S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Fujita
Scénariste : Fujita
Éditeur : Kana
Collection : Big Kana
Genre : Comédie, Romance
Public : + 14 ans
Contenu : 128 pages
Sortie : 19 octobre 2018
Prix : 7,45€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Hirotaka a finalement proposé un vrai rencard à Narumi, et ils se rendent tous les deux au parc d’attraction. Mais pour que cette sortie ressemble à un vrai rencard amoureux, ils se donnent pour règle de bannir tout sujet de conversation en lien avec les mangas et les jeux vidéo ! Les choses se compliquent quand ils tombent sur leurs amis otakus dans le parc… En parallèle, Naoya, le petit frère de Hirotaka, essaye de se rapprocher d’un camarade de classe un peu timide et toujours collé à ses jeux vidéo. Nos otakus favoris parviendront-ils à laisser leurs passions un peu de côté pour faire face à leurs sentiments ?

Notre critique

Dans ce troisième volume d’Otaku Otaku, on retrouve avec plaisir nos deux couples d’otakus préférés… et peut-être même un autre couple naissant, avec l’arrivée d’un nouveau personnage ! Le découpage scénaristique de ce tome est assez particulier, puisqu’il va relater le rencard de Narumi et Hirotaka au parc d’attraction par bribes, séparées par des petits épisodes aléatoires de la vie quotidienne des divers protagonistes de l’histoire.

On commence ce volume avec quelques pages couleur, comme d’habitude très sympathiques. Le dessin est toujours aussi beau, et chaque page du manga est bien remplie et réalisée avec soin, pour un résultat vraiment agréable à l’œil. Nous avons également droit lors d’un chapitre au retour des avatars « chibi » des personnages dans une nouvelle aventure de leur MMORPG.

Côté romance, on a encore droit à des petits moments affectueux distribués au compte-goutte, mais toujours aussi adorables. Sans surprise ce sont Narumi et Hirotaka les stars de ce volume, avec leur tout premier vrai rencard amoureux officiel ! Un rencard qui va être assez spécial – et hilarant – puisqu’ils vont essayer de ne pas trop faire ressortir leurs tendances otaku et de se montrer plus sérieux, mais la tâche ne va pas être très facile… Quant à Kabakura et Koyanagi, ils ne sont pas totalement en reste non plus et même si leur relation établie est généralement un peu plus discrète, les moments où leurs sentiments l’un pour l’autre sont visibles n’en deviennent que plus émouvants.

Bien sûr c’est toujours avec autant d’humour et de références manga et jeux vidéo que sont racontés les petits épisodes de leur vie, et chaque nouveau tome jusqu’à présent parvient à garder intact notre intérêt pour l’histoire et les personnages. Des pages bonus sont toujours présentes, et certaines nous en apprendront plus sur les goûts et le mode de vie de chaque protagoniste de l’histoire. Et avec le nouveau personnage introduit dans ce volume, la suite promet de se montrer encore plus variée et divertissante !

Cet équilibre entre romance et humour donnent une touche d’originalité très sympathique au manga, puisque l’on n’y retrouve pas tout le côté « guimauve » et les arrière-plans fleuris des shôjo, mais qu’il contient tout de même un réel développement amoureux et de petits moments très forts entre les personnages – quelque chose que beaucoup de mangas axés comédie n’osent pas approfondir.

On note que comme toujours, les éditions Kana font un très bon travail pour rendre la lecture facile et agréable, que vous soyez vous-même un otaku confirmé ou que vous souhaitiez simplement apprécier l’histoire de ce manga, avec de nombreuses annotations (très discrètes) expliquant les blagues et les termes un peu spécifiques à la culture manga et jeu vidéo.

Notre critique du tome 3 de Otaku Otaku

Avec ce troisième tome, c’est définitif : Otaku Otaku apporte réellement un vent de fraicheur dans le genre, avec une histoire bien équilibrée entre humour, tranche de vie et romance et des personnages véritablement attachants. Et on ne s’en lasse toujours pas.

Scénario94%
Dessin98%
Edition95%
Originalité90%
Mise en scène98%
Intérêt sur la durée95%
On a aimé
  • Léger, drôle et toujours aussi bon
  • Un développement romantique lent mais présent
  • Les nouveau personnages qui ajoutent de la diversité
On a moins aimé
  • Néant
95%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.