S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Sora Inoue
Scénariste : Sora Inoue
Editeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Sport, humour, ecchi
Public : Tout public
Contenu : 192 pages
Sortie : 27 septembre 2019
Prix : 6,99 €
Statut de la série au Japon : En cours de publication, adapté en animé

Acheter Site officiel

Résumé

« Le club de foot féminin de Kijikita s’est réuni pour un camp d’entraînement. Alors que les filles en profitent pour montrer leurs progrès à Kunimitsu, Mai doute de s’être améliorée… C’est l’heure pour le club masculin de briller ! »

Notre critique

Ce tome 5 de Mai Ball ! n’apporte pas grand-chose à l’histoire si ce n’est une précision des rivalités amoureuses bien candides entre Mai et Reika sur fond de passion grandissante pour le foot.

Les préparatifs du campement se terminent. Kunimitsu arrive pile pour profiter de la turbulente compagnie de l’équipe fin prête à le recevoir. Le ton est ainsi vite donné : les filles rivalisent déjà de talents bien particuliers afin d’attirer son attention. Entre concours de talent culinaire et de mensurations, la tendre folie féminine pourrait mettre le coach à rude épreuve.

Mais c’est sans compter sur sa force de caractère et surtout son amour du foot. Kunimitsu en a fini avec les caprices puérils de ses joueuses et le leur fait clairement entendre. Bien que les belles aient obtenu le droit de jouer en maillot de bain (aguicheur), Kunimitsu ne se laissera plus distraire. Fini les grandes déclarations destinées à mettre en avant leurs charmes respectifs, l’heure est à l’entraînement.

Le soleil tape dur mais les filles restent motivées ! Sauf Mai… Son entrain habituel s’émousse. Face aux progrès techniques (et physiques) de ses coéquipières, la jeune fille doute. Elle a le furieux sentiments de stagner. Sans parler de son physique, Mai remarque que ses délires qui l’aidaient à entrer en condition favorable à sa technique personnelle pourraient bien lui coûter la victoire. Pire, faire perdre son équipe toute entière en match ! Les heures d’entraînement doivent donc lui permettre de minimiser son recours inconscient au délire sans lui faire perdre son savoir-faire. Mais sans ses escapades inconscientes, Mai perd peu à peu le goût du jeu…

Reika enfonce encore le clou en lui avouant clairement ses sentiments pour Kunimitsu. Mai s’en trouve abattue. Son amitié pour ses coéquipières et son admiration pour Reika se heurtent à ses doutes. Reika aurait donc réuni une telle équipe pour finalement leur préférer Kunimitsu ? Et pourquoi les filles rayonnent-elles donc autant quand elle-même perd confiance ? La réponse à ses questions est unique et surgit un soir de discussion avec Konori, leur manager. Mai reprend courage, mieux, elle décide que, désormais, elle ne sera plus une simple joueuse mais une « Maiball » !

La dernière partie de ce tome 5 nous propose un nouvel atout charme : un match de l’équipe masculine de Kijikita. C’est au tour de Kunimitsu de briller aux yeux du lecteur. Avec son équipe, il entame les qualifications du tournoi inter lycées de foot masculin.

Le talent de leur coach ébloui les filles, surtout Mai qui ne l’avait encore jamais vu jouer en match. Sora Inoue s’amuse à marquer une nette différence entre les équipes féminine et masculine de Kijikita par le style de jeu. Tandis que Kunimitsu pousse ses joueuses à jouer collectif, son propre entraîneur favorise le jeu individuel au sein de ses formations. Voilà qui pourrait faire évoluer l’équipe de Mai à l’avenir…

Côté dessin, la constance est de mise. Les plans mettent en valeur les charmes de chacune des protagonistes, ne manquant aucune occasion de souligner les jolies poitrines, les fesses rebondies, les visages épanouis. L’idée du foot de plage ne semble d’ailleurs vouée qu’à ce choix esthétique… Néanmoins, les phases de jeu sont claires et bien définies, elles permettent de suivre les évolutions de chacune. De même, le jeu des garçons ne manque pas de suspense ni de souligner les qualités techniques de chaque intervenant. La surproduction de points de vue sexy n’empêche pas un soin aux détails et aux arrières plans qui posent les scènes dans un environnement précis, à différents moments de la journée et de la saison.

Un tome 5 qui présente peu de surprises mais garde intact le plaisir de lecture avec son équilibre comédie, sport, camaraderie, romance et dessin sexy.

Notre critique du tome 5 de Mai Ball !
Une bonne suite sans grande surprise mais toujours fun à lire!
Scénario80%
Dessin90%
Edition90%
Originalité80%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé :
  • Personnages attachants
  • Mélange humour, action, graphisme réussi
  • Les garçons à l'honneur pour une fois
On a moins aimé :
  • On avance peu cette fois-ci
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.