S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Yonezou Nekota
Scénariste : Yonezou Nekota
Editeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Romance, tranche de vie, drame
Public : Public averti
Contenu : 184 pages
Sortie : 26 septembre 2019
Prix : 8,99 €
Statut de la série au Japon : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« Nemugasa et Maya passent une nuit d’amour comme ils n’en avaient pas connue depuis bien longtemps… Mais alors que le jeune professeur dort encore, Maya rejoint en pleine nuit Ruka qui semble malade pour lui apporter à boire. Lorsque Nemugasa lui demande à son retour où il était parti, le jeune homme détourne la conversation sans oser lui avouer la vérité. Il ne faudra cependant par beaucoup de temps à son petit ami pour la découvrir…« 

Notre critique

Aha ! Le retour du triangle amoureux de la mort ! Ce tome 8 de Treat Me Gently, Please ne nous épargne aucun cliché du genre. Pour le grand plaisir des fans.

On retrouve le couple vedette formé par un introverti timide, prêt à sombrer dans les doutes et la déprime amoureuse au moindre nuage sombre et le beau gosse que tout le monde s’arracherait bien s’il n’était pas réellement fidèle à son cœur. Mais voilà, Maya est aussi fidèle en amitié et ne voit pas du tout ce que pourrait manigancer Ruka ! Cela vous rappelle d’autres mangas du genre ou même des schémas typiques de shojo ? C’est normal, on est en plein dedans…

Ce n’est pas la première fois avec Treat Me Gently, Pease mais nul doute cependant que les lecteurs assidus fans de notre couple de maladroits dévorera ce tome. La romance serait au beau fixe après une nuit de plaisir amoureux partagé si Maya ne se faisait pas avoir par un Ruka calculateur qui s’amuse à insinuer le doute dans l’esprit de son rival.

Bien démuni face à cet esprit tordu mais malin, Nemugasa apprend de Ruka que son petit ami a déserté leur lit d’amour pour venir le voir en pleine nuit ! Il n’en fallait pas plus pour que Nemugasa n’en vienne à se torturer les méninges.

Cette absence de confiance se glisse entre les amoureux au point que Nemugasa piège sans le vouloir Maya avec des questions tendant à lui donner l’occasion de s’expliquer. Maya connaît bien Nemugasa et lui ment. Mis au pied du mur, Nemugasa se jette à l’eau. L’explication entre les deux hommes n’est pas tendre et tous deux en ressortent meurtris.

Maya est heureusement plus mature en amour que Nemugasa et la réconciliation intervient. Mais n’est-elle pas fragile ? Le jeune professeur persiste à se méfier de Ruka d’autant que ce dernier ne rate pas une opportunité de malmener son amour pour Maya…

Entre ébats torrides et crises de larmes, ce tome 8 enchaîne les tours de grand huit émotionnel. Il en ressort une impression de déjà vu, déjà lu et de lassitude. Nemugasa demeure l’incertain timide du couple et le moindre mot le blesse. Quant à Maya, il est celui qui ne voit pas le malaise venir avant qu’il ne soit trop tard et qu’il doive se démener pour ramasser les morceaux. Ce cœur de Nemugasa en miettes recollé par quelques câlins et mots doux ne peut cacher un drame qui va grossissant. La suite sera peut-être plus mouvementée et ce sera un bien pour la série !

Le dessin suit la ligne narrative, sans originalité folle mais attentif à la mise en avant des émotions. Bien meilleur au fil des tomes, le chara-design reste le reflet standardisé des personnalités de chacun. La mise en scène suit le fil du récit, met l’accent sur les moments clés de la relation entre les trois protagonistes principaux. Les environnements sont vite définis par une case ou deux mais les arrières-plans sont pauvres ou inexistants.

Un tome 8 de Treat Me Gently, Please qui s’amuse à malmener ses personnages comme ses lecteurs avec un peu de trop de drame dans une romance en apparence idéale… Gare à ne pas lasser !

Notre critique du tome 8 de Treat Me Gently, Please
Un tome 8 qui continue de jouer sur les peurs de Nemugasa avec le classique triangle amoureux...au risque de lasser.
Scénario75%
Dessin80%
Edition90%
Originalité70%
Mise en scène80%
Intérêt sur la durée70%
On a aimé :
  • Personnages sympathiques
  • Ruka est intriguant
  • Dessin qui s'améliore de tome en tome
On a moins aimé :
  • Triangle amoureux...peu original!
  • Relation qui évolue peu finalement
70%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.