S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.

Titre : Bit Trip Runner
Genre : Plateforme 
Support : Wii, PC, Mac, 3DS, IOS
Date de sortie : mai 2010
Developpeur : Gaijin 
Editeur : Aksys Games (Namco Bandai pour la version IOS)
Voix et sous-titres : non
Mode multi : non

« Commander Video » est de retour dans un quatrième épisode de la série Bit Trip. Cette fois, notre personnage court, court et court encore, et devra éviter tous les obstacles qui se dresseront devant lui.
Le gameplay est très simple et intuitif : alors que le personnage avance tout seul, le joueur devra le faire sauter, glisser, bloquer, taper ou encore voler sur des plateformes, en tenant la wiimote à l’horizontale. Facile ? Oh que non ! La difficulté est extrêmement corsée, puisque les obstacles devront être évité au millième de seconde près ! Et dès que vous butez sur un obstacle, vous repartez au début du niveau. Autant vous dire que c’est à s’arracher les cheveux !

Seulement voilà, vu qu’il n’y a aucune transition lorsque l’on meurt, le jeu devient très vite addictif, car plus on progresse, plus on a envie d’avancer. Le jeu est d’autant plus hypnotique que chacune de vos action engendrera un son qui accompagnera le fond musical, qui lui même s’amplifiera à chaque fois que vous attraperez les 5 croix roses qui se trouveront sur votre chemin, composant ainsi une OST tout en chip-tune complètement hallucinante.

Bon, ça sera plus facile à comprendre avec une vidéo :

Autre point fort du jeu, les graphismes dans un style complètement rétro, avec plein de couleurs et des décors carrément psychédéliques, qui accentuent le côté scotchant du jeu.
On regrettera néanmoins l’absence de classements online, qui auraient pu être un plus bien sympa.

Gameplay : Génial ! Très bonne prise en main, difficulté qui pousse à la persévérance
Musique : Géniale ! Le fait que le joueur influence sur les notes rend la musique encore plus agréable
Graphismes : Géniaux, si on aime le côté rétro et les couleurs chatoyantes
Durée de vie : Vu la difficulté, il vous faudra un bon nombre d’heures pour venir à bout de la trentaine de niveaux proposés.
Anecdote : « Commander Video » apparait dans Super Meat Boy, Meat Boy apparait dans Bit Trip Runner…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.