S'enregistrer
Votre mot de passe vous sera envoyé.
Dossier Exploration Manga, Ecchi, Hentai, Japon, Josei, Kodomo, Manga, Seinen, Shojo, Shonen, Yaoi, Yuri,
Avant toute chose,
cet article a pour but de vous éclairer sur l’univers manga et sur tous ses
genres et sous-genres, tout en vous proposant une sélection de titres
incontournables, sans distinction temporelle (il y a autant de titres récents  qu’anciens à découvrir) ou niveau de
popularité (renommée ne rime pas toujours avec qualité) ! 
 
Nous allons donc
procéder par étapes en balayant et décryptant tout pour vous simplifier les
choses. Ainsi, que vous soyez néophyte ou véritable adepte, cette liste pourra
vous être utile pour découvrir ou redécouvrir des mangas.

[L’article ne concerne cependant que les mangas et ne
parlera donc pas des animes en relation avec ces derniers. Merci de votre
compréhension]


Voici ce qui existe comme TYPES de mangas :

  • Le manga, c’est-à-dire
    la bande dessinée japonaise, est un terme spécifique mais aussi détourné. Le
    mot « manga » est souvent utilisé de façon impropre pour désigner, par
    extension, une bande dessinée non japonaise respectant les codes des
    productions populaires japonais ou pour nommer d’autres produits visuels
    rappelant certaines de ces bandes dessinées (dessins animés, style graphique,
    etc.) A la base, il désigne son support d’origine, c’est-à-dire sa version en
    papier, dessiné et scénarisé par un mangaka. Au Japon cependant, on emploie le
    terme « comics » pour parler d’un manga, car ce terme permet de le
    différencier des « mangas » en version animée, que l’on appelle plus
    communément anime, surtout en France !
     Ensuite, il y a les manhua (mànhuà), désignant la bande dessinée chinoise ; c’est
    donc l’équivalent du manga en Chine (incluant Hong-Kong). On appelle un
    dessinateur de manhua, un manhuajia. Il possède également ses propres codes
    graphiques, le dessin y est souvent très réaliste et les dessins en pleine page
    y sont abondants. Contrairement au manga beaucoup d’ouvrages sont réalisés en
    couleurs. Les mangas et les manhuas sont en général des séries sur plusieurs
    tomes et plus rarement des one-shot (un seul tome).
  • Les anime-comics
    sont des bandes dessinées créées à partir de films ou d’épisodes de séries
    d’animation (ex : Princesse Mononoke). Les cases sont réalisées à partir
    de captures d’écran puis mises en page comme celles d’un manga. Ainsi, vous
    avez  l’impression de voir un manga tout
    en couleur. C’est donc le procédé inverse d’un dessin animé réalisé à partir d’un
    manga.
  • Les dôjinshi (ou
    doujinshi ) sont des mangas réalisés par des auteurs amateurs ou confirmés sous
    formes de fanzines. Souvent dérivés de séries populaires, ils sont très
    appréciés des fans, car leurs héros y reprennent vie sous une influence
    différente de la série originale, vu qu’il n’y a aucune contrainte éditoriale.
    Ces récits présentent souvent de grandes qualités esthétiques et/ou
    scénaristiques devenant parfois de véritables « collectors » très
    prisés et recherchés. Il en existe des millions au Japon. Parmi les tendances
    les plus représentées, on retrouve des récits parodiques, mais aussi du
    yaoi/yuri ou du ecchi/hentai. Plusieurs mangakas célèbres ont débuté leur
    carrière en tant qu’auteur de dojinshi (dôjinshika) ou continuent d’en publier
    (souvent sous un pseudonyme, comme par exemple Mikiyo Tsuda) car ce support
    leur permet une totale liberté d’expression. Parmi les plus connus citons le
    fameux studio Clamp.
  • Les fanzines
    peuvent se rapprocher des dôjinshis, mais se rapportent aux productions
    françaises. Il s’agit d’œuvres réalisées par des amateurs, avec des récits
    originaux ou dérivés de séries populaires. Les fanzines se retrouvent
    généralement dans les espaces amateurs des différentes conventions, mais
    certains auteurs tendent peu à peu vers l’auto-édition. Certains titres sont
    quant à eux disponibles uniquement en version numérique sur internet (mais
    peuvent connaitre une version papier par la suite) : on parlera alors de webcomics.
  • Les global-mangas
    sont des séries souvent réalisées par des auteurs occidentaux (Europe ou
    Etats-Unis), qui empruntent un ou plusieurs codes du manga (narratifs et/ou
    visuels). Pour la production française, on parle parfois de manfra ou de
    franga, mais le terme global-manga reste le plus généraliste, et donc le plus
    utilisé.

