S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : IsII / Chara-design : Abec
Scénariste : Reki Kawahara
Editeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : SF, baston, humour
Public : Tout public
Contenu : 160 pages
Sortie : 27 septembre 2019
Prix : 6,99 €
Statut de la série au Japon : En cours de publication, adaptée en anime

Acheter Site officiel

Résumé

« La nouvelle machine du nom d’Augma qui permet à ses utilisateurs d’expérimenter la Réalité Augmentée fait bel et bien apparaître d’anciens boss de SAO. Au-delà de l’exaltation, les joueurs survivants de SAO qui les affrontent de nouveau et endurent leurs coups souffrent ensuite de pertes de mémoire. Asuna ne fait pas exception. Elle constate que ses souvenirs des deux ans passés dans SAO ont disparus. Kirito commence alors son enquête pour lui faire retrouver la mémoire… »

Notre critique

Le tome précédent nous laissait avec une Asuna en plein désarroi, rappelant un schéma récurrent. Ce tome 3 continue sur la lancée et une fois encore c’est à Kirito de venir en aide à sa belle.

Si les choses se déroulent dans le monde réel, elles n’en sont pas moins répétitives. Certes, la situation globale est nouvelle mais la finalité sera la même.

Pour commencer, Kirito emmène Asuna consulter un spécialiste. Celui-ci ne peut que constater la chose et confirmer qu’elle n’est malheureusement pas une exception. Il y a donc une épidémie d’amnésie sélective auprès des survivants de SAO qui s’adonnent à Ordinale Scale par le biais de l’Augma. Kirito approfondit son enquête avec l’aide de Yui tandis qu’Asuna se cloître chez elle, rédigeant un journal de ses souvenirs au cas où ils disparaîtraient tous. Leur peur commune est que leur amour disparaisse avec la mémoire d’Asuna !

Le désespoir d’Asuna est tel que Kirito prend le risque d’affronter un ancien boss de SAO. Il pourrait donc perdre lui aussi la mémoire en cas de coups. A ses côtés, il peut néanmoins compter sur sa seconde meilleure complice dans les combats, l’excellente Sinon. Et ses interventions ne seront pas de trop !

L’enquête amène ensuite Kirito auprès du créateur de l’Augma qui refuse d’entendre ses arguments, ses soupçons de dysfonctionnement. Mais pourquoi ? Les indices tendraient à prouver que cet homme a un but caché. Kirito fait un rapprochement entre lui et une photographie de jeune fille qui lui rappelle quelqu’un…le fantôme qu’il a croisé alors qu’il utilisait l’Augma ! Un contact lui confirme ses soupçons mais que faire ? La piste vers Eiji alias Nautilus se refroidit mais pour combien de temps…

Ce petit tome dédit la majeure part de ses 160 pages au combat de Kirito et Sinon contre un ancien boss de SAO. L’action est très bien menée. Elle montre les dangers qu’affronte Kirito pour obtenir des réponses et sa symbiose gagnante avec Sinon. La petite Yui pourrait bien être un joker de choix dans cette enquête même si sa première tentative tourne court. Le reste du volume s’attarde à décrire les angoisses d’Asuna, la détermination grandissante de Kirito, une suite d’indices encore flous et la force de l’amour qui unit nos deux héros.

Rien de très nouveau donc pour les fans de la saga qui restent dans du très connu (et même déjà lu). On déplore le peu de révélations menant à une résolution de la piste en miettes de pain semée dans les deux premiers tomes. Cette tactique destinée à prolonger la série est à double tranchant car elle peut ennuyer rapidement. Le passage de baston est réussi notamment grâce à la réapparition de Sinon, un personnage que l’on apprécie depuis SAO Phantom Bullet.

Côté graphisme, aucune surprise, ni bonne ni mauvaise. Le dynamisme est au rendez-vous et rattrape les lenteurs narratives. Le contraste entre action et intimité de couple en est mieux supporté par le lecteur assidu. La qualité dans la mise en scène générale ne souffre aucune critique d’autant qu’elle est soutenue par un bel effort dans le traitement des environnements.

Un tome 3 de SAO Ordinal Scale sans surprise, agréable à lire, mais qui tend à faire traîner l’intrigue principale, ce qui pourrait gâcher l’ensemble…

Notre critique du tome 3 de Sword Art Online Ordinal Scale
Un tome 3 qui fait traîner les choses... Heureusement qu'il y a de la bonne baston!
Scénario75%
Dessin85%
Edition90%
Originalité80%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée80%
On a aimé :
  • Retrouver nos personnages fétiches
  • Action réussie
  • Dynamisme du dessin
On a moins aimé :
  • Récit qui se traîne inutilement
  • Rythme irrégulier
  • Asuna encore en détresse?!
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.