S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Nagamu Nanaji
Scénariste : Nagamu Nanaji
Éditeur : Kana
Collection : Shojo
Genre : Romance, Tranche de vie
Public : + 12 ans
Contenu : 184 pages
Sortie : 15 février 2019
Prix : 6,85€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Que de problèmes dans la vie de Koiko ! Les jours de pluie s’enchaînent, les parapluies lui mettent des bâtons dans les roues et elle n’arrive pas à se décider à passer à l’uniforme d’été. Le point positif, c’est que Tsurugi l’a invitée à aller réviser chez lui, en tête à tête, avant les prochains examens. Mais la jeune fille n’est pas d’humeur à étudier, il y a plus important ! Va-t-elle laisser ses sentiments prendre le dessus ? »

Notre critique

La petite histoire d’amour douce et légère entre Koiko et Tsurugi se poursuit, dans une ambiance toujours très mignonne de premier amour adolescent. Cette fois, c’est au tour de Tsurugi de découvrir la jalousie lorsqu’il repense au premier petit-ami de Koiko, avec qui elle sortait lorsqu’il l’a rencontrée, et qu’il regrette de ne pas être son premier.

Tsurugi est un personnage très mignon et attachant, qui se comporte en véritable petit prince charmant au quotidien. On sent qu’il est très amoureux de Koiko, qu’il ne considère pas du tout comme une fille « banale », contrairement aux gens de son entourage qui ne comprennent pas toujours ce qu’il lui trouve. En même temps, c’est un jeune garçon assez timide qui a encore un côté très enfantin, ce qui le rend d’autant plus adorable. À la différence de Koiko, il est toujours très honnête et dit franchement ce qu’il pense et ce qu’il ressent, une qualité qui permet à leur histoire de progresser puisque c’est cette attitude qui va pousser Koiko à dire les choses également.

Les péripéties qu’ils vivent dans ce tome sont de l’ordre de la vie de tous les jours ; l’auteure ne cherche pas à faire dans le spectaculaire ou l’improbable, et va plutôt prendre le temps de bien illustrer leurs petits soucis et bonheurs du quotidien. L’événement principal du volume sera l’invitation de Tsurugi à étudier ensemble chez lui, ce qui sera l’occasion pour Koiko d’être présentée en bonne et due forme à ses parents. Des petits moments de vie qui ne sortent pas de l’ordinaire mais qui deviennent tout de suite plus intéressants avec un jeune couple aussi mignon.

Bien que les expressions des personnages ne varient pas énormément depuis le début de l’histoire, l’auteure met un soin tout particulier dans les petits détails de ses dessins, et c’est un réel plaisir à voir. Le passage à l’uniforme d’été apporte une certaine fraîcheur qui est toujours la bienvenue dans les histoires se déroulant au lycée, où l’apparence des personnages est souvent toujours la même. Ici, la diversité des tenues et coiffures de Koiko tout au long du manga est très appréciable.

Notre critique du tome 6 de Banale à tout prix

Avec son histoire qui avance tout doucement, Banale à tout prix a l’avantage d’être une valeur sûre, puisqu’à chaque nouveau tome on sait qu’on retrouvera toujours une bonne dose de légèreté et de scènes très mignonnes.

Scénario70%
Dessin85%
Edition90%
Originalité65%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée60%
On a aimé
  • Koiko et Tsurugi toujours aussi mignons
  • Koiko apprend à être plus honnête
On a moins aimé
  • Rien de nouveau
70%Note Finale

A propos de l'auteur

Fan de mangas, de RPG et d'animation, elle a vu beaucoup trop d'anime dans sa vie pour se souvenir de tous. Ce qui ne l'empêche pas de continuer de regarder tout ce qui a l'air intéressant.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.