S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Yousuke Kaneda
Scénariste: Yousuke Kaneda
Editeur: Pika Édition
Collection: Shônen
Genre: Comédie, Romance
Public: + 12 ans
Contenu: 192 pages
Sortie: Le 3 juillet 2019
Prix: 6,95 €
Statut de la série: Série terminée en 16 volumes

Acheter Site Officiel

Résumé

A cause d’un geste maladroit de Romio, les Black Doggy ont perdu face aux White Cats lors du festival des sports. Romio est déchu de son titre de chef du dortoir et est condamné à passer la nuit dehors en guise de châtiment, ce qui lui vaut de tomber malade. Heureusement pour lui, Hasuki n’est jamais loin mais Juliet, apprenant qu’il est malade va tenter de venir s’occuper aussi de lui. Juste après, Romio se retrouvera face aux jumelles Kochô et Teria, surveillantes du collège et chargées de le surveiller de près.

Notre critique

Dans ce volume le lecteur fait connaissance avec les surveillants qui sont des élèves chargés de surveiller les autres. Leur chef est le grand frère de Romio qui envoie ses deux surveillantes le surveiller afin qu’il ne commette plus de ‘maladresse’ qui mettrait en péril la renommée du dortoir.

Il y a quelques nouveaux personnages qui font leur apparition dans ce volume mais les plus marquants sont le trio de surveillants. Sous cette organisation très anglaise, se cache un redoutable trio. Le grand frère de Romio, Airu Inuzuka, est le surveillant général du dortoir des Black Doggy. Il paraît au premier abord strict et sévère mais sous cette apparence austère et psychorigide, se cache quelqu’un de très attentif. Sous cette surveillance rapprochée, se cache le fait qu’il n’a pas envie de voir son frère se faire à nouveau humilier. Pour éviter qu’il ne lui arrive d’autres bricoles, il envoie son tandem de surveillantes, de petites jumelles qui, sous prétexte de le surveiller, le font tourner en bourrique.

L’apparition de ces personnages rend encore plus compliqué la relation entre Juliet et Romio qui doivent redoubler d’astuces et de prudence pour réussir à se voir un peu.

Les différents chapitres du volume sont ponctués de gags et de situations cocasses. La série prend là son rythme de croisière car il ne se passe rien de fondamental dans ce volume. La construction scénaristique devient presque un manga de tranches de vie. En effet, on suit les deux héros et leurs tentatives de rendez-vous au travers de divers évènements qui ponctuent l’année. Si les différents évènements sont ponctués de gags, ils terminent toujours sur une note plus sérieuse. Cela ne coupe pas le récit, loin de là. Il permet au lecteur de reprendre son souffle avant les évènements suivants.

Les couvertures suivent une alternance de personnages de chaque dortoir. Pour ce troisième volume, c’est Char qui est en couverture. Il y a fort à parier que ce sera un personnage des Black Doggy en couverture du prochain volume.

Notre critique du Tome 3 de Romio vs Juliet
Des gags en cascades et des rendez-vous de plus en plus difficiles à organiser.
Scénario85%
Dessin90%
Edition90%
Originalité85%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Les gags
  • Le duo de surveillantes
On a moins aimé
  • Il ne se passe pas grand chose
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.