S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur: Haruba Negi
Scénariste: Haruba Negi
Éditeur: Pika Édition
Collection: Shônen
Genre: comédie, romance
Public: + 12 ans
Contenu: 192 pages
Sortie: 27 mai 2020
Prix: 7,20 euros
Statut de la série: Terminée en 14 volumes

Acheter Site officiel

Résumé

« Fûtarô n’a pas encore gagné la confiance totale des cinq sœurs, cependant, être parvenu à les réunir pour le feu d’artifice annuel lui a permis de marquer des points. Mais voilà que le couperet tombe : le père Nakano ne prolongera le contrat du jeune professeur particulier que si ses filles obtiennent de bons résultats à leur examen de mi-semestre. Malheureusement, il ne leur reste qu’une semaine de révisions. Fûtarô parviendra-t-il à relever le défi ? »

Notre critique

Fûtarô tente tant bien que mal de se faire accepter des sœurs Nakano mais, malheureusement, son caractère froid et sa maladresse créent plus de quiproquos qu’autre chose et la situation semble ne pas s’améliorer.

Dans ce volume, Fûtarô va se retrouver au pied du mur. En effet, des examens vont avoir lieu et son employeur, M. Nakano exige que ses filles les réussissent sans quoi Fûtarô sera renvoyé. Conscient d’être dans une situation délicate, le jeune homme va se montrer encore plus insistant auprès des lycéennes. Ichika, Miku et Yotsuba vont faire preuve de bonne volonté et vont se montrer plus studieuses alors que Nino et Itsuki refusent obstinément de suivre les conseils de leur professeur particulier.

Le caractère têtu des filles n’est pas facile et peut agacer mais les tords sont partagés entre un Fûtarô maladroit et trop insistant et des adolescentes qui n’ont pas envie d’étudier. Cependant, au fur et à mesure, la relation entre le jeune homme et ses élèves évolue. Il est progressivement accepté parmi elles, même si chacune le manifeste à sa manière. Même Nino qui semble être la plus hostile envers lui finira par le lui prouver en lui permettant de garder son emploi.

La plus grande partie de ce volume est consacrée à la préparation des examens. Ces derniers ne sont qu’un prétexte pour mettre en avant l’évolution des relations entre les personnages et mettre en scènes une série de gags et de quiproquos.

La fin du volume marque la préparation et le départ des personnages pour la classe nature du lycée. Il va sans dire que la classe nature préoccupe bien plus les jeunes filles que les examens. Dans le prochain volume, les rôles vont s’inverser. En effet, Fûtarô est bien plus à l’aise dans une bibliothèque que lors d’une sortie de groupe. Pour les filles, c’est le contraire. Il sera intéressant de voir comment l’auteur va raconter cela.

Le dessin est beau et détaillé. Le dessinateur joue sur la ressemblance des filles pour certains gags. C’est un classique dans ce genre de série mais malgré tout, même quand elles veulent se faire passer l’une pour l’autre, elles restent très reconnaissables, ce qui rend la lecture plus aisée pour le lecteur.

Pika propose une édition propre et soignée mais sans aucun bonus. Le dessin de la couverture représente Nino. Comme les filles apparaissent dans l’ordre, ce sera Miku sur la couverture du tome 4.

Entre les gags et les situations parfois un peu gênantes mais jamais graves, cette série est légère et distrayante. Elle plaira surtout aux adolescents mais conviendra aussi à tout lecteur cherchant une série amusante.

Notre critique du tome 3 de The Quintessential Quintuplets
Quel échec. Je viens pour donner cours...
Scénario80%
Dessin95%
Édition85%
Originalité80%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Les personnalités différentes des filles
  • L'évolution des relations
  • Les gags
On a moins aimé
  • Néant
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.