S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
White Day : A Labyrinth Named School, Critique Jeux Vidéo, Jeux Vidéo, Rice Digital, PQube,
Lors de la Japan Expo 2017, nous avons été invité par Rice Digital pour
essayer White Day : A Labyrinth Named School . Ce jeu d’horreur ne vous dis
probablement rien, il s agit d’un portage d’un jeu coréen sorti en
2001 sur PC. La version d’essai tournait sur PlayStation 4.

Un système basique mais efficace

Dans
la démo nous incarnions Hee-Min Lee, un collégien. Les élèves sont enfermé
dans le collège durant la nuit, mais pour quelle raison ? En plus de cela leur
surveillant a des méthodes assez étrange pour calmer les élèves, du genre coups de batte de baseball dans la tronche. Méthode très efficace pour les
calmer, soyons honnêtes… N’oublions pas que nous sommes dans un jeu
horreur, il y a donc bien évidement des jump scare destinés à surprendre les âmes sensibles.

Nous avions également des énigmes à résoudre, un système de dialogues similaire aux productions de David Cage et des fins alternatives en incluant des séances de cache-cache avec le pion, ce qui rappelait fortement la série des Amnesia.

Étant donné qu’il s’agit d’un remake, le jeu sera bien évidement refait à neuf. Le studio a opté pour le moteur Unity, ce qui ne rend pas le jeu techniquement impressionnant, néanmoins il tourne en 1080P et 60 FPS sur PlayStation 4, ce qui est assez rare pour être signalé. Une version PlayStation VR est également en développement, il va avoir des crises cardiaques si elle est aussi réussie que celle de Resident Evil 7. 
White Day : A Labyrinth Named School sortira le 25 août 2017 et il bénéficiera de sous-titres en français. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.