Dossier Exploration Manga, Ecchi, Hentai, Japon, Josei, Kodomo, Manga, Seinen, Shojo, Shonen, Yaoi, Yuri,

  • Les Yonkoma,
    également appelés 4-koma, représentent un genre particulier se rapportant plus
    à un mode de narration qu’à une thématique précise. En effet, les histoires se
    composent de série de micro-histoires en quatre cases de taille identique,
    disposées en colonne. Ce style est souvent utilisé dans un registre comique,
    provoquant une chute burlesque à la dernière case. Le plus souvent, on en retrouve
    dans les pages bonus ou en postface de nombreux mangas, lorsque les auteurs
    veulent parodier leurs propres héros (dans Fullmetal Alchemist par exemple).
    Mais certains mangas, comme Azumanga Daïoh ou K-on, sont partiellement voire
    intégralement réalisés sous ce format.
  • Les artbook (que
    l’on peut traduire par livre d’art) sont des ouvrages (souvent en grand format)
    regroupant le travail d’un auteur ou d’un studio d’animation. Il est composé
    généralement d’illustrations pleines pages en couleurs, de croquis
    préparatoires en n/b, de décors, d’interviews de l’auteur ou du staff
    technique. Ils sont généralement assez chers car luxueux et sont considérés
    bien souvent comme des objets de collection.
  • Les guide-book
    sont des objets de collections pour les fans tout comme les artbooks, à la différence qu’il ne
    s’agit pas que d’illustrations mais aussi d’informations diverses et variées
    sur l’univers d’un manga en particulier et sur ses personnages ; leurs
    caractéristiques (taille, sexe, âge, goûts, qualités/défauts …), leurs
    pouvoirs, leurs attaques, les lieux et tous les petits détails qui émaillent le
    manga. Ainsi que des interviews de l’auteur, des pages couleurs, des dédicaces
    et posters.

    Dossier Exploration Manga, Ecchi, Hentai, Japon, Josei, Kodomo, Manga, Seinen, Shojo, Shonen, Yaoi, Yuri,
Maintenant que nous avons parlé des TYPES, nous
allons désormais présenter les GENRES :

  • Le shonen vise un
    public essentiellement adolescent et masculin, il est le genre le plus
    représenté et le fer de lance du succès du manga en France. C’est un genre codifié
    véhiculant très souvent le même type de valeurs tel que le dépassement de soi,
    l’amitié, la justice, la bravoure.
  • Le shojo est un
    terme qui  signifie  » jeune
    fille » et caractérise les mangas visant un public essentiellement féminin
    et plutôt jeune. Ces récits abordent des sujets variés tels que la musique,
    l’école, le sport, la mode avec pratiquement toujours comme toile de fond des
    histoires d’amour. Ce genre à part entière possède ses propres codes
    graphiques, avec entre autre l’accent mis sur les expressions, ou encore des
    graphismes tout en finesse.
  • Le Kodomo, signifiant
    « enfant », concerne des mangas destinés aux plus jeunes lecteurs
    (entre 6 et 11 ans). Le succès de certains kodomo, tel que Pokemon par exemple,
    prouve néanmoins que ce type de récit peut se lire de 7 à 77 ans…

Dossier Exploration Manga, Ecchi, Hentai, Japon, Josei, Kodomo, Manga, Seinen, Shojo, Shonen, Yaoi, Yuri,
Yotsuba est un seinen, contrairement à ce qu’on pourrait croire…

