S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Nom : Origine
Année : 2006
Distributeur : Kazé
Durée : 90 minutes
Genres : Drame, Romance, Science Fiction
Réalisateur : Keiichi SUGIYAMA
Scénariste : Umanosuke IIDA

Assez méconnu, Origine est un film d’animation japonais signé Keiichi SUGIYAMA, le renommé réalisateur de la série Evangelion. Mais qu’est-ce que ce film nous propose de bon me direz-vous. Et bien Origine est une fable écologique nous plongeant 300 ans après notre ère, sur une terre dévastée par l’Homme et son inconscience, et où la forêt dicte dorénavant ses lois. Plus précisément les esprits de la forêt, qui n’hésitent pas à infliger à l’humanité leur colère pour les souffrances subies dans le passé.
Dans ce monde post apocalyptique, deux communautés coexistent : Ragna qui est une sorte d’armée qui œuvre pour le retour de la civilisation, et les habitants de la Cité Neutre dont notre jeune héros est issu. Nous suivons donc Agiro, ce dernier découvrira dans un temps une étrange machine qui abrite une jeune fille endormie. Il s’agit de Toola, une survivante de l’ancienne civilisation. Perdue face à ce monde qui n’est pas le sien, un autre survivant se présentera rapidement à elle. Réveillé depuis cinq ans, ce dernier a rejoint l’armée Ragna et à besoin de Toola afin mettre son plan à exécution : éradiquer la forêt !
Vous trouverez peut-être ici quelques similitudes avec Nausicaa du studio Ghibli, et c’est tout à fait normal. Ces histoires ont toutes deux été écrites par Umanosuke IIDA. On retrouve comme élément principal une forêt dangereuse qui a reprit ses droits, et des Hommes impuissants face à celle-ci. A la différence que dans Origine, la population de la Cité Neutre prône la vie en harmonie avec la foret, car elle est certes hostile, mais elle œuvre comme une sorte de gardien tentant d’empêcher l’Homme de commettre à nouveau les mêmes erreurs.
Origine séduit tout d’abord par sa bande-son. La musique qui nous accueille dans les menus est littéralement somptueuse. Mais ce n’est qu’un avant-goût de ce qui nous attend ! Tout au long du film, on nous emporte de mélodies envoutantes en musiques épiques. Avec pour thème final sept minutes de pur bonheur. Autre point fort, une fois le film lancé, dès les premiers instants c’est le choc : Wouah ! Que ce soit l’animation, la palette de couleurs ou la direction artistique, c’est fabuleux ! Une grosse claque. L’histoire est également intéressante, même si elle n’est pas suffisamment développée. Mais on évite tout de même de sombrer dans la niaiserie, et le coté écologique reste assez discret. Puis il n’y a pas de leçon de moral bien lourde qui nous est balancé, elle est plutôt sous-entendue. Il faut parvenir à vivre en harmonie avec la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.