S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Nakajima Michitsune
Scénariste : Nakajima Michitsune
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Action, Historique
Public : + 14 ans
Contenu : 212 pages
Sortie : 20 février 2020
Prix : 6,95€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Baltzar refuse la proposition du prince August et parvient à le convaincre de demander une alliance militaire avec WeiBen. En chemin vers l’endroit secret où l’entrevue avec le chef d’État-Major aura lieu, ils rencontrent avec surprise Liebknecht à bord de leur train. Ce dernier souhaite persuader les parlementaires du Baselland que l’armée de WeiBen a d’autres priorités à gérer, notamment avec leur occupation du Norden-Trade qui n’est pas du goût de leurs pays voisins.. »

Notre critique

C’est un grand retournement qui nous attend dans ce quatrième volume de Baltzar, la guerre dans le sang ! Alors que Baltzar était parvenu à organiser une rencontre secrète entre le prince August et le chef d’État-Major du Weissen, une grave nouvelle va les surprendre : l’un des pays voisins du Weissen leur déclare la guerre ! Manipulé à son insu, le prince se voit obligé d’envoyer un régiment du Baselland en renfort… Régiment qui sera constitué de nul autre que des élèves de l’académie militaire !

Après un troisième tome relativement calme, c’est donc un grand bouleversement de voir nos héros partir en guerre. Et sur les cinq élèves sélectionnés pour partir, tous n’appréhendent pas la nouvelle de la même manière. Ce sera forcément une grande épreuve pour ces jeunes gens qui ne s’attendaient absolument pas à être déjà envoyés combattre ! D’autant plus qu’ils vont devoir, à leur jeune âge, diriger tout un bataillon de soldats…

Plonger dans l’univers de Baltzar est décidément une expérience pleine de surprises, chaque nouveau volume apportant son lot de retournements tous plus intéressants les uns que les autres. Ce tome n’échappe pas à la règle et parvient à nous captiver du début à la fin en nous montrant ce départ soudain à la guerre sous plusieurs aspects. Le fait de suivre des protagonistes jeunes et inexpérimentés rend la lecture particulièrement intéressante, car leur apprentissage est aussi un bon moyen d’aborder l’histoire de la perspective de gens qui découvrent tout autant que nous, lecteurs, de quoi il retourne.

Fidèle à son habitude, le commandant Baltzar va diriger ces jeunes élèves d’une main de fer, et leurs missions seront multiples. C’est l’un des points particulièrement intéressants de ce tome, mais également du manga de manière générale : il ne traite pas uniquement de l’aspect militaire en se concentrant sur les combats et la stratégie, mais aussi de la vie quotidienne de ses personnages et d’autres aspects que l’on n’a pas l’habitude de voir dans ce genre d’histoires. Par exemple, la première tâche des élèves sera de trouver où loger les deux cents soldats de leur régiment alors qu’ils sont arrêtés dans une petite ville à cause de perturbations des trains. Ce sont ces scènes, ces enjeux de la guerre dont on ne parle pas forcément, et tous les petits détails historiques qui les accompagnent, qui démarquent Baltzar d’un simple manga de guerre et font tout le charme de cette passionnante histoire.

Notre critique du tome 4 de Baltzar, la guerre dans le sang

Un tome avec un développement scénaristique particulièrement intense qui propulse nos jeunes soldats sur leur premier champ de bataille !

Scénario90%
Dessin75%
Edition90%
Originalité90%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Départ palpitant pour la guerre !
  • Le 19ème siècle sous toutes ses coutures
  • Des aspects de la guerre rarement abordés
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.