  • Le seinen désigne
    un manga destiné à un public plus adulte. S’il reprend dans l’ensemble les
    thèmes abordés dans les shonen, les intrigues sont toutefois plus complexes,
    les personnages plus subtils, torturés ou réalistes. S’adressant à un public
    plus mature, ce type de récit est souvent plus crédible, mais parfois aussi
    violent ou teinté d’érotisme, sans être une généralité pour autant car les
    sujets abordés sont très diversifiés.
  • Le josei ou
    Ladies comics (Redisu komikku) est le pendant du seinen au féminin. Ces mangas,
    sont donc destinés à un lectorat féminin adulte. Les intrigues y sont plus
    complexes que dans le shôjo. Les relations amoureuses, la séduction et les
    relations sexuelles sont souvent les sujets centraux de ces récits, tout comme
    les préoccupations des jeunes femmes modernes telles que le célibat, le
    travail, le partenaire idéal, le mariage etc…
  • Les ecchi /hentai
    sont des titres à caractère érotique (Ecchi) ou pornographique (Hentai). Bien
    qu’il comporte des scènes à ne pas mettre en toutes les mains, le ecchi reste
    un genre soft ou le sentimental prime souvent sur l’aspect sexuel. En revanche
    le hentai, qui signifie « pervers » comporte quant à lui des scènes
    pornographiques parfois anormales. On y retrouve souvent des parodies de séries
    populaires mais également des récits totalement originaux et bien construits. Si
    ce genre a connu quelques déboires en France dans les années 90 (éditions du
    téméraire ou BD érogène), il a depuis retrouvé ses lettres de noblesse puisque
    plusieurs maisons d’édition ont proposé une collection à part entière dédiée au
    ecchi (Pulp/ Asuka, Emoi/Tonkam, Ecchi/Taifu).
  • Les yaoi / yuri  sont des termes attribués à des ouvrages
    traitant de relations homosexuelles entre garçons ou filles. Certains sont
    d’ailleurs très axés sur la relation sexuelle unissant les divers personnages
    (surtout concernant les yaoi). Parallèlement, les intrigues abordent tous les
    genres: fantastique, historique, policier etc… Les yuris euxsont principalement
    portés sur les sentiments reliant les personnages principaux, plus que sur les
    relations sexuelles. A noter que pour ces deux « catégories » le
    lectorat comme les auteurs sont majoritairement féminins.
  • Les genres similaires
    en dehors du Japon :
    Le chungnyun
    est l’équivalent du manga seinen (pour adultes) en Corée, ainsi que le sonyun qui est l’équivalent du shonen
    et le sunjung celui du shojo.

Comme vous pouvez le
constater, les genres sont nombreux. Mais en France les dominants sont :
Le shonen, le shojo, le seinen, le yaoi/yuri et le hentai.

C’est donc parmi ces
genres-là que je vais vous présenter une petite sélection de titres suggestifs,
intemporels et incontournables. A vous de choisir ensuite !

[ Si vous voulez plus
de détails concernant les séries, demandez-le en commentaires de l’article
(ex : nombre de volumes – genres
fictions/sport/musique/comique/romantique/action … ou bien tout simplement si
vous voulez avoir un résumé ou un renseignement quelconque). N’hésitez pas à
poser des questions, commenter, donner des avis, faire des suggestions ! ]

Shonen : Death note / Dragon Ball / Eye
Shield 21 / Fairy Tail / Full Ahead ! Coco / FullMetal Alchemist / GTO – Great
Teacher Onizuka / Hikaru no go / Hunter X hunter / Ippo / Love Hina / Naruto /
One piece / Saint Seiya / Tsubasa Reservoir Chronicle / Dear Boys / Pandora
Hearts / Bleach / Le Garçon du Train / Get Backers / Black Cat / Reborn / D.Gray-Man
/ Doubt / Soul Eater / Samurai Deeper Kyo / Negima / Air Gear / Bakuman /
Shaman King / Kenshin – le vagabond / Satan 666 / Blue Exorcist / Rosario +
Vampire / Letter Bee / Judge / Detective Conan / Mär / Rave / Evangelion – Neon
genesis / Yu-Gi-Oh! / +Anima / Kuroko’s basket / Tales of Symphonia / City
Hunter Ultime / Deadman Wonderland / Eureka Seven / Nabari / Suzuka / To Love /
Bloody Monday / Zombie Loan / Daydream / Soul Eater / Beelzebub / A Certain
Magical Index / Magi – The Labyrinth of Magic / Anne Freaks / Hokuto no Ken –
Ken le survivant / Kure-nai / Monster Hunter Orage / Blue Dragon: Ral Grad / Shi
Ki / Alive Last Evolution / Silver Spoon / Suikoden / Toriko / Tista / Barakamon
/ The Qwaser of Stigmata / Gate 7 / Astro Boy / Doraemon / Gintama / Inu-Yasha
/ Nura – le seigneur des yokais / Prince du tennis / Psyren / Ratman / Red
raven / Peace maker kurogane / Amanchu ! / Bloody Cross / Crimson prince / Tripeace
/ Witch Hunter / Arata / Fate Stay Night / le Nouvel Angyo Onshi / Defense
Devil / Code : Breaker / Kekkaishi / Sankarea / School Rumble/  Ashita no Joe / Beck  / Claymore 
/ Dictatorial Grimoire / Blood Lad / Ichigo 100% 

