S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dessinateur : Kyôko Oyoshikawa
Scénariste : Naomi Aga
Éditeur : Taifu Comics
Collection : Yaoi
Genre : Scolaire, Romance, Drame
Public : Averti
Contenu : 212 pages
Sortie : 28 février 2020
Prix : 8,99€
Statut de la série : Terminée en 2 tomes

Acheter Site officiel

Résumé

Aoki est le genre de professeur qui aime en faire le moins possible. Ce comportement, il le doit au souvenir de sa mère et de son enfance éprouvante qui le hante dès qu’il doit prendre la moindre décision. Un beau jour, alors qu’il est occupé à chercher un de ses élèves qui a séché un cours, il tombe sur Tengoku Manabu, infirmier scolaire très perspicace qui va rapidement s’intéresser à son cas…

Notre avis

C’est avec une impression mitigée que l’on termine ce tome 1 d’Un démon au paradis.

Le propos est plutôt attrayant et les personnages attisent la sympathie du lecteur mais on reste dans le flou.

Très vite, on entre dans le vif du sujet : Aoki était un enfant battu. Toutes les occasions semblaient bonnes et sa mère lui a laissé une blessure si profonde qu’il est devenu un adulte sans but réel. Il est enseignant parce que c’était le souhait maternel.

Dès qu’il se retrouve face à face avec Tengoku, il commence à paniquer intérieurement. L’infirmier est d’une telle franchise. Il lui avoue sans fard avoir aidé un élève perturbé par les émois de l’adolescence à accepter sa sexualité par quelques exercices pratiques ! Mais alors qu’Aoki s’insurge, Tengoku, au lieu de se confondre en explications ou excuses, éclate de rire et se moque de sa vision des choses. Une chose est sûre : Aoki n’aime pas mais alors pas du tout cet homme !

Alors qu’est-ce qui le pousse à vouloir le rencontrer de nouveau dans l’espace discret de l’infirmerie ? Sans doute parce que Tengoku le cherche, le provoque sans arrêt. Il semble si perspicace qu’il comprend les traumatismes et les blocages qu’Aoki endure depuis l’enfance. Il lui inflige alors une drôle de thérapie… Sexuellement, Aoki découvre que ses manquements avec ses anciennes petites amies se trouvent effacés dès que Tengoku s’occupe de lui rappeler ce que sont le désir et le plaisir. Aoki ne peut bientôt plus envisager sa sexualité sans le concours de l’infirmier. Mais pourquoi ? Les questions se bousculent et aucune réponse ne le satisfait.

Au fil de leurs rencontres de plus en plus intimes, Aoki en vient à éprouver des sentiments très différents pour Tengoku. De la jalousie, de l’envie, de l’impatience… Et s’il était tomé amoureux de cet homme insupportable qui lit en lui mieux que lui-même ?

On devine moins le but poursuivi par Tengoku. Le bonhomme paraît froid, sadique, calculateur et semble traiter Aoki comme un sujet d’expérience. Le récit se raconte par le spectre unique du point de vue d’Aoki. Mais quelques allusions tendent à prouver que Tengoku pourrait se révéler moins démoniaque qu’il ne veut bien le montrer. Et s’il tombait amoureux lui aussi ?

Bien que le propos soit atypique, l’histoire accroche le lecteur. Le dessin colle à ce ton général. Le chara-design sort de l’ordinaire du yaoi avec son style réaliste. L’accent est volontiers mis sur l’âge des protagonistes et l’expression du ressenti d’Aoki. On s’amuse beaucoup à lire ses réactions : il est souvent dépassé par les actes d’un Tengoku très entreprenant et clairvoyant ainsi que par ses propres réactions physiques. Les réminiscences de son enfance, de sa vie d’adulte, aident le lecteur à le cerner. La mise en scène entretient le mystère autour de cette trouble relation bien ancrée dans des arrière-plans étudiés pour nourrir le tout.

Un démon au paradis dénote et surprend plus que son titre ne le promet. C’est une histoire d’adultes, sans drame excessif, abordée avec un subtil mélange de comédie et de tristesse, celle qui hante un Aoki que Tengoku tente de guérir à sa manière tordue.

Un Démon au Paradis - Tome 1 : Notre Avis
Un premier tome attrayant qui met en lumière les traumatismes d'Aoki et les travers de Tengoku.
Scénario80%
Dessin80%
Edition90%
Originalité80%
Mise en scène90%
Intérêt sur la durée75%
On a aimé :
  • Personnages intéressants et bien construits
  • Mélange humour, drame et romance
  • Dessin réaliste atypique pour du yaoi
On a moins aimé :
  • Unique point de vue d'Aoki
  • Le côté sadique dans le couple c'est un peu déjà vu
80%Note Finale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.