S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
 10 Count, Critique Manga, Manga, Rihito Takarai, Taifu, Taifu Comics, Yaoi,

10 Count, Critique Manga, Manga, Rihito Takarai, Taifu, Taifu Comics, Yaoi,

Dessinateur : Rihito Takarai
Scénariste : Rihito Takarai
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Romance
Public : Averti
Site officiel : Non
Sortie : 12 mai 2017
Prix : 8,99€
Statut de la série : En cours de publication

Au cours de leur séparation de quelques semaines, Shiratori a fait le point sur les origines de sa mysophobie et compris qu’il ressentait surtout du dégoût pour lui-même. Le hasard remet Kurose sur sa route et le jeune homme saisit cette chance unique : il trouve le courage de tout lui dire. Une nouvelle étape est franchie pour Shirotani qui sait à présent que seul Kurose peut le comprendre et l’accepter. Mais si leur relation se renforce après une nuit de total abandon, c’est au tour de Kurose d’avoir des doutes, des scrupules liés à son propre passé…
A présent que Shirotani a été contraint de revenir aux souvenirs de son enfance source de traumatismes ayant engendré sa maladie, il a trouvé les clés d’un début de mieux-être en attendant une possible future guérison. Libéré de ses peurs face à Kurose, il se donne enfin à cet homme si différent de lui qui semble pourtant le comprendre mieux que lui-même. Apaisé, Shirotani réalise malgré l’embarras qui le submerge encore un peu que sa vie peut changer aux côtés de Kurose, mais à quel point ? Cette question s’immisce entre eux car il reste une épreuve à passer, qui les implique également : aucun baiser n’a été changé. Shirotani paraît prêt à répondre à la déclaration rééditée de son amant mais il y a toujours une hésitation, peut-être une timidité qui perdure. Pour sa part, Kurose ne manifeste pas de changement d’attitude même si sa propre motivation remonte, elle aussi, à un épisode douloureux de son enfance. On découvre sa part d’ombre, celle d’un garçon mal dans sa peau, mal accepté par sa famille, dont le caractère et la personnalité atypiques l’on isolé avant de le mener à la psychiatrie et plus spécifiquement aux cas de mysophobie. A quel point son intérêt pour Shirotani est-il sincère ? La question demeure jusque dans les pensées et le cœur de Kurose soudainement désemparé par l’acceptation sentimentale et physique de Shirotani.
L’esthétique de Rihito Takarai souligne par sa qualité constante cette histoire décidément bien conçue. La mise en scène réaffirme l’intensité de cette romance de même que la richesse de ses personnages. Tout y semble millimétré afin d’exalter l’amour et ses tourments, impacté comme il l’est par la psychologie bancale de Shirotani et, à présent, de Kurose.
Le récit avance, les personnages évoluent, se dévoilent, se construisent l’un au contact de l’autre, et la vraie surprise de ce 5e tome n’est pas tant le grand bond en avant fait pas Shirotani mais bien le passé de Kurose.

Points forts : 

  • Récit réaliste et accrocheur 
  • La romance se mêle aux tourments psychologiques qui n’ont rien à voir avec l’homosexualité 
  • Personnages bien construits et travaillés en finesse 
  • Protagonistes attachants 
  • Évolution de l’histoire 
  • Évolution des personnages, focus sur le très intrigant Kurose ! 
  • Dessin élégant et délicat 
  • Travail des décors et minutie des détails 
  • Mise en scène 
  • Édition française de qualité 

Points faibles : 

  • Pour public averti même si c’est du yaoi soft 

Verdict : Un très bon tome !!! 

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.