S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kunieda
Scénariste : Fujino Omori
Éditeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Fantastique
Public : Tout public
Contenu : 176 pages
Sortie : 20 avril 2018
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Encouragé par Syl, son amie de l’auberge, Bell lui confie qu’il rencontre des soucis avec son équipière, Lili. Ne sachant comment le réconforter, Syl lui propose donc de se changer les idées en empruntant un livre oublié sur place par un client. Aimant les livres, Bell trouve l’idée sympathique et emporte l’ouvrage chez lui pour en profiter. Mais à peine commence t-il sa lecture qu’un phénomène étrange se produit : une voix résonne en lui et les mots disparaissent peu à peu des pages ! Lorsqu’il reprend conscience, Bell constate avec horreur que le livre prêté est devenu vierge… Après un examen de ses capacités, sa déesse réalise qu’il a subitement acquis un nouveau pouvoir et peut user de la magie ! Mais Bell n’a guère le temps de se réjouir car les ennuis apportés par Lili se multiplient, les mauvaises rencontres aussi…»

Notre critique

Suite immédiate du tome précédent, on quitte néanmoins l’atmosphère de doux rapprochement auquel rêve Hestia pour une brève succession d’évènements en apparence mineurs qui vont pourtant nourrir l’intrigue générale avant de reprendre le chemin du mystère qui entoure Lili.

Bell trouve le moyen complètement loufoque et inattendu de gagner encore en force en acquérant cette fois-ci un pouvoir magique. Si la manière dont il s’en empare paraît un rien facile, l’échange qu’il a momentanément avec l’entité qui habite le livre magique laisse deviner une part sombre sommeillant en lui.

Cette facette des choses n’est pas exploitée dans le volume mais sans doute sera-t-elle importante pour la suite de l’histoire, surtout à la lecture des dernières pages et du dialogue entre l’intrigante Freya et son serviteur. Bell pourra cacher dans son subconscient un secret bien obscure…

Ceci mis à part pour le moment, on retrouve Bell tout heureux de ses capacités nouvelles, trop puisqu’il met sa vie en danger pour le tester et se couvre une fois encore de ridicule face à la superbe Aiz. Pendant qu’il se guérit de ce qu’il considère à tort comme un nouvel échec et prépare une incursion dans le Donjon avec une Lili qui, à l’évidence, lui cache bien des choses, c’est une autre de ses amies qui va enquêter pour lui. Eina, la jolie elfe qui préside à l’administration de la Guilde, trouve, elle aussi, que la Familia de Soma à laquelle appartient Lili est étrange. Ses membres ne se soutiennent pas mutuellement et sont perpétuellement en quête de richesses à vendre. Usant de ses connaissances, Eina demande à Rivera, haute elfe de la Familia de Loki qu’elle connaît apparemment depuis longtemps de la renseigner. Intriguée, Rivera invite donc Eina à s’entretenir avec sa déesse, Loki. Et ce qu’elle lui apprend explique bien des choses, impliquant surtout que Bell est en danger !

Aussitôt, le lecteur rejoint Bell et Lili pour l’ultime chapitre des manigances de la jeune porteuse. Dévoilant son jeu, elle piège Bell pour satisfaire aux exigences de sa Familia mais se retrouve piégée à son tour. Le suspense grandit alors que Bell comme Lili, sont en bien mauvaise posture dans un niveau périlleux du Donjon. Séparés par la lâcheté de Lili, ils vont avoir bien du mal à survivre mais la volonté et surtout la générosité de Bell fera une fois encore tout le travail.

Commençant avec de l’humour, des péripéties utiles mais sans apparente gravité, ce tome nous achemine doucement mais sûrement avec un suspense mesuré au millimètre vers un dénouement concernant l’intrigue « Lili ». Si on peut penser que les agissements de Bell sont trop candides, ils n’en sont pas moins typiques du héros de shonen. Aidé discrètement par ses amis, soutenu moralement par ses convictions, notre jeune aventurier ne recule devant aucune adversité pour secourir celle qui le mérite le moins mais reste la plus faible. Car Lili n’est autre qu’une victime de sa propre Familia et Bell est assez intelligent et généreux pour le comprendre et réagir en conséquence. Son nouveau pouvoir sera bien utile alors que leurs chances s’amenuisent !

Entre humour, révélations, manigances et pur héroïsme, ce tome 4 ne laisse aucun répit pour le plus grand plaisir du lecteur et ce malgré des ficelles parfois trop connues du shonen.

Chaque personnage de l’entourage grandissant de Bell nous est sympathique tandis que ceux qui tentent de profiter de Lili méritent bien leur sort. Aiz dévoile un peu plus de ses pensées vis-à-vis de Bell et pourrait enfin devenir un personnage central par la suite. Enfin, les indices semés par Freya grandissent encore l’importance de notre héros et alimentent l’intérêt général pour la suite.

Le dessin reste de qualité supérieure avec une belle maîtrise du chara-design, de la mise en mouvement et de la mise en cases. Le suspense et le dynamisme général sont omniprésents, depuis les amicales rencontres de Bell lors du prêt catastrophique de livre jusqu’aux combats féroces au cœur du Donjon en passant par la trahison de Lili. On peut regretter que le chara-design des créatures qui peuplent ces lieux de danger ne soit pas plus effrayant encore mais l’impact est réussi. De même les arrières plans sont un peu succincts même s’ils suffisent à situer les scènes, ils pourraient agrémenter plus encore les atmosphères changeantes au fil des différentes scènes.

Notre critique du tome 4 de DanMachi – La Légende des Familias

Pressée par sa Familia, Lili n'a plus le temps de jouer les gentilles équipières, elle se prépare donc à trahir Bell...

Scénario88%
Dessin93%
Edition98%
Originalité91%
Mise en scène94%
Intérêt sur la durée97%
On a aimé :
  • Suite immédiate et mouvementée
  • Personnages attachants
  • Evolution de Bell liée au récit
On a moins aimé :
  • Quelques ficelles très shonen donc déjà vues
  • Graphisme qui pourrait être encore meilleur
94%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.