S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kunieda
Scénariste : Fujino Omori
Éditeur : Ototo
Collection : Shonen
Genre : Fantastique
Public : Tout public
Contenu : 176 pages
Sortie : 22 février
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Après avoir vaincu le minotaure, Bell passe au niveau 2 et se voit accorder un titre décidé par les dieux eux-mêmes… Désormais il sera « Little Rookie » ! Il a également gagné de nouvelles compétences, mais avant de pouvoir les essayer, il lui faut remplacer son équipement en miettes. Tout en songeant au conseil de Ryû d’agrandir son équipe pour affronter les prochains niveaux du donjon, Bell se rend à la tour de Babel avec l’intention de racheter une armure du même forgeron qu’Hasarbouing… Sans savoir que le destin l’attend une de plus au tournant ! »

Notre critique

La toute dernière grande lutte de notre héros à peine terminée, le voici déjà en partance pour de nouvelles aventures bien musclées dans le donjon !

Ce 7e tome s’ouvre sur une étrange et amusante assemblée, celle des dieux qui viennent débattre et surtout décider des titres qu’ils vont attribuer aux nouveaux aventuriers ayant passé le cap du niveau 2. On remarque très rapidement que ces titres sont en réalité des surnoms qui ressemblent parfois à des mauvaises plaisanteries si l’aventurier a la malchance d’appartenir à une familia peu appréciée de ses semblables. Par revanche, raillerie ou moquerie, la majorité des dieux vote et affuble certains aventuriers de titres ridicules. Sur le qui-vive, Hestia est prête à tout pour défendre l’honneur de Bell. Mais l’attaque vient d’ailleurs : nombreux sont les dieux qui sont plutôt curieux de savoir comment un tout jeune aventurier a pu passer seul au niveau 2 et ce en moins d’une année, un record ! Accusée d’avoir triché avec l’aide de sa magie, la petite déesse préfère assumer les jalousies plutôt que de dévoiler les qualités hors normes de Bell, auxquelles elle ne comprend rien elle-même. Et le lecteur comprend instantanément que l’intérêt malsain porté par Freya à l’encontre de Bell depuis plusieurs tomes n’a rien d’exceptionnel : si les autres dieux savaient que Bell est spécial, ils suivraient tous l’exemple de Freya ! Loki met d’ailleurs Hestia en garde contre elle…

De son côté, Bell demeure inconscient de la nature exceptionnelle de ses progrès. Seul le résultat lui importe, il est simplement heureux de son titre-surnom et prêt à repartir en chasse dans l’immédiat. Heureusement, ses amies de l’auberge le mettent en garde. Atteindre le niveau 2 était déjà un exploit qui a failli lui coûter cher et être accompagné de la petite Lili ne sera plus suffisant. Avant de regagner les niveaux périlleux du donjon, Bell doit recruter des membres et remplacer son armure réduite en pièces par son combat contre le minotaure. Le destin va lui permettre de répondre à ces obligations en une seule rencontre.

Le forgeron qui a ses faveurs, de mystérieux, se révèle lors d’une visite à la boutique de la familia d’Héphaïstos. Il y croise Welf Crozzo, forgeron et membre de cette familia concurrente. Ravi de constater que Bell ne veut pas d’autre armure qu’une création de ses mains tandis que tous les aventuriers refusent de lui acheter quoi que ce soit, Welf propose à Bell de devenir son client exclusif. Bon cœur convaincu que la qualité du travail de Welf, Bell accepte. Mieux, Welf souhaite se joindre à Lili et lui pour leurs prochaines explorations du donjon. Peu apprécié de sa familia, Welf semble ravi de cette association. Pour autant, Lili le perce rapidement à jour et révèle à Bell le lourd passé familial des Crozzo, fardeau qui empoisonne la vie de Welf…

Ce nouveau tome nous apporte une suite logique pleine de petits évènements et autres rencontres qui enrichissent le récit. Les desseins de Freya apparaissent sous un jour moins inhabituel que sournois, Hestia comprend enfin que quelque chose se trame sous ses yeux peu avertis, Bell gagne en force et expérimente avec surprise ses nouvelles capacités plutôt…destructrices et un nouveau venu apporte dynamisme et charisme à une équipe qui prend forme. Welf est tout ce que l’on aime du faire valoir proche du héros : fort en gueule, plein de convictions très arrêtées mais justes, talentueux, courageux, bon camarade et fidèle en amitié.

Entre amitié naissante et affrontements sauvages qui se succèdent, les pages défilent rapidement et nous abandonnent face à un nouveau dieu, Hermès, trop empressé de rencontrer Bell…
Le graphisme ne laisse rien au hasard, soutient la narration avec la même densité habituelle, alterne brillamment les scènes d’action et d’échanges sans nous ennuyer. Si on remarque combien le chara-design de Welf rappelle un certain personnage principal de Bleach, le manque d’originalité se perd efficacement au milieu des nombreuses qualités esthétiques de l’ensemble.

DanMachi – La Légende des Familias se poursuit avec mesure mais quelques bonnes surprises et de nouveaux personnages prometteurs.

Notre critique du tome 7 de DanMachi – La Légende des Familias

Passé Niveau 2, Bell va devoir recruter pour continuer son exploration du donjon...

Scénario85%
Dessin90%
Edition90%
Originalité85%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé :
  • Equilibre action, révélations, humour
  • Nouveau personnage très réussi
  • Fusion parfaite narration/dessin
On a moins aimé :
  • Le suspense retombe un peu trop
85%Note Finale

A propos de l'auteur

Rédactrice manga de Nipponzilla. Dévoreuse manga, BD et livres en tous genre, bavarde absolue, elle s’attaque à tout ce qui ressemble de près ou de loin à un bon titre et qu’importe les déceptions, elle s’acharne pour vous dénicher des perles.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.