Dossier Exploration Manga, Ecchi, Hentai, Japon, Josei, Kodomo, Manga, Seinen, Shojo, Shonen, Yaoi, Yuri,

Seinen : Enfer & Paradis / xxxHolic /
Ubel Blatt / Berserk / Jusqu’à ce que la mort nous sépare / Monster / Tokkô /
20th Century Boys / Gunnm Last Order / Jackals / High school of the dead /
Pluto / Gantz / Ikigami – Préavis de mort / Rose Hip Rose / Kurokami – Black
God / Reset / Angel Heart / Zetman / Duds Hunt / Thermae Romae / Mushishi /
Nodame Cantabile / Genshiken / les Vacances de Jésus et Bouddha / Bride Stories
/ Summer Wars / Yotsuba / Liar Game / les Gouttes de Dieu / 7 milliards
d’aiguilles / My Girl / The sacred Blacksmith / Akira / Gunslinger girl / Seven
Shakespeares / Tiger & Bunny / Evil Heart / la Cité Saturne / CHI – Une vie
de chat / Btooom ! / The Arms Peddler / Prophecy / Bamboo Blade / Bitter Virgin
/ Blood alone / Variante / Vinland Saga / MPD Psycho / Ah! my goddess / Billy
Bat / Sayonara Monsieur Désespoir / Sun-Ken Rock / Otaku Girls / Vamos là!

 

Dossier Exploration Manga, Ecchi, Hentai, Japon, Josei, Kodomo, Manga, Seinen, Shojo, Shonen, Yaoi, Yuri,
 
Shojo : Fruit Basket / Vampire Knight /
Black Butler / Nana / Chobits / Switch Girl / Alice 19th / Otomen /
Twinkle Stars / Parmi eux – Hanakimi / Card Captor Sakura / Shugo Chara / Host
Club – lycée de la seduction / Shinobi Life / Kare First Love / The Gentlemen’s
Alliance Cross / Full Moon / Spécial A / Meru Puri / Maid Sama / Paradise Kiss
/ Lovely Complex / Alice au Royaume de Coeur / Sawako / Chocola et Vanilla /
D.N. Angel / Lui ou rien / Ludwig Révolution / l’Infirmerie après les cours / Angel
sanctuary / X – 1999 / Trefle / RG Veda / Five / Vampire Host / l’Académie
Alice / C’était Nous / Global Garden / God Child / Beauty pop / Babe my Love / Happy
marriage !? / l’Arcane de l’aube / Black Rose Alice / Dengeki Daisy / Heartbroken
Chocolatier / Silver Diamond / les Fleurs du passé / Accord Parfait / Gokinjo
Monogatari / Je ne suis pas un ange / Akuma to love song / Basara / Cat Street
/ Peach girl / Hotaru / Le Sablier / Strobe Edge / Trinity Blood / The earl and
the fairy / Library Wars / Mei’s Butler / Karneval / Life/ Papillon / Yamato
Nadeshiko / Black Bird / Lady and Butler / la Fille Des Enfers / Tokyo mew mew
/ Koko Debut / Lovely devil / Hana yori dango / Kare first love / Lovely Love
Lie / Namida Usagi / Love so life 

Dossier Exploration Manga, Ecchi, Hentai, Japon, Josei, Kodomo, Manga, Seinen, Shojo, Shonen, Yaoi, Yuri,

Yaoi – Yuri : Le jeu du chat et de la souris / Loveless /
Gravitation / Maka-Maka / Okane Ga Nai / The tyrant who fall in love / Junjô
Romantica / Seven Days / Electric Hands / Silent Love / Color / Fleur Bleue /
Sasamekikoto  / Togainu No Chi /
Viewfinder / Sugarmilk / Private Teacher / A l’unisson / Caffe Latte Rhapsody /
Dear Myself / World’s End / Do You Know My Detective? / Fake / In the eyes /
Tendre Voyou / His favorite / Expérience Value / Seule la fleur sait / Sweet
Little Devil / Après l’orage / Private Teacher / Devil’s Honey / Rien n’est
impossible / Lover’s Doll / Tendre Voyou / Dangerous Teacher / Brother x
brother / Kisu Ariki / Secret Girlfriends / Bad Teacher / Pardonne-moi / Love
mode  / Only Love / Ze / Cut / In god’s
arms / Professor Strange Love / Steal Moon / Stupid Story / Crimson Spell /
Kimi ga koi ni ochiru / Shoujo Sect / Punch Up / Me and You… the naughty /
Juste au coin de la rue / Sakura-Gari / Dramatic Maestro / Rules / In the
Walnut / Hand Wich / Une recette secrete / Summit 
 
