : En cours de publication, adapté en animé

Acheter Site officiel

Résumé

Le premier match amical de l’équipe, enfin !

Les filles se sont durement entraînées et l’heure de leur premier match est arrivé ! L’enjeu est de taille car, si elles perdent, Kunimitsu devra abandonner son poste de coach pour redevenir membre de son club de foot à temps plein. Mai est à la fois ravie de disputer cette rencontre et très anxieuse car ce sera face à un public… De leur côté, les jumelles Aoi et Akane semblent avoir déjà une revanche à prendre sur leur adversaire !

Notre critique

Entre les entraînements et le premier affrontement digne de ce nom, ce tome 3 nous réserve une bonne dose de jolies formes et de figures footballistiques sous fond d’ancienne rivalité.

Dès les premières pages, alors que les filles s’entraînent d’arrache-pied, on est plongé dans la bonne humeur et une sorte d’émulation qui fonctionne de mieux en mieux au sein de l’équipe. C’est donc avec logique que les filles perçoivent rapidement la tension qui animent Aoi et Akane à la seule mention de l’équipe adverse. La franchise est de mise parmi ce groupe d’amies aussi les jumelles expliquent-elles sans détour les raisons de leur ressentiment passé.

Rien de très exceptionnel dans cette mésaventure du collège pour un manga basé sur le sport mais l’idée étant de placer un second enjeu en plus de la possibilité de départ de Kunimitsu, elle ajoute du suspense et renforce l’entente globale et la solidarité du groupe.

Chacune est différente et, leur poste sur le terrain l’étant aussi, chacune va déployer ses talents plus ou moins cachés pour faire gagner l’équipe. Le grand jour arrive, Mai et Kunimitsu ont pris encore une fois prétexte du stress de Mai pour s’adonner à leur échange de baiser et la jeune fille se sent prête à affronter des montagnes.

Forte de son caractère démonstratif et un rien orgueilleux, Reika attaque franchement d’entrée de jeu. Ainsi, leur toute fraîche petite équipe fait taire les moqueries, les incrédules et engage un vrai match contre un opposant qui bénéficie d’une belle renommée. Pour autant, les titulaires restent sur le banc de touche. Qu’importe, les filles entendent mettre le paquet et faire bouger tout ce beau monde !

Sora Inoue déplie toutes les qualités de ses héroïnes, prouve que chaque personnage a un rôle bien à lui, même si la lumière brille un peu plus sur Reika et surtout Mai. Surprenante, toujours là où on ne l’attend pas, elle officie comme prévu par Kunimistu et ses coéquipières. Parfaite receveuse, passeuse et surtout bloqueuse de balles, sortie de nulle part, elle brise les élans adverses avec une aisance qui bouscule à la fois l’entraîneur et les joueuses.

Voilà de quoi faire bouger les titulaires de leur chaises… Le match qui avait bien commencé pour nos jolies footballeuses en herbe pourrait tourner au fiasco…

On apprécie que chaque joueuse soit mise en valeur, depuis la talentueuse Reika jusqu’à la toute petite et mimi Chidori en passant par Aoi qui fait une méchante passe de tête par inadvertance ou l’inépuisable sprinteuse Kiiro. Même les méchantes opposantes sont impressionnantes de charisme, leur capitaine en tête, Jaina.

L’humour reste au cœur de ce manga qui déménage sur un ton constant de légèreté et de camaraderie. Les filles de Kijikita ne se prennent pas au sérieux, se respectent même dans la faute grotesque. Elles cherchent la symbiose et y parviennent. Tout l’enjeu pour elles est de la conserver le plus longtemps possible. Mais entre le stress de perdre Kunimitsu et les crises tantôt euphoriques tantôt apathiques de Mai, la victoire n’est pas assurée !

Le déroulement du match ne nous laisse aucun répit, tout est très fluide et amusant. Pour le moment, rien de trop technique dans le texte ou l’action et il est bien agréable de noter que Sora Inoue nous épargne les exploits bizarres complètement irréalistes comme dans d’autres mangas du genre.

Coté dessin, rien à redire, même si le cadrage sur les très jolies formes peut lasser (enfin peut-être surtout les lectrices), on est séduit par la souplesse des mouvements, le souci du séquençage qui offre un parfait point de vue sur l’ensemble de l’action ainsi que le mélange action/comédie qui s’exprime pleinement dans le coup de plume. Le chara-design ne se laisse pas piéger par la facilité puisque la grande quantité de personnages évite le piège des confusions.

Ce tome 3 de Mai Ball ! Feminine Football Team garde le rythme dynamique et sexy en diable qui nous plaît sans jamais oublier le plaisir du lecteur ni la bonne humeur de ses héroïnes.

Notre critique du tome 3 de Mai Ball !
Le premier match amical de la toute jeune équipe de filles va avoir lieu! Mai est impatiente et terrifiée d'autant qu'en cas d'échec, Kunimitsu quittera le poste de coach...
Scénario85%
Dessin90%
Edition90%
Originalité85%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé :
  • Humour, action, sport éclatant
  • Nombreux personnages tous attachants
  • Dessin de haute volée adapté au récit
On a moins aimé :
  • Néant
90%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.