S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Nakajima Michitsune
Scénariste : Nakajima Michitsune
Éditeur : Meian
Collection : Seinen
Genre : Action, Historique
Public : + 14 ans
Contenu : 212 pages
Sortie : 27 mai 2020
Prix : 6,95€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Sous le commandement de Baltzar, le régiment de volontaires du Baselland et les survivants de la garnison de Hoppensted quittent précipitamment le village afin de rejoindre la gare. Malheureusement, leur retraite a été coupée par l’armée du Holbaek, ils décident donc de rejoindre à pied la prochaine garnison alliée. Cependant, la cavalerie ennemie, avec leur sanguinaire mais talentueux capitaine, est toujours sur leurs traces. »

Notre critique

On reprend l’histoire de Baltzar sur la même situation critique qu’on l’y avait laissé : Baltzar, le prince August et les jeunes recrues volontaires du Baselland se retrouvent poursuivis par l’armée de Holbaek, dirigée par un capitaine qui se révèle totalement impitoyable.

La tension monte très haut dans ce nouveau volume, dans lequel nos héros alternent fuite et combats face à une armée qui les bat clairement en nombre. Devoir prendre la fuite sur un terrain inconnu les met dans une situation très délicate, voire même désespérée, et on se demande bien comment ils vont pouvoir s’en extirper ! Et dans cette histoire qui n’a cessé de nous montrer un grand réalisme historique, on sait que l’on ne peut pas s’attendre à ce que tous les personnages s’en sortent indemnes, ce qui augmente beaucoup le suspense.

Le capitaine Nielsen, superbement illustré sur la couverture, va se placer comme principal antagoniste de ce volume. Il s’affiche sans honte comme un homme qui n’a aucun intérêt pour les changements qui se produisent dans cette nouvelle époque, et qui suit effrontément des valeurs pourtant révolues. Il n’hésite donc pas à piller et à se battre comme il l’entend, sans se soucier des traités internationaux. Autant dire qu’il est parfaitement à sa place dans cette histoire où le thème principal est celui du changement, et qu’il fait donc un adversaire parfait pour Baltzar.

Une fois de plus on assiste ainsi à de nombreux « clashs » entre les anciennes valeurs et celles, plus modernes, que prône le commandant Baltzar. Qu’il s’agisse de la mentalité des troupes, autrefois plus « loyales » et moins individualistes, ou des différentes tactiques de combat, le contraste est toujours flagrant. Et une fois de plus, Baltzar va devoir user d’outils modernes pour retourner la situation et mettre à mal des tactiques militaires qui ne sont plus adaptées à ces nouvelles technologies.

Derrière ce contexte véritablement prenant, que l’on peut d’ailleurs facilement mettre en parallèle avec des enjeux historiques réels du XIXème siècle, on suit des personnages toujours très intéressants. Qu’il s’agisse de Baltzar et son apparente insensibilité, du prince August très à cheval sur les principes en lesquels il croit, des enfants qui apprennent sur le tas la dure réalité de la guerre, ou même des simples soldats qui partagent leur quotidien, tous sont attachants et on a envie de les encourager durant leurs mésaventures. Les voir en action, non seulement en combat, mais également dans différentes situations de la vie « ordinaire », aide évidemment à apprendre à les connaître et à les apprécier encore plus.

Enfin, alors que le scénario dans ce volume était déjà bien réussi, la lecture est agrémentée de magnifiques scènes d’action très réussies, et des pages toujours aussi riches en décors.

Notre critique du tome 5 de Baltzar : La guerre dans le sang

Un nouveau tome très prenant à la fois par ses scènes d’action bien réussies, mais également dans son scénario qui sait parfaitement exploiter son thème.

Scénario90%
Dessin85%
Edition95%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • La situation critique et intense
  • Un antagoniste bien réussi
  • Le clash des anciennes valeurs et des nouvelles
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.