S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Ojiro Makoto
Scénariste : Ojiro Makoto
Éditeur : Soleil Manga
Collection : Seinen
Genre : Tranche de vie, Romance
Public : + de 14 ans
Contenu : 176 pages
Sortie : 19 juin 2019
Prix : 7,99€
Statut de la série : Série terminée en 9 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

La fin de l’année approche, et avec elle, les examens, les tournois de kendo et la fête d’Obon. Gen compte bien profiter de ses vacances, et elles débutent bien : une journée à la plage en compagnie de ses amis et de Chion, qui étrenne son nouveau maillot de bain. Une agréable période commence au Temple aux chats, qui eux, recherchent des endroits frais pour somnoler.

Notre critique

Notre rendez-vous avec Chion et Gen est enfin arrivé. On entend les grillons et on ressent le calme apaisant du temple, entouré de chats au repos ou en goguettes, même par ces fortes chaleurs. Car l’été est là, et avec lui, le traditionnel séjour à la plage pour les héros de manga. Et Gen, Chion et leurs amis n’échappent pas à la règle. Notre moment de simplicité est arrivé et c’est un grand bonheur !

Dans ce tome, la vie calme et paisible se poursuit : la fin des examens, un éventuel tournoi de kendo, et les vacances d’été, dont Gen compte bien profiter. Chion accompagne Gen et ses amis à la plage, elle seule ayant son permis de conduire, et va profiter avec eux de la douceur rafraichissante de la mer par une journée d’été. Le rendu de ces petits riens qui font que la vie au Temple est agréable sont étonnants de réalité : les chats qui jouent à cache-cache avec les ombres, les grillons, le chant des grenouilles, toute cette nature si bien rendue par le coup de crayon de Ojiro Makoto.

On sent que Chion et Gen se rapprochent, doucement mais sûrement. Chion s’occupe beaucoup des cheveux de Gen dans ce volume : coupe, séchage après le bain. Une manière pour le mangaka de provoquer des instants de complicité entre les deux protagonistes. Et lors du chemin du retour de la mer, Gen sera le seul à ne pas s’endormir dans la voiture, afin de tenir compagnie à Chion, qui conduit. Et ce, même si lui, il tombe de sommeil. Serait-ce les prémices d’un lien plus fort ? Mais le professeur de Gen, Sasuga, est toujours là et il arrive à s’imposer un peu dans la vie de Chion : en tant que prêtre, il se propose d’aider aux bénédictions qui précèdent le fête d’Obon. Hiruma est également plus présente : sa genouillère à la jambe droite est souvent mise en avant, et elle semble moins revêche avec Gen.

Le trait du mangaka est toujours aussi clair, précis et régulier. Il apporte beaucoup de détails aux paysages et décors, et on se sent immergé dans cette histoire. Les dessins ressemblent à des photos prisent sur le vif. Et petit plus : même si on profite encore de quelques gros plans sur le fessier de Chion, l’auteur semble lever un peu le pied sur le sujet, ce qui est très bien. Sur la jaquette, on voit un gros chat noir et blanc adossé à une pastèque, Sourcil en balade et un chat gris, qui somnole au soleil sur un tatami. En dehors de Chion qui s’agite aux côtés du gros chat, cette jaquette respire le thème de ce tome : les vacances !

Notre critique du tome 4 de La fille du Temple aux chats

En résumé, cette série est toujours aussi agréable à lire! Vivement la suite!

Scénario95%
Dessin85%
Edition90%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Les chats très présents et les superbes décors
  • L’auteur se décide enfin à ne plus faire trop de gros plans sur les fesses de Chion
On a moins aimé
  • Trop court!
90%Note Finale

A propos de l'auteur

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.