S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
C’est l’été et si vous n’avez pas eu la chance de profiter du soleil, je vous propose de découvrir une série « muy caliente » qui vous mettra dans l’ambiance estivale en ce mois d’Août ! 
Il s’agit de Michiko e Hatchin, un road-movie spectaculaire qui nous entraîne en Amérique Latine, dans le sillage d’une fillette victime de maltraitance qui se lie d’amitié avec une évadée. Une série pas très médiatisée mais dont le staff ne manquera pas de certifier son succès, étant donné qu’il a été composé de personnalités renommés.
En effet, cet animé du studio Manglobe réalisé par Sayo Yamamoto, bénéficie également de la production musicale de Shinichiro Watanabe  (réalisateur de Cowboy Bebop / Samurai Champloo mais qui ne s’occupe dans le cas présent que de la musique)  et  composée par le musicien brésilien Kassin. Sans oublier de mentionner également les actrices et interprètes des deux personnages principaux, Yoko Maki (The Grudge) et Suzuka Ogo (Mémoires d’une geisha).
Un casting très prometteur, donc !
Michiko e Hatchin est une série délirante et vibrante qui transparait tel quel rien qu’avec son opening aux airs jazzy, intitulé « Paraiso », et qui, malgré l’ambiance des favelas (bidonvilles) témoignant de la pauvreté du Brésil, retranscrit un monde riche par ses couleurs, son réalisme et son extravagance.
Le couple Michiko/Hatchin est tonitruant, il est à la fois touchant et comique. Se servant de cette ambivalence, la série va passer souvent d’épisodes sérieux à des épisodes plus légers.

Synopsis : Le pénitencier de Diamandra, censé être sous haute surveillance,  voit une de ses prisonnières, Michiko Malandro, tenter de s’évader. Profitant de la tempête qui fait rage à l’extérieur, elle réussit l’impossible en échappant à ses poursuivants.

Dans une ville voisine vit Hana, une orpheline adoptée par un prêtre et sa famille. Ces derniers l’ont cependant accueilli chez eux uniquement pour obtenir de l’argent de la part de l’orphelinat. Ne recevant aucune forme d’amour, Hana se voit ainsi contrainte de s’occuper de toutes les tâches de la maison. En plus de ce dur labeur pour son jeune âge, cette dernière se fait constamment martyriser par les deux enfants du prêtre. Les jours passent et Hana n’attend qu’une chose : qu’un miracle se produise et qu’une personne l’emmène ailleurs. Une prière qui ne tardera pas à se réaliser puisque Michiko enlèvera Hana sous les yeux de sa famille adoptive en prétendant être sa mère.

Ainsi commence l’échappée dynamique des deux protagonistes en mal de liberté dans une ambiance des plus funky.

Concernant le coffret DVD, deux visuels ont étés proposés aux fans sur la page facebook de Dybex dont voici les images :


Cependant, pour le moment, nous ne savons pas encore lequel de ces deux visuels a été choisi, en revanche, la date de sortie du coffret a enfin été dévoilée et celui-ci sortira le 31 Août !

Site officiel

Titres alternatifs : michiko to hatchin / michiko and hatchin / michiko e hatchin / finding paradiso /ミチコとハッチン
 

Et pour finir je vous propose de visionner l’opening de l’animé :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.