S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Dessinateur : Ema Tôyama
Scénariste : Ema Tôyama
Éditeur : Pika Édition
Collection : Cherry Blush
Genre : Romance, Tranche-de-vie
Public : + 8 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 5 février 2020
Prix : 6,95€
Statut de la série : Terminée en 8 volumes

 

Acheter Site Officiel

Résumé

Mayo accompagne l’équipe de basket en camp d’entrainement. Nao en profite pour avouer ses sentiments à Mayo. Mais celle-ci  ne peut s’empêcher d’aimer Aoba, qu’elle croit amoureux d’Asuka. Aoba, lui, s’éloigne de la jeune fille afin de ne pas la blesser. Lors de la fête du lycée, Mayo est prise à partie par un groupe d’étudiants venant d’un autre lycée. Aoba ne peut s’empêcher d’intervenir…

Notre critique

La jeune Mayo continue de se donner à fond pour l’équipe de basket, et parfois au détriment de sa santé : elle finit par faire une insolation alors qu’elle nettoie le lieu où l’équipe fait son camp d’entrainement. Comme toujours, elle fait passer les autres avant elle, même quand elle est concernée au premier chef : elle soutient la « relation » ente Aoba et Asuka, alors que ses sentiments pour le basketteur sont très forts. Nao lui avoue ses sentiments, même s’il sait que Mayo aime Aoba, mais il accepte d’attendre que cette dernière finisse par tomber amoureuse de lui. Aboa, préfère se retirer de la course pour le cœur de Mayo. Pas parce qu’il « laisse sa place » à Nao, mais parce qu’il a peur de blesser la jeune fille s’il se lasse d’elle. Il refuse de voir que la jeune Mayo compte à ses yeux.

Une fois de plus, le triangle amoureux Aoba-Mayo-Nao est malmené et bouleversé ! Ema Toyama n’hésite pas à faire subir à ses héros pleins de renversements, le tout avec un style qui lui est propre. Loin de nous rebuter, ces péripéties amoureuses nous rendent accros à cette histoire : quand nos héros pourront-ils être heureux en amour ? Le scénario suit son chemin, mais pas calmement, car entre déclarations d’amour, rivalités amoureuses et confessions, le tout sur fond de sport, on ne s’ennuie pas une minute ! Et l’héroïne prend de plus en plus confiance en elle : celle que nul n’entendait arrive enfin à faire entendre sa voix auprès des autres.

Parmi des bulles et des étoiles, les personnages évoluent dans un univers où il y a peu de décor, mais qui est très scolaire. Seuls les personnages sont mis en avant. Le trait est fin, en rondeur, très féminin. Sur la couverture, dont le fond reste dans la même veine que les tomes précédents, on a Aoba et Mayo, enlacés. A la fin du tome, une petite histoire bonus : lors d’une nuit au camp d’entrainement, Kyoko, l’autre manager du club de basket se trompe de chambre et arrive dans le futon de Taiki

Notre critique du tome 5 de Our Little Secrets
En bref, un triangle amoureux malmené mais attachant, que l’on suit avec plaisir. Attention, explosion d’amour en vue !
Scénario80%
Dessin80%
Édition85%
Originalité90%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé
  • Aoba s’avoue enfin aimer Mayo
On a moins aimé
  • Costumes trop classiques à la fête du lycée
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.