Dossier Exploration Manga, Ecchi, Hentai, Japon, Josei, Kodomo, Manga, Seinen, Shojo, Shonen, Yaoi, Yuri,
 
Ecchi – Hentai : Step Up Love Story / Love Junkies / Secret’R /
La caresse du fouet / l’Amour en cours / Naked Star / Change 123 / l’Ombre et
le feu / Junk Story / Les charmes de l’infirmière / Sense / Velvet Kiss / Boing
Boing / Kamishu / Darling, la recette de l’amour / Ai suru Hito / Itadakimasu /
To Love / Pulsions Soudaines / Etudiantes Coquines / Entre Deux / Catch x Mama
/ Virgin Fetishism / Echhi Gallery / Choco-Pa ! Service Compris / Peach!
/ Ma femme est une étudiante / Golden Boy / Les loisirs d’anna / Sexy Holidays
/ No Bra / Nozokiana / Ulala ma colocataire / Monsieur est servi / Avec Karine
/ Good Ending
 
Dossier Exploration Manga, Ecchi, Hentai, Japon, Josei, Kodomo, Manga, Seinen, Shojo, Shonen, Yaoi, Yuri,

13 Réponses

  1. Dakus

    Merci pour cet article très complet ! J'ignorais que les mangas étaient appelés "Comics" au Japon. Je pensais que ce terme n'était utilisé qu'aux États-Unis et que ça se rapportait aux BD mettant en scène des super-héros…

    Répondre
  2. Jonathan Chan

    Dans ton article tu parles bien que de mangas et pourtant dans tes exemples de mangas il y a des animes. Il faut bien faire la distinction car en France beaucoup voire la quasi totalité ne font pas la différence alors que c'est deux univers complètement différents. On lit un manga, on regarde un anime.
    Death Note, One piece, Naruto… sont des mangas.
    Evangelion, Summers Wars, Fate Stay/Night sont des animes !!!!

    Voila ou sinon très bon article

    Répondre
  3. Sora Tsuki

    Je laisse juste un commentaire pour applaudir le travail de l'auteur de cet article. Même si je les connais tous, cela servira forcément à un novice ou à une personne qui souhaite en apprendre plus sur les différents types et genre de mangas ("komikusu" !) . A noter au passage un petit manque du coté des seinens avec Elfen Lied et School Days. Deux grands classiques du genre adaptés aussi en manga.

    Répondre
  4. Claire Matos

    Oh ! Pardon pour l'oubli, c'est vrai que j'aurais pu citer ces deux mangas, mais je n'y avais pas pensé au moment où je choisissais les titres, je les rajouterai peut être à l'occasion. Merci pour ton commentaire ! 🙂

    Répondre
  5. Sora Tsuki

    De rien ! Par contre un dernier truc.. Des petites erreurs, rien de grave (sauf si c'est moi qui me trompe) mais Sayonara Monsieur Desespoir (Sayonara Zetsubou Sensei) est plutot un shoenn et pas un seinen vu qu'il a été publié dans le Monthly Shonen Jump. Pour le cas Yotsuba& je ne pense pas que ce soit un seinen. Il a été publié dans le magazine Dengeki Daioh qui est un magazine shonen et quand on pense aussi au fait que Azumanga Daioh a été dessiné par le même auteur avec le même style, le même humour et qu'il est considéré comme un shonen, c'est plutôt surprenant..

