S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Neko Nekobyou
Scénariste : Reiki Kawahara
Éditeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Science-Fiction
Public : Tout public
Contenu : 240 pages
Sortie : 19 octobre 2018
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Maintenant que ses nouvelles amies connaissent son passé dans SAO et lui ont pardonné ses silences et ses actions, Lux sait qu’elle peut compter sur Lisbeth, Leafa et Silica pour ramener Gwen dans le droit chemin. Et elle va avoir besoin de toute l’aide possible. La mission sera d’affronter la Guilde des Baddy Bats qui s’attaque aux joueurs et vole sans discernement. Mais Gwen n’est pas leur chef pour rien : elle a préparé un accueil à celles qui pensent pouvoir l’arrêter et les pièges seront nombreux ! »

Notre critique

Ce tome 4 est un gros volume de 228 pages qui ravira les fans de la saga comme de la série SAO Girls’ Ops. Tous les bons ingrédients du shonen y sont réunis : une amitié en danger mais que l’une des intéressées veut à tout prix restaurer, des personnages secondaires attachants, des invités de marque, de l’action, du suspense, un peu de baston et BEAUCOUP de bons sentiments !

Même si Lux a bénéficié de la gentillesse de ses nouvelles amies, ramener Gwen à de meilleurs sentiments est loin d’être gagné. Cette dernière sait que Lux va venir à elle et si elle veut bien lui pardonner ce serait en échange d’un nouveau choix en sa faveur : quitter son groupe pour la rejoindre dans sa Guilde malhonnête et reprendre leur amitié où elle s’est arrêtée. Mais Lux a plus de caractère qu’avant, soutenue qu’elle est par Lisbeth, Silica et Leafa. Face aux pièges et aux méthodes discutables de Gwen et son équipe, le quatuor déploie son savoir faire et parvient à prendre le dessus peu à peu. Mais une fois acculée, Gwen a d’autres plans : elle libère un boss gardien de zone qu’elle-même est incapable de contrôler ou de vaincre, se mettant en grand danger dans le seul but de le voir écraser tout et tout le monde. Pourtant, une fois encore l’amitié triomphe : qu’importe les méfaits de Gwen, Lux se précipite à son secours, aussitôt suivie par ses amies. Le monstre est si fort que nos héroïnes peinent à rester en vie. Heureusement, les renforts les retrouvent, suivant le plan élaboré par la gardienne de ALO, et qui voit on apparaître ? Kirito accompagné de Sinon ! Les choses se terminent assez bien pour le petit groupe mais si Gwen est sauvée dans ALO, elle garde une telle rancune envers Lux qu’elle décide de se déconnecter du jeu et disparaît sans laisser de trace. Lux/Hyori n’ayant pu trouver sa véritable identité pour la retrouver dans le monde réel, a fait un pari. Grâce à un mail intégré au jeu, elle espère que son ancienne amie la rejoindra à un point de rendez-vous. Les jours passent mais rien ne change. Jusqu’à ce qu’un soir, Gwen se présente à Lux/Hyori pour l’invectiver une fois de plus. La patience et la gentillesse d’Hyori suffira t-elle ?

Malgré l’épaisseur de ce tome et les mésaventures du petit groupe vedette dans ALO, il ne se passe finalement pas grand-chose d’inédit. Même si on a le plaisir de voir surgir Kirito et Sinon, il était évident depuis le début que les choses se termineraient bien pour Lux, héroïne privilégiée dans ce spin-off de SAO. On passe tout de même beaucoup plus de temps à lire les reproches de Gwen, à constater sa rancœur qu’à découvrir de nouveaux évènements. Le ton résolument shonen s’impose tout du long de ces pages qui, si elles sont plaisantes, ne réservent que peu de surprises.

Le dessin garde une constante qualité, adaptée à la licence SAO, dynamique en toutes circonstances, ce qui rend l’ensemble plus attrayant que prévu. Les scènes de combat magique dans ALO sont très réussies et relèvent franchement le niveau d’ensemble.

Même si on assiste à une belle histoire d’amitié assaisonnée de bagarre magique bien menée, on peut se demander s’il fallait tant insister au long de ces 228 pages sur les motivations de Gwen pour en arriver à une conclusion si… facile.

Notre critique du tome 4 de Sword Art Online - Girl’s Ops

Lux va avoir besoin de l'aide de Leafa , Lisbeth et Silica afin de ramener Gwen dans le droit chemin...

Scénario77%
Dessin97%
Edition97%
Originalité74%
Mise en scène96%
Intérêt sur la durée74%
On a aimé :
  • Personnages attachants
  • Graphisme de constante qualité
  • Mise en scène dynamique
On a moins aimé :
  • Redondance de bons sentiments
86%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.