S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Okayado
Scénariste : Okayado
Éditeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Fantastique
Public : Averti
Contenu : 192 pages
Sortie : 24 août 2018
Prix : 7,99€
Statut : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Kimihito ayant reçu une lettre anonyme le menaçant de mort s’il se mariait avec l’une de ses pensionnaires, il demande de l’aide à Mme Smith. Un plan est aussitôt mis au point : Kimihito va se prêter au jeu des rendez-vous en amoureux pour chacune de ses Monster Girls. Il sera surveillé par l’équipe du M.O.N. qui agira dès que l’ennemi montrera son nez, poussé par le spectacle des amours de Kimihito. Mais ce plan ne se révèle pas aussi aisé à suivre que prévu, d’autant qu’il a omis un facteur de taille : le caractère très particulier de chacune des Monster Girls ! »

Notre critique

Comme de coutume à présent dans Monster Musume, nous retrouvons une bande de personnages hauts en formes et en couleurs, bien décidés à nous faire sourire et rougir !

On apprécie tout de même un changement de mise en situation plutôt bienvenu puisque chaque chapitre présente un « faux » rendez-vous amoureux destiné à démasquer l’auteur de la lettre anonyme adressée à Kimihito. Chacune de nos Monster Girls préférées a donc de nouveau la vedette dans un chapitre dédié. Et comme si cela ne suffisait pas, les membres de l’équipe du M.O.N. se voient également invitées à participer sous l’œil d’un Kimihito décidément charmeur malgré lui.

Sur les conseils de son entourage, Kimihito se prête donc au jeu des sorties en amoureux avec chacune de ses pensionnaires, pour le plus grand plaisir de celles-ci, bien décidées à protéger leur « darling » mais aussi à profiter de l’occasion de gagner du terrain sur leurs rivales, Miia en tête. Systématiquement mouvementé par la simple personnalité toujours aussi délirante de chacune, ces escapades se résument à une succession de fiascos.

Qu’il accompagne Papi dans les collines boisées, Miia et Mero à l’aquarium ou Centorea à un pique-nique etc., la cible tant espérée ne se montre pas. Ce n’est pas faute pourtant d’attirer d’étranges protagonistes agissants comme de parfaits suspects. Evidemment féminines, ces intervenantes créatures hybrides monopolisent l’action, mettant souvent Kimihito dans de compromettantes situations mais ne permettent pas de démasquer la menace.

Si chaque chapitre est mené tambour battant, on s’amuse beaucoup de l’humour incessant qui laisse place aux ravages du charme décidément imparable d’un Kimihito qui va jusqu’à faire succomber les membres du M.O.N. ! Mais jusqu’où ira le succès improbable du jeune homme ?

A l’aise dans ce mélange de gag manga aux accents hentai/yuri, Okayado n’en finit pas de charmer même le lecteur le moins convaincu.

La mise en scène est réussie, dynamique à souhait, offre un rythme soutenu qui participe à l’ensemble comique. Le chara-design est l’atout charme du titre, il parie sur les formes, les réactions et les cadrages souvent exagérés des héroïnes dont le nombre ne cesse de croître.

Notre critique du tome 5 de Monster Musume
Afin de démasquer l'auteur de la lettre anonyme, Kimihito va devoir faire des sorties en amoureux avec chacune des pensionnaires...
Scénario85%
Dessin91%
Edition96%
Originalité81%
Mise en scène86%
Intérêt sur la durée73%
On a aimé :
  • Personnages attachants
  • Ensemble très dynamique
  • Equilibre entre comédie et action
On a moins aimé :
  • Trop de redondance tome après tome
85%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.