Connect with us

Critique

Notre critique de Marie-Antoinette

Published

on

Dessinateur : Kurihara Mamoru
Scénariste : Wada Natsuko
Éditeur : Nobi Nobi!
Collection : Les grands noms de l’Histoire en Manga
Genre : Tranche-de-vie, Historique
Public : + 10 ans 
Contenu : 160 pages
Sortie : 4 novembre 2020
Prix : 190 pages
Statut de la série : One-shot

Acheter Site Officiel

Résumé

Marie-Antoinette est l’épouse de Louis XVI, roi de France. Originaire d’Autriche, où elle a grandi, elle rejoint la France lors de son mariage. Connue pour sa beauté, Marie-Antoinette l’est aussi pour ses dépenses faramineuses en robes et bijoux. Lorsqu’en 1789, la Révolution française se met en route, Marie-Antoinette se retrouve face à sa terrible destinée : la guillotine.

Notre critique

Marie-Antoinette est une des reines de France les plus connues du grand public. Elle était belle, jeune, pleine de vie, naïve et assez dépensière. Son arrivée en France, suite à son mariage avec le dauphin, va la plonger dans une grande solitude qu’elle compensera pas des bals masqués et des jeux d’argent avec les courtisans qui l’entourent. Après quelques années de mariage, le roi et la reine ont enfin une fille, puis deux garçons suivront. La reine qui aimait la vie trépidante de Paris, désire être au calme, avec ses enfants. Elle se fait donc aménager une petite ferme pour jouer à la fermière et se couper de l’étiquette pesante de la Cours. Loin de son peuple, la jeune femme ne rend pas compte que ce dernier ne l’admire plus. La France a faim et n’a plus d’argent. Le peuple décharge sa haine contre la reine, considérée comme la responsable des problèmes financiers de l’Etat. La Révolution est aux portes de la France, et seuls, les souverains ne pourront rien faire.

Voici un nouveau tome de la magnifique collection de l’éditeur Nobi Nobi !, Les grands noms de l’Histoire en Manga. Paru en même temps que son contemporain, Mozart, ce vo-lume nous plonge au cœur du XVIIIème siècle, au moment où la France va vivre une de ses périodes les plus sombres de son Histoire, la Révolution française. En plus de l’histoire de cette reine au destin tragique, on découvre à la fin du volume un dossier qui nous présente le contexte historique, une galerie de personnages de l’époque, une carte, ainsi qu’une ligne du temps, avec les dates clés de la vie de Marie-Antoinette et de sa famille. Le scénario relate les points les plus importants de la vie de cette reine tant aimée et tant haïe : son enfance en Autriche, son mariage, le séduisant Fersen, ainsi que ses enfants et son petit Trianon, et en-fin, la Révolution, avec la prison du Temple. Difficile, en si peu de pages, d’ajouter d’autres

moments de la vie bien remplie de l’épouse du roi Louis XVI. Le dessin est très shojo, avec des personnages féminins bien mis en valeur, que ce soit par leurs robes très détaillées, leurs coiffures élaborées ou encore leurs grands yeux. Le côté reine de la mode de Marie-Antoi-nette est très bien rendu et on n’a aucune difficulté à l’imaginer dans ses splendides parures. Le volume s’ouvre sur quelques pages couleurs et on découvre Marie-Antoinette sur la ja-quette de ce volume, avec ses dates de naissance et de mort.

De la génération Club Dorothee, élevée avec Saint Seya, Cobra et City Hunter, Saya, qui a un gros faible pour les shojo et les josei, adore faire de nouvelles découvertes. Le manga est une passion qu'elle n'hésite pas à transmettre aux générations futures.