S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Harukawa 35
Scénariste : Kafka Asagiri
Editeur : Ototo
Collection : seinen
Genre : SF, baston, drame
Public : public averti
Site officiel : Ototo
Sortie : 30 novembre 2018
Prix : 7,99
Statut de la série au Japon : En cours de publication

Acheter Site officiel

Résumé

« La lutte féroce entre la Guilde et l’Agence atteint son point culminant : le vaisseau Moby Dick est sur le point de s’écraser sur la ville de Yokohama, mené par Fitzgerald le magnifique, chef de la Guilde. Seul face à lui, Atsushi n’avait déjà que peu de chances et voici qu’Akutagawa se présente pour en finir avec le jeune tigre-garou ! Atsushi tente de le raisonner : la Mafia a conclu un pacte provisoire pour laisser les Détectives en paix le temps de régler cette affaire mais Akutagawa n’a que faire des ordres, il est venu pour Atsushi, pour le battre une fois pour toutes ! Pourtant, devant l’effroyable puissance de Fitzgerald, les deux ennemis jurés vont faire un choix étonnant…« 

Notre critique

Dans ce tome 9 qui en termine avec la terrible Guilde, la baston est à l’honneur. Le retour d’Akutagawa plus fort et déterminé que jamais donne le ton dès les premières pages.

Toujours aussi entêté, le maître de Rashômon n’écoute que sa propre volonté et son désir de tuer Atsushi, désireux de prouver sa supériorité. Si on en doutait encore, l’évidence s’impose au fil des rares paroles échangées entre les deux ennemis jurés : Akutagawa jalouse Atsushi parce que Dazai, son ancien mentor, semble avoir reconnu les qualités du tigre-garou alors qu’il l’a abandonné en quittant la Mafia. Le duel pourrait se poursuivre allègrement car, pour une raison que l’on découvre peu à peu, Atsushi non plus ne supporte pas Akutagawa. Mais Fitzgerald décide de ne pas différencier l’un de l’autre et de les combattre tous deux.

Atterré par l’imminente tragédie qui se joue, Atsushi pense fuir Akutagawa et tenter le tout pour le tout pour stopper la chute du vaisseau mais aucun de ses opposants ne lui en laisse le temps. Jusqu’au moment où, lassé que Fitzgerald vienne malmener ses plans, Akutagawa retourne ses coups contre lui. Sans s’allier mais à tour de rôle, Atsushi et Akutagawa essaient sans succès d’abattre cet ennemi commun. Leurs talents explosent aux yeux de l’un puis de l’autre, plus encore, leur psychologie décalée se fait jour et, au milieu du sang versé et de la fureur de l’instant, les deux jeunes hommes commencent à se comprendre mutuellement. Une étrange complicité s’installe, aussi éphémère que la situation l’exige, et on voit apparaître le meilleur duo de combattants de la série.

Au final, et comme Fitzgerald le dit lui-même, avec pour toute réponse une pluie de coups, Akutagawa et Atsushi se ressemblent bien plus qu’ils ne veulent l’admettre ! Leur émulation est telle qu’ils se dépassent l’un l’autre pour vaincre cet adversaire tellement plus puissant qu’eux et que la colère, la haine, se métamorphosent en une sourde admiration, un semblant de respect qui pourraient grandir par la suite. Kyôka revient elle aussi en scène, aux prises avec une décision qui déchire le cœur d’Atsushi mais qui, amenée par un Dazai toujours friand de surprendre son entourage avec malice, apporte une heureuse conclusion à ce tome. Après de rudes combats, une sorte de complicité naissante, un happy end au sein de l’Agence de Détectives et une mise au point personnelle pour un Atsushi quelque peu éveillé à lui-même par la fureur d’Akutagawa, l’épilogue propose une suite prometteuse de nouveaux chocs au sommet…

Comme toujours, l’art d’Harukawa 35 ne souffre aucune critique tant il s’adapte aux exigences du scénario, déploie une énergie graphique efficace et s’autorise à afficher clairement une ressemblance physique entre Akutagawa et Atsushi, complétant l’affirmation narrative de leurs similitudes de caractères.

Ce tome 9 apporte une belle conclusion à l’aventure musclée de la Guilde VS l’Agence alliée à la Mafia, avec un duo de choc tant attendu et un épilogue prometteur de nouvelles aventures décapantes !

Notre critique du tome 9 de Bungô Stray Dogs
Aux prises avec la chef de la Guilde et la chute de Moby Dick, Atsushi voit soudain ressurgir son pire ennemi : Akutagawa!
Scénario85%
Dessin90%
Edition90%
Originalité80%
Mise en scène85%
Intérêt sur la durée85%
On a aimé :
  • Action et baston ininterrompues
  • Duo inattendu de personnages fétiches
  • Bonne conclusion d'Arc
On a moins aimé :
  • Néant
85%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.