    Répondre
  6. Clem18

    Très beau travail dis donc! c'est complet et va à l'essentiel, ce qui n'est pas évident au vu de l'image parfois malmenée du manga en France par la faute de certains éditeurs… Et oui, la majorité des animés sont d'abord des mangas, même si le désordre de la commercialisation des titres est aussi source de confusion pour les français ^ ^

    Répondre
  7. Dakus

    Je suis d'accord. J'ai l'impression qu'en France il y a un réel soucis autour de la distinction anime/manga. Quand je repense aux messages que j'ai lu où de nombreuses personnes contredisaient la fin de l'anime Fairy Tail, tout simplement parce que Natsu n'a toujours pas retrouvé Ignir, que le tournoi des grands jeux magiques n'est pas terminé, etc. Pourtant tu peux leur expliquer qu'au delà de l'anime il y a un manga papier, et que c'est ce manga papier qui est la base de travail de l'anime, et bien non. Ils ne comprennent pas. Pour eux Fairy Tail c'est un anime, et en leur parlant d'un manga papier ils ne comprennent pas de quoi tu parles. M'enfin, ce sont pour la plupart des néophytes, mais tout de même.

    Et ouais, concernant la différenciation shonen/seinen, ou même shonen/shojo, des fois la frontière est mince et les éditeurs français ne permettent pas d'apporter un éclaircissement. Je pense notamment à Kana qui fout des seinens dans une catégorie appelée "Dark Kana", et qu'on trouve dans la catégorie shonen. Citons par exemple Deadman Wonderland qui est clairement un seinen, en tout cas son contenu n'est pas destiné à un jeune public. Et bien non, c'est vendu comme étant un shonen…

    Répondre
  8. Claire Matos

    Pour la répartition des genres je me suis référée à des sites fiables pour les classer en shonen ou seinen, mais comme l'a dit Dakus, certaines séries sont difficiles à classer ou à se distinguer dans un genre en particulier, et de toute manière je ne pense pas que ce soit si important que ça de "caser" les mangas dans des genres, car c'est juste à titre indicatif, pour aider à se repérer, mais des filles commes des garçons peuvent lire des seinens, des shonens, des yaois/yuris, hentai, etc … Donc au final ce n'est pas très grave si on s'emmêle les pinceaux ! Et puis au Japon un manga peut être classé dans un genre différent que le genre qui lui sera attribué par les éditeurs en France, car ça dépend aussi du magazine dans lesquel il a été publié. Bref c'est un petit méli-mélo qui durera tout le temps, y compris pour la confusion entre animes et mangas. On y peut rien, il y a tellement de choses et d'éléments à prendre en compte autour de l'univers des mangas qu'on ne peut pas tout savoir … Et puis un manga ne se définit pas uniquement par des données.

    Répondre
  9. Sora Tsuki

    Cela reste des détails futiles je suis d'accord avec toi et avec Dakus sur le fait que la frontière est mince. Les néophytes ne connaissent même pas les différences entre shonen et seinen si on leur explique pas donc c'est pas comme si c'était quelque chose de super important. Je pense d'ailleurs qu'elles ne servent au final qu'a embrouiller le lecteur car des seinens peuvent parfaitement plaire a d'autres types de public qu'il était sensé visé. Comme tu a dis. Bref, bref ! Encore bravo pour les recherches !

    Répondre
  10. Clem18

    Le problème vient des éditeurs français qui ne respectent pas scrupuleusement les labels instaurés par les éditeurs japonais et des libraires qui suivent soit par méconnaissance soit par manque d'espace ou autre…. Je rencontre ce problème dans mon travail et imposer le seinen comme genre dans le classement est un combat un peu perdu d'avance… l'idée en France c'est de vendre à tout prix… Alors qu'une répartition claire des genres ne nuirait pas forcément à la vente…. Seul le français Glénat respecte à peu près le système (ex : Berserk est bien signalé en Seinen et même livré en magasin cellophané au cas où…) et en gros Kazé puisque c'est un dérivé français d'un éditeur nippon.

    Répondre
  11. Makoto Yaoi Kikuchi

    xDDDDDDDDD comics bd mettant en scène des super-héros?
    Alala quelle culture….bouffon un comics c'est l'équivalant de la BD chez nous et en france(on fait partie des 2% mondial"hors moi" à appelé un comics une BD XD).Y a qu'a lire Lenore,Nemi(the best for me^^) y a 0% de super-héros xD .
    Je te nomme inculte number 1 ^^

    Répondre
  12. Jonathan Chan

    Le problème c'est que elfen lied et school days sont des mangas qui ne sont pas licencié en france 🙁 (après school days est un chef d’œuvre malgré lui vu que la base de ce manga est un visual novel vraiment léger contrairement à d'autre)

    Répondre
  13. disqus_EpKukAFk9v

    sympa le site par contre pour black butler en shojo je suis pas sûre ^^'

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.