S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kentarô Satô
Scénariste : Kentarô Satô
Éditeur : Akata
Collection : M
Genre : Drame, Fantastique
Public : + 12 ans
Contenu : 192 pages
Sortie : 22 février 2018
Prix : 6,99€
Statut de la série : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« De combien d’amies et d’alliées Aya va devoir se séparer ? Le poids d’être devenue une Magical Girl n’est-il pas trop lourd à porter ? Alors que la jeune fille est plus que jamais perdue, une ancienne ennemie refait son apparition pour lui venir en aide… Et s’il était temps, pour elle et ses congénères, de passer à l’action pour se rebeller contre l’oppression des administratrices ?! »

Notre critique

Le septième volume de Magical Girl Site, qui fait suite aux tragiques événements de la fin du tome 6, se montre encore plus sombre et lourd d’émotion que les précédents. Ayant perdu une camarade, les Magical Girls sont dévastées, Aya la première. Malheureusement, elles n’auront pas même le temps de faire leur deuil que leurs terribles ennemies, les administratrices du Magical Girl Site, repassent déjà à l’attaque.

Le meurtre d’une de ses amies aura finalement été la goutte d’eau qui fait déborder le vase pour notre jeune héroïne. Elle qui perdait peu à peu de sa personnalité trop douce et timide affiche désormais un tout autre visage, celui d’une jeune fille déterminée, prête à risquer sa vie pour éradiquer les administratrices qui menacent ses autres amies. Transformée aussi bien dans son apparence que dans son attitude par l’immense chagrin qu’elle ressent, elle apparaît beaucoup plus sérieuse qu’avant, presque froide. Le soutien de ses amies va alors être déterminant pour elle, puisque c’est ce qui lui permettra de remonter la pente et de ne pas sombrer dans la solitude et la vengeance. Le thème du deuil est ainsi traité de manière très touchante dans ce volume.

Un des points positifs de l’évolution du personnage d’Aya est sans doute le rôle qu’elle va désormais jouer dans l’histoire. Dans les premiers tomes, elle n’était jusqu’alors presque qu’une spectatrice des combats et sombres événements qui frappaient leur groupe. À présent, elle prend part intégrante à la lutte contre les administratrices, embrassant pleinement son rôle d’héroïne.

Aya n’est toutefois pas la seule à avoir changé ; c’est ce qu’on découvre dans ce tome lorsque refait apparition une figure inattendue. En outre, les autres Magical Girls sont également affectées par la mort de leur coéquipière et on ressent un puissant sentiment d’unité dans leur groupe, ce dont elles auront certainement bien besoin pour affronter leurs adversaires. On découvre également un nouveau personnage très énigmatique, Alice Maganuma, et son apparence quelque peu effrayante fait écho à sa personnalité assez loufoque. Amie ou ennemie ? Difficile à dire avec ce personnage, mais son originalité a décidément de quoi piquer notre intérêt.

Ce septième volume nous apporte donc sa part de surprise et de suspense. Bien équilibré entre action et émotion, il baigne dans une ambiance très lourde et cela se remarque bien évidemment au visuel également, avec des pages aux cases sombres et des plans angoissants. Et même après sept tomes, c’est un plaisir de constater que l’histoire est toujours aussi prenante et ne perd pas en intensité un seul instant !

Notre critique du tome 7 de Magical Girl Site

Dans ce tome mêlant action, tension et beaucoup d’émotion, le thème du deuil est remarquablement bien traité et l’impact de cette tragédie sur nos héroïnes est grand. On assiste à une réelle évolution des personnages de l’histoire, et on s’attache de plus en plus à ces jeunes filles qui font face avec énormément de courage à tous ces malheurs et ces dangers.

Scénario90%
Dessin85%
Edition90%
Originalité90%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée90%
On a aimé
  • Le deuil bien traîté
  • La détermination d'Aya
  • Beaucoup de tension et d'émotion
On a moins aimé
  • Néant
90%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.