S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessin: Ishikawa Tatsuru
Scénario: Asada Atsushi
Editeur: Doki-Doki
Collection: Seinen
Genre: enquête, expérience
Public: + 14 ans
Contenu: 192 pages
Sortie: 27 novembre 2019
Prix: 7,50 euros
Statut: Terminée en 4 tomes

Acheter Site Officiel

Résumé

Suite à son agression, Tsubaki retrouve des fragments de sa mémoire. Accompagnée de Kei, elle se rend à la Jûmonji Tower, persuadée que c’est là-bas qu’elle aura les réponses à ses questions.

Notre critique

Dernier volume de cette enquête en quatre tomes. Comme souvent dans un récit policier, c’est dans ce volume que tout va être éclairci.

Des trois héroïnes, seule Tsubaki a vraiment un rôle, comme dans le volet précédent. De nombreuses explications vont être données. Lors de ces explications, les rôles de Anna et de Tsubaki vont s’inverser. En effet, Tsubaki va subir ses souvenirs comme si elle n’était plus qu’un fantôme alors que Anna, au fur et à mesure que son histoire va être développée, va prendre de la consistance et ce, jusqu’à sa mort.

Les explications vont être fournies sous forme d’un flash-back qui prend un peu plus de la moitié de ce dernier volume. Grâce à ce retour en arrière, tous les événements qui semblaient être racontés de manière chaotique se mettent d’un coup en place et le lecteur peut ainsi comprendre ce qu’il s’est réellement passé il y a 10 ans et pourquoi les trois héroïnes étaient si étroitement surveillées.

Si l’explication des événements est claire, les motivations de certains personnages sont trop vites citées et pas assez expliquées. Les auteurs ont-ils voulu y mettre une forme de déni ou étaient-ils trop pressés par le temps et le nombre de pages restantes? Par exemple, il aurait été intéressant d’avoir le point de vue des parents des filles.

Le personnage le plus énigmatique reste celui de Mayo Gondô. En effet, son explication laisse les lecteurs sur leur faim. Prise au premier degré, cela impliquerait que le personnage serait complètement fou et cette explication semble trop légère ou trop facile pour que cela tienne la route.

Le lecteur reste sur sa faim avec ce final semble un peu bâclé et laisse un goût de trop peu. C’est dommage car l’histoire apportait son lot de tensions malgré quelques faiblesses scénaristiques. Seule consolation, on sait enfin exactement ce qui est arrivé à Anna Yamazaki.

Notre critique du Tome 4 de Strange Fruit
Dénouement de l'enquête sur Anna Yamazaki.
Scénario65%
Dessin75%
Edition75%
Originalité70%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée50%
On a aimé
  • On sait enfin ce qui s'est réellement passé.
On a moins aimé
  • On aurait aimé en savoir plus sur les motivations de certains personnages.
70%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.