S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Ponjea
Scénariste : Ponjea
Éditeur : Kana
Collection : Shonen
Genre : Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 168 pages
Sortie : 17 août 2018
Prix : 6,85€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

Étant enfin parvenu à déchiffrer son journal, Victor a obtenu un indice sur la mission durant laquelle son temps avait été dévoré douze ans plus tôt. Accompagné de Kiri, Mina, ainsi que de Blaze, le « Flame Ruler », qui a décidé de se joindre à eux, ils se mettent en route pour le village natal de Victor en Russie. Attaqués en chemin par un étrange individu apparemment capable de contrôler un hora, ils sont encore loin de se douter de ce qui les attendra une fois au village…

Notre critique

L’histoire de Chronos Ruler se poursuit peu à peu, et si ce quatrième volume apporte quelques informations intéressantes, il apporte également de nouveaux mystères et de nouvelles questions. Bien dosé une fois de plus entre avancée scénaristique et combats déchaînés, il sera cette fois centré en grande partie autour du passé de Victor mais également de Mina.

Cette dernière, qui n’a cessé jusqu’à présent de nous surprendre en dévoilant peu à peu de nouvelles facettes de sa personnalité, est toujours voilée de mystère. Des indices semblent porter à croire qu’elle pourrait bel et bien être la femme de Victor comme elle le prétend depuis sa première apparition, mais est-ce réellement le cas ? Et que sont vraiment les descendants de Chronos, ces « dieux » dont elle et sa sœur font partie ? Les réponses semblent encore éloignées et la trame fait durer le suspense, ravivant notre curiosité à chaque nouvelle information.

Victor est tout aussi mystérieux, mais ce tome va nous permettre d’en apprendre un peu plus sur son passé puisqu’il nous emmène à son village natal, où l’attend une surprise de taille. Sous ses airs désinvoltes, il laisse de plus en plus entrapercevoir son côté sérieux et renfermé, au grand dam de Kiri auprès de qui on aimerait le voir s’ouvrir un peu plus. Il faut dire que dès le début, la relation des trois protagonistes du manga s’annonçait compliquée : Kiri, fils d’un Victor qui n’existe plus, Victor, adolescent accablé par des souvenirs qu’il n’a pas vécus, et enfin Mina, oubliée par tous et dont on ignore encore si elle est réellement la mère de Kiri… Pourtant, cette petite « famille » se montre de plus en plus attachante, et les nombreuses scènes humoristiques toujours présentes ne font que nous la faire apprécier davantage.

Enfin, Blaze, le « méchant » pas si méchant qui était apparu en tant qu’ennemi dans le tome précédent, semble avoir rejoint le groupe en plus de figurer sur la couverture de ce tome, et sa présence est la bienvenue. Avec son caractère bien à lui et son comportement impulsif, il rajoute une touche de comique aux évènements. Contrôlant les flammes, tandis que Kiri contrôle l’eau et Mina l’air, les possibilités durant les combats qui les attendent devraient s’élargir un peu plus avec sa présence également.

Que ce soit au niveau des combats ou du dessin, ce volume n’apporte aucune déception, et chaque nouvelle page est un plaisir pour les yeux. Si l’on avait encore quelques doutes quant à l’évolution des personnages et du scénario, on peut désormais dire que tout cela semble sur la bonne voie !

Notre critique du tome 4 de Chronos Ruler

Le manhua de Ponjea continue sur une bonne lancée avec ce quatrième volume, fort en action mais également en révélations intéressantes. Le mystère qui enveloppe notre petite famille bien particulière de chronos rulers n’a pas fini de s’épaissir, et pourrait bien nous tenir en haleine encore un bon moment.

Scénario96%
Dessin92%
Edition85%
Originalité90%
Mise en scène92%
Intérêt sur la durée94%
On a aimé
  • Le mystère qui plane autour de Mina
  • On découvre un peu plus le passé de Victor
  • L'arrivée de Blaze dans le groupe
On a moins aimé
  • La backstory du méchant un peu bâclée